BRÈVES DU 30 NOVEMBRE

breves

 

***

VOTE UMP NC : LE GRAND MYSTÈRE ou « IL PARAITRAIT QUE »

urne-300x302

J’ai eu cette information grâce à une confidence d’un ami du RUMP et par une indiscrétion d’une amie du MPC. Ces chiffres sont encore à mettre au conditionnel mais les adhérents UMP auraient été 5 à venir voter à la permanence MPC hier et 7 dans les permanences RUMP. À la permanence MPC, Yanno aurait remporté 913 suffrages, Le Maire 2 et Mariton 1. Dans les permanences RUMP, 23 207 adhérents à jour de leur cotisation auraient voté Sarkozy, Le Maire 1 et Mariton 0. Paris serait resté un instant surpris et sceptique au vu de ces résultats, puisqu’il avait été convenu que Mariton devait avoir 1 dans toutes les permanences, mais le doute a vite passé quand on a su que le maritonien avait été retenu dans sa mairie de Boulouparis pour une fête…

***

UNE VICTOIRE MITEUSE…

1450114_1501871466757427_3538187269562447807_n

La victoire de Nico étant un peu miteuse et les caisses de l’UMP siphonnées par Big Millions étant ce qu’elles sont, le succès ne se fêtera pas au même Fouquet’s cette année…

***

RÉSULTATS VOTE UMP EN NOUVELLE-CALÉDONIE

wikileaks-top-secret-etats

La droite la plus sarkonne du monde ? Ils avaient un Lemaire propre et neuf, ils préfèrent l’agité du bocal et l’éviction programmée d’un Juppé !… Bah… Nous on s’en fout un peu des histoires de l’UMP. Par contre à Nouméa, combien ont voté dans la permanence du MPC à Yanno et combien ont voté dans les permanences du RUMP à Frogier, et combien ont voté respectivement pour Sarko, Le Maire et Mariton dans ces deux formations concubines de l’UMP et jalouses entre elles ? Eh oh du bateau !

C’est top secret et secret d’état que de savoir combien ont voté dans la permanence du MPC à Yanno et combien ont voté dans les permanences du RUMP à Frogier, et combien ont voté respectivement pour Sarko, Le Maire et Mariton dans ces deux formations concubines de l’UMP et jalouses entre elles ? Eh oh du bateau !

J’ai posé la question à Karl-Stephan Viannenc, jeune rump pur et dur, qui était venu m’apporter des fleurs du dimanche, ou plutôt du chiendent et des chardons sur L’Apolitique Calédonienne. Il m’a un peu envoyé chier. Non j’exagère, il m’a invité à un café à sa permanence. Je crains pas trop le cyanure dans mon jus d’habitude mais pourquoi ne veut-il pas me donner ces chiffres en dehors de la loge Frogier ?

Je me tourne donc vers les autres fidèles locaux de l’UMP, Sonia Backes,Gaël YannoCynthia LigeardGrégoire Bernut … :

Combien ont voté dans la permanence du MPC à Yanno et combien ont voté dans les permanences du RUMP à Frogier, et combien ont voté respectivement pour Sarko, Le Maire et Mariton dans ces deux formations concubines de l’UMP et jalouses entre elles ? Eh oh du bateau !

***

HOU ! LA MENTEUSE

Cette chanson me rappelle quelque chose… Mais quoi ???!!! Qui ???!!!

Calédosphère vas-tu te taire
Hou ! la menteuse
Ce mandat n’a rien pour plaire
Elle est amoureuse
Même s’il a beaucoup de charme
Même si parfois il me désarme
Hou ! la menteuse
Elle est amoureuse

***

HÉ LES RIGOLOS !

couteau-ensanglat--300x207

http://losservatore-caledo.com/?p=149

Hé les rigolos de la Province Sud, tartuffes des violences faites aux femmes, quitte à s’engager faudrait s’engager jusqu’au bout et surtout s’engager là où il faut s’engager !

Pour mémoire, c’était en mars de cette année, un peu avant la Charte…

***

LA JOURNÉE DES TRUFFES

10647102_1501414976803076_3346772350044011469_n

Quoique… même si c’est moche et que ça ressemble à du caca, au moins les truffes c’est bon. Alors que eux ils sont mauvais. Après les psychodrames lamentables des magouillages de la dernière élection à la tête de l’UMP, où la NC s’était particulièrement illustrée, après la démonstration brillamment orchestrée par Fillon et Copé qu’à l’UMP il n’y a pas l’ombre du bout d’une queue de la moindre conviction, après le trou gigantesque des escroqueries big millions bouchées par ces pauvres caves d’adhérents de l’UMP, après la douzaine d’affaires louches et la cascade de mises en examen de Scarface-Kozy, après la bagarre de chiens enragés entre le RUMP et le MPC pour savoir qui est la première concubine UMP du Niquolas, après le coup de pute des UMP Sarko-Fillon ayant forcé le Frogier à lever un drapeau kanaky sur le pays qui n’a fait que rendre Wamytan et le FLN encore plus radicaux et hargneux à l’ONU et sur les listes, après l’évidence que l’hystérique n’a pas évolué et que le petit singe malin est juste devenu un vieux singe grimaçant, y’a encore 700 truffes à Nouméa pour parrainer le parrain ?!

