PAPIER BITTE SHÖN !!!

etoiles

Pour un oui pour un non on demande maintenant aux gens des attestations d’inscription sur la liste électorale spéciale. Pour avoir droit à ceci, pour pouvoir prétendre à cela. Et ce n’est qu’un début apparemment.

Ces certificats de « bon citoyen calédonien », qui sauvent du rejet et de l’exclusion, voire de certaines formes de déportation, rappellent tristement ces actes de naissance et ces certificats de baptême que devaient produire naguère, pour eux et leurs ascendants, les Français soupçonnés d’être de mauvais Français pas très catholiques à la suite de dénonciations faites par des délateurs n’ayant pas tout compris de l’esprit chrétien et du patriotisme républicain…

Et tout ça sous le regard passif et même souvent mollement approbateur et vaguement complice des « citoyens en règle »…

TRUC ET « LE MACHIN »

ob_59b5af_onu-copie-1

Un très bon papier, clair et factuel, dans les Nouvelles Calédoniennes de ce Jeudi 4 juin 2015 à la veille du Comité de Signataires extraordinaire consacré aux listes électorales :

http://www.lnc.nc/article/pays/un-comite-sous-pression

Quelques réflexions et quelques réactions inspirées par cet article :

1) L’ONU, il arrête de nous faire chier et il s’occupe de ses dizaines de peuples opprimés, d’états terroristes et de pays corrompus jusqu’à la moelle. Quand la majorité de ses membres aura le niveau de respect des gens, de qualité de vie et de démocratie de la France, il pourra ramener sa gueule le « Machin », comme disait De Gaulle de l’ONU.

2) La ligue des droits de l’homme de kanaky pareil, elle ferme sa gueule et elle arrête de nous faire chier et d’essayer de faire croire qu’elle représente autre chose que la bande des indépendantistes et leur rêve d’exclusion communautaire à l’extrême opposé de l’humanisme. Qu’il s’occupe du statut misérable et pathétique de ses femmes et des multiples apartheids du pays cet autre « Machin ».

3) 16 participants loyalistes et 7 participants indépendantistes à ce comité des signataires : si les 16 réussissent l’exploit de se faire niquer par les 7 et de laisser les électeurs calédoniens être traités comme des chiens et de les laisser se faire exclure et marquer par ces étoiles infamantes de non-natifs, non-coutumiers et non citoyens, c’est qu’ils sont vraiment des gros nuls à chier ou des indépendantistes masqués, ou les deux !

BANQUIERS OU VAMPIRES ?

lincoln-vampire1
BANQUIERS OU VAMPIRES ? (I) : le vampire n’est pas prêteur c’est là son moindre défaut

Les vampires de la banque sucent avidement le sang des Calédoniens mais n’en réinjectent pas beaucoup dans l’économie du pays. Même pas foutus de prêter 4,5 milliards pour le médipôle alors qu’ils exfiltrent tranquillement leurs 9 milliards de bénéfices annuels vers l’extérieur, nos 9 milliards ! puisqu’ils les prennent dans nos poches avec leurs frais bancaires obscènes et leurs taux d’emprunt usuraires.

« Après l’AFD qui a déjà engagé 9 milliards, c’est la Caisse des Dépôts et Consignations qui a signé un prêt de 12, 8 milliards de francs, elle devient du coup le plus important bailleur du Médipôle.

Pour finaliser le financement de ce grand chantier, il reste donc encore à trouver 4,5 milliards de francs cfp.
Le gouvernement calédonien est à la recherche de nouveaux bailleurs privés ou institutionnels car toutes les banques locales ont refusé de prêter de l’argent ! »
NC1ère, 23/11/2013

http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/2013/11/20/ouverture-du-medipole-en-2017-mais-il-manque-encore-45-milliards-de-francs-cfp-86549.html

******

les-vampires-legende-ou-realite

BANQUIERS OU VAMPIRES ? (II) : le silence des élus, qui sont loin d’être des agneaux

Pourquoi ce silence assourdissant des élus, en particulier ceux dits « de droite », sur cette toute puissance des banquiers, qui ne plient pas plus devant leurs employés exploités que devant nous les clients, vampirisés par eux malgré toutes les injections récentes de modérer leurs frais et leurs taux ? D’abord parce-que ces élus sont en même temps affairistes et qu’ils font partie de la même bande que les banquiers, se soutenant les uns les autres. Ensuite parce que nos politiques ne sont que l’émanation et la représentation des boites et des patrons et que lâcher 2% pour les employés de banque générerait les mêmes revendications dans les autres secteurs du privé qui se goinfrent autant de bénéfices par milliards, plus ou moins cachés, plus ou moins contrôlé, que dans la banque.

******

Shadow-Vampire-3

BANQUIERS OU VAMPIRES ? (III) : les jaunes et les collabos

Comme toujours les syndicats jaunes trahissent, lâchent la lutte et s’écrasent. Les clients aussi exploités que les employés râlent contre eux et défendent les dictateurs du pognon. Comme toujours des petites gens défendent leurs exploiteurs, histoire de se sentir un peu moins petits une heure dans leur tête, les victimes collaborent leurs bourreaux, les volés avec leurs voleurs, les sucés avec leurs suceurs, les enculés avec leurs enculeurs.

Ainsi ce message publié sur le site des Nouvelles (LNC) est particulièrement éloquent et révélateur de ce syndrome :

« La prochaine fois que j’irais à la banque, je n’aurais aucune amabilité envers la personne qui sera derrière le guichet. Ces gens là n’ont aucun respect du client alors je ne vois pas pourquoi je serais aimable envers eux. Aprés tout si ils ont un salaire, c’est bien grace aux clients, alors un peu plus de considérations envers le client ce n’est pas trop demandé. Dorénavant sourire et amabilité ne seront plus de circonstance envers ces gens qui prennent les clients en otages. »

******

vampire_450

BANQUIERS OU VAMPIRES ? (IV) : l’extrémisme des désespoir extrême.

On s’insurge contre la participation de certains mouvements extrémistes et de certaines personnalité extrêmes à la lutte des employés de banque. Comment s’en étonner ? Quand les gens sont traités comme des chiens, comme du bétail, par des colons voyous, par des patrons voyous, extrêmement voyous, faut pas s’étonner que ça provoque des événements… des grèves… des blocages… violents, parfois extrêmement violents.

******

BANQUIERS OU VAMPIRES ? (V) : première plaie d’Égypte

S’il faut classer les plaies d’Égypte de notre monde actuel, le terrorisme musulman, la drogue, la prostitution, le sport de compétition, la banque, il faudra placer la banque en tête du palmarès car c’est elle qui abrite l’argent du terrorisme, de la drogue, de la prostitution et du sport international, qui leur crée un appel d’air et qui favorise leurs affaires.

59604