On peut espérer qu’en guise de parrainage ce sont des sopalins que la Permanence a glissé dans les dossiers, avec sa probité habituelle… , on bien des restes de tracts de 2012 pour Gay ou Yanno, candidats malheureux aux législatives…

Quitte à croire encore en cette foutaise qu’on appelle politique et en ce parti pathétique, on peut cependant espérer que des rumpies ont quand même parrainé un type propre comme Lemaire ou, même, un type, certes constipé mais à peu près normal, comme Mariton, et qu’ils vont quand même voter pour être chose que pour l’agité du bocal…

Amis truffes et SchtRUMPffes, amies truffettes et SchtRUMPffettes, bonne journée !

10600560_1501432466801327_2355445402490104390_n

***

LES DÉTOURNEMENTS DE L’APOLITIQUE

1384355_1501484016796172_9172290177562855794_n

***

PASSE-MOI L’BEURRIER

1509954_1500393210238586_4476463769313053242_n

Pas plus doux, suave, onctueux, émollient, cool et gras que le Antonin Beurrier de Goro Vale qui répand sa margarine sur tous les plateaux et micros en ce moment et enduit de bon beurre tous les Calédoniens ainsi que leurs irritations intimes et leurs crispations fondamentales…
Ça glisse ! comme un flot d’acide gras dans un creek rouge…
Ce type manipule les formules humbles, le lexique adoucissant, le ton d’allégeance, les regrets éternels, la repentance et les demandes de pardon suppliantes encore mieux que Hollande et les bourgeois de Calais réunis !

***

ILS S’AIMENT, COMME DES ENFANTS etc…

tumblr_nfc3wr6I8e1sillwyo1_500

Trop jolie cette photo sur le site de « L »Envoyé Spécial du Président de la République pour la Protection de la Planète » !!! 
Non non … rien… no comment…
Sauf que ça donne trop envie de sauver la planète aussi !… 

***

LES MISS C’EST CON

tiens-toi-droite-film-nc

Est-ce que c’est vraiment « être à l’honneur » que d’être associé à des histoires de miss potiche et miss godiche ?! Même si cette triste tradition de transformer les jeunes femmes en poupées voire en bêtes de foire et même les petites filles en mini miss scandaleusement fardées et grimées sévit encore gravement en NC.
Il y a une manie nombriliste et stupide de se rengorger et de se glorifier dès que « Nouvelle-Calédonie » est prononcé au-delà du lagon, sur les médias nationaux etc… même si ce nom est collé sur du moche.

***

JE SUIS CONTRE LA CORRIDA

10168141_10152868191609885_3651334125539599890_n10168141_10152868191609885_3651334125539599890_n

Et contre le marquage au fer rouge de nos pauvres vaches par la même occasion…

***

LA FINC, L’INDUSTRIE AU GRAND CŒUR…

63765_1499588233652417_95654795772994593_n

***

MARTINE VA GAFFER À LA TÉLÉ 
ou 
LA PROVINCE SUD « SE SERT » …

10422301_1499575023653738_727308333405698785_n

LE 19H30 DE NC1ère, au point 11:35 de la video du journal
http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/emissions/info-soir

Dave Wahéo Hnasson : « Un dernier mot, un dernier mot sur la campagne du ruban blanc. »

Martine Lagneau : « Alors la campagne du ruban blanc c’est l’action, c’est demain, c’est le 25 novembre, c’est pour ça que la Province Sud s’organise demain et organise euh… comment… si vous voulez la campagne du ruban blanc elle se sert… enfin non ! pas se sert ! c’est pas vrai mais euh… se mobilise » et bla et bla

OUP’S !!! TROP TARD ! Martine tu l’as dit ! La Province Sud se sert de cette histoire pour se faire mousser, et ça c’est moche !

***

SCANDALE DE PANAMAÏ ? (suite et sûrement pas fin)

NKM

L’usine se fait pas ? Plus de nickel made in Santo ? A quand la prochaine arnaque ? Mystère Dang n’avait pas donné son aval ? Une arnaque plus forte en chasse une autre ? Il faudrait quand même soulever les cailloux de cette affaire, de ce scandale de panamaï, pour bien voir tous les crabes qui ont grouillé là-dessous, et qui n’ont peut-être pas fini de grouiller… En tout cas bravo au Chien Bleu et à Caledosphere pour avoir suivi de près ce dossier putride qu’ Olivier Jonemann et NC1ère applaudissaient des quatre nageoires sans aucun état d’âme…

***

TWITT’ TWITT’ !

tweeter-bird3

Le malathion marche-t-il contre les piqûres de leaders qui rendent les militants politiques complètement chikungagas ?

***

Il est plus sûr de faire le tour du Mont-Dore en voiture-bélier que le tour de la Calédonie en kayak. (proverbe persan)

***

En , quand un voleur rentre chez vous la nuit, doit-il vous faire la coutume ou est-ce à vous de la lui faire ?

***

En , Charlotte Rich c’est notre Arlette Chabot à nous.

***

La politique, et la vie en général, c’est comme Koh Lanta, c’est pas les plus méritants, c’est les plus feinteurs qui gagnent.

***

L’osservatore Caledo La Calédonie tu la coutumes ou tu la quittes.

***

SONIA LAGARDE, LE GRAIN DE SABLE DANS LES ROUAGES CALÉDONIE ENSEMBLE ?

grain

En soi, nous l’avons dit, la vraie fausse démission de Sonia Lagarde est un non événement et son bilan à la mairie de Nouméa est la seule vraie question, son rôle à la Chambre étant plutôt bon et ses 2 mandats pouvant être menés de front à condition d’avoir une bonne équipe et de bons collaborateurs.

Ce qui pose problème c’est la réaction des Calédoniens face à ce qui est crûment la trahison d’une promesse et, il faut bien appeler les choses par leur nom, un mensonge, les vidéos et déclarations diverses faisant cruellement foi. Les tentatives de l’élue pour se rattraper aux branches ne font qu’accroitre le malaise et renforcer l’impression d’une fourberie et d’une impuissance à se dépêtrer de ce bourbier. Ceci est d’autant plus fort dans l’opinion populaire que Sonia Lagarde a toujours eu l’image d’une femme de conviction, droite, fidèle, carrée et volontaire, assez différente du personnel politique calédonien et surtout de l’aristocratie dirigeante de Calédonie Ensemble.

Son parti a beaucoup bénéficié de cette image et de ce crédit, et les succès électoraux de ces deux dernières années doivent beaucoup à celle qu’on voyait et reconnaissait comme « une petite femme pure et dure » dans tous les courants d’opinion, dans tous les partis, dans tous les médias.

La « machine Calédonie Ensemble » a très bien fonctionné depuis quelques années, les rouages de la com tournant comme une horloge parfaitement huilée, les relais dans les médias étant nombreux et fort bienveillants, les impairs étant rares. Mais cette mésaventure et cette succession de maladresses de Lagarde, enfonçant de plus en plus la députée-maire dans sa vase, risque fort de lui porter préjudice à elle-même mais surtout à tout son parti dont elle était un emblème courageux, la force et la franchise féminines, et surtout la caution morale.

Grain de sable dans la machine du parti ou clé à mollette dans les rouages CE ? À chaque apparition médiatique de Sonia Lagarde, la question sera pertinente.

J’AIME, J’AIME PAS

images-schtroumpf-grognon-img

J’aime pas les politiques, les valets des politiques et les valets des valets des politiques.

J’aime bien être libre, ne plus être dans la politique et passer devant des permanences politiques où je me suis fais chier et où d’autres continuent à se faire chier.

J’aime pas les maquereaux et les maquerelles qui montent des concours de miss, de missette et de mister, qui font des agences de mannequins et d’escorts et qui prennent des photos pornos dans des amphithéâtres de fac.

J’aime beaucoup Simone Veil, qui a toujours été à la fois belle et intelligente, forte et sensible, charmante et vraie.

J’aime pas les francs maçons et les loges à la con qui veulent nous donner des leçons et qui sont tout sauf francs et maçons.

J’aime la loge du concierge qu’on retrouve au fil des ans au ski en bas de sa tour au Corbier et la loge où on se retrouvait à la Comédie Française quand un prof nous emmenait voir du Molière en quatrième, où on se penchait pour voir si la copine était dans la loge d’à côté.

J’aime pas la ligue des droits de l’homme qui ne sait rien de ce qu’est l’homme et qui s’octroie tous les droits.

J’aime les fêtes où tout le monde est mélangé sans qu’on se rende compte qu’il y a du mélange.

J’aime pas ceux qui se prennent pour l’Abbé Pierre et Mère Teresa réunis et qui se font mousser de bons sentiments le temps d’un soir à la télé et d’un jour dans les journaux.

J’aime bien démolir un gitan dans une gare qui harcèle et insulte des étudiantes américaines en visite à Giverny alors que le chef de gare et tous les voyageurs tournent la tête.

J’aime pas les toubibs et chirurgiens qui incitent les grenouilles à se faire aussi grosses que les bœufs pour avoir droit à une sleeve gratuite mais très juteuse pour eux.

J’aime trop les soupes pho chez Pho Arcade en bas des tours à Nouméa.

J’aime pas les taxis de Nouméa qui se la pètent et qui laissent les gens dans la merde quand ils veulent aller à Montravel ou à Nouville et j’aime pas Nouméa qui ferme les yeux et laisse faire tout ça.

J’aime ces gens âgés navrés qui comprenaient pas quel danger redoutaient les taximen un beau vendredi midi ensolleillé.

J’aime pas les gens qui roulent comme des cons et qui gueulent à la télé parce qu’on va limiter à 90 à l’heure des routes à la vitesse tue tout le temps.

J’aime bien quand on me laisse passer à un rond point on quand on me fait un signe et un sourire quand je laisse changer de file en face du Nickel ou quand je laisse traverser un piéton.

J’aime pas la Charia des Coutumiers qui exclut la femme, les petits sujets, ceux qui sont pas chefs et tout ceux qui sont pas coutumiers.

J’aime bien me souvenir des deux maisons en terre d’Abel à Congouma, quand on n’était pas obligé d’écrire Kongouma, et des silences qu’on avait autour du feu en buvant un coup et en grillant une cigarette, sa casquette définitivement vissée sur un de ses yeux, et j’aime penser à sa petite tombe blanche et bleue sous le soleil dans le petit cimetière sablonneux, entre la mer doucement allongée et la montagne gravement dressée.

J’aime pas tous les goinfres de l’entreprise, de l’artisanat, du commerce et de l’agriculture quand on comprend pas pourquoi un truc est trois fois plus chez chez l’un, cinq fois moins cher chez l’autre et surtout quand on est obligé d’acheter leurs machins moins bon et plus cher qu’à l’extérieur.

J’aime bien ce pressing au Centre qui prend 1000 balles pour nettoyer une veste quand c’est 3000 balles ailleurs.

J’aime pas les magnats du nickel qui vendraient père et mère, France et Kanaky, pour mettre la main sur la totalité du pactole, du Nord au Sud en passant par la SLN.

J’aime bien Poum et Pam, les vestiges et le souvenir des temps durs, des temps forts.

J’aime pas le foot, les cris sinistres des tribunes vides qu’on entend le dimanche soir à la télé et en général j’aime pas ce cocktail de pognon, de corruption, de violence, de prostitution, de dopage, de drogue, de chauvinisme, d’autisme, de bêtise qu’on appelle « sport ».

J’aime bien traverser la chaîne à pied avec des amis, sans me presser, en discutant, en admirant, en rêvant.

J’aime pas les experts, missionnaires, ringards ou starlettes qui viennent nous dire à la télé qu’on a un pays merveilleux quand ils ne sont venus que pour de la thune et pour des vacances payées.

J’aime bien causer avec des gens que je connais pas en attendant à un guichet ou à un car wash.

J’aime pas la drogue, les dealers, les producteurs, la brousse qui vit de ça et Nouméa qui la pousse à vivre de ça.

J’aime bien un Chablis et des rillettes le vendredi soir avec un copain.

J’aime pas les cows boys qui se croient des cows boys parce qu’ils brûlent des vaches au fer rouge.

J’aime bien quatre ou cinq heures du soir en novembre quand la chaleur tombe et que la lumière est plus belle, quand le vent souffle plus frais et quand les oiseaux chantent plus fort.

J’aime pas les médias de la place et j’aime pas leurs intellos et chercheurs abonnés et consacrés qui disent à chaque fois la même chose, c’est à dire rien.

J’aime bien NCTV.

J’aime pas les selfies, les photos écolo, les fées, les chatons et les pensées liquoreuses et niaises sur Face Book.

J’aime bien mon Ipad.

J’aime pas le recensement ethnique et les certificats de pedigree de six ou sept générations, accompagnés des inévitables « En tant que descendant de pionnier » ou de « En tant que broussarde de souche ».

J’aime bien les gens, j’aime bien tout l’monde.