LE PLAN DE LARGAGE GOMÈS-CHRISTNACHT : ACTION, RÉACTION

christnachtrc3a9ponse



L’action en cours c’est le plan PS-Paris-Christnacht dont la mission a été montée pour « vendre » aux Calédoniens un nouveau nom et un nouveau drapeau, pour placer un statut d’indépendance maquillée, pour présenter un plan d’aide financier de sortie de la France négocié entre la nation française et la nation calédo-kanak.

L’action en cours c’est que cette mission va générer un comité des signataires sur mesure, une question référendaire perverse et sur mesure bien différente de « Oui la France / Non la France, un charcutage du corps électoral scélarat et sur mesure.

L’action en cours c’est l’élimination du Haut-Commissaire Brot qui n’a pas accepté ce plan quand Chrisnacht le lui a présenté, les élus loyalistes de NC ayant vite lâché le préfet après avoir choisi entre leur soutien au patriotisme qu’il incarnait et les miettes de pouvoir promises dans la Kanaky de demain.

L’action en cours c’est que Gomès (comme Néaoutyine du côté FLN) est l’interlocuteur privilégié de Paris, que le plan PS-Paris-Christacht a la faveur et l’approbation du député, que les interventions des communicants de CE, comme l’élu municipal CE Caton sur Calédosphère, défendent « Chrisnacht-Merle (…) le meilleur attelage qui soit ».

L’action en cours c’est que Gomès et Néaouyine sont prêts à retirer les bénéfices de ce plan en termes de pouvoir, en étant les deux principaux acteurs de cette sortie vers l’indépendance. Le même élu cité, Caton, vendant même naïvement la mèche en reconnaissant voir « Néaoutyine tirer les marrons du feu et diriger la manœuvre », comme son pendant européen Gomès.

L’action en cours c’est que Gomès travaille habilement Yanno pour l’allier à son plan, que Gomès lui a fait cadeau du perchoir du Congrès au détriment de Backès, que Yanno, à la différence de Martin et du FPU, ménage et suit Gomès, envisageant même de lui apporter un Rump perdu et orphelin de Frogier.

La réaction nécessaire c’est un rejet populaire de la mission des liquidateurs Bouvier-Merle-Christnacht, par toutes les formes d’expression possibles.

La réaction nécessaire c’est la manifestation d’une opposition des adhérents, sympathisants et militants des partis loyalistes face aux cadres et dirigeants de leurs partis respectifs en dérive indépendantiste, s’ils font passer leur attachement à la France avant leur obéissance partisane, par toutes les formes d’expression possibles.

La réaction nécessaire c’est de sentir et pressentir les acteurs politiques non larbins et hostiles à ce largage, un Bernut, une Lagarde et une Backès ayant déjà exprimé leurs craintes et leur « stupéfaction » face à ces grandes manœuvres de soldes du préfet et de la NC, et de les consacrer comme leaders de cette réaction, par toutes les formes d’expression possibles.

La réaction nécessaire c’est de refuser radicalement tout nouveau transfert de compétences et surtout ceux de l’article 27, cette pénultième étape du largage étant la dernière avant celle des régaliennes que Wamytan a réclamées dimanche soir, remplaçant allègrement la police et la gendarmerie par des cherifs coutumiers…

LES ÉTATS UNIS ONT UN DES SYSTÈMES DE SANTÉ LES PLUS INÉGALITAIRES AU MONDE ; LE VANUATU JUSTE DERRIÈRE ?

Lamap
« Trois jours de soins gratuits pour les plus démunis aux Etats-Unis
1700 médecins et dentistes bénévoles se réunissent jeudi dans un champ de la petite ville de Wise, en Virginie, pour soigner gratuitement des centaines d’Américains qui ne peuvent pas se payer d’assurance maladie. »

Ok, mais quid du Vanuatu où il n’y a aucune couverture sociale et où les gens meurent de problèmes de santé bénins faute de locaux, d’infirmières, de médecins et d’un système de santé, et surtout d’argent pour pouvoir aller se faire soigner ailleurs. Les gens friqués, et il y en a, les gens qui travaillent dans les quelques grosses boites (UNELCO par exemple) échappent eux à la mort en allant se faire soigner ou opérer en Australie ou en Nouvelle-Calédonie.

Pour les autres y’a les cercueils… ou Tanna ! Ce qui revient au même… Et dans tous les merveilleux pays du Fer de Lance, si chers au FLNKS, vous pensez que ça va mieux ? qu’il n’y a pas d’injustice devant la maladie ? que l’équité et l’égalité règnent entre les vivants menacés par la mort ?

« PALESTINE, KANAKY, MÊME COMBAT »… ET MÊME HARCÈLEMENT SANS DOUTE ?…

HARCÈL

Après l’USTKE, pour ne pas être en reste, « Le Bureau politique du FLNKS réuni ce Mardi 29 Juillel2014 a décidé d’apporter tout son soutien au peuple Palestinien qui subit depuis plus de 20 jours une agression brutale de Ia part de l’Etat lsraélien. » …et d’aller manifester avec les frères de Parti Travaillistes cet aprème devant la Haussariat, où y’a même plus Brot à faire chier, même pas drôle !

Solidarité des harcelés, selon la stupéfiante définition du « harcèlement » selon Saint Roch du dimanche soir. Quand 10 000 automobilistes se font quotidiennement bloquer et tirer dessus à coups de n’importe quoi, et que, après un certain temps, des gendarmes viennent les protéger, ou viennent chercher des criminels évadées protégés par la tribu, c’est du harcèlement : Wamytan Dictionnary ©2014. Quand toutes les villes israéliennes se font quotidiennement bombarder de missiles palestiniens offerts par l’Iran, par dizaines de milliers, quand des jeunes juifs se font enlever et massacrer, et que, après un certain temps, les Israéliens répliquent pour se protéger, c’est du harcèlement !!! Le poumon vous dis-je, le poumon ! aurait-on dit dans Le Malade imaginaire.

Et quand l’ONU trouve dans les écoles de Gaza des masses de missiles appartenant au Hamas, et qu’Israël demande à l’ONU de bien vouloir coopérer à l’enquête et donner ces missiles à Israël avant qu’ils ne soient volés et tirés sur les populations civiles israéliennes, l’ONU fait quoi ? hein ?! « Les 20 missiles ont été transmis à qui de droit, au Hamas », qu’elle répond l’ONU. Joli ! De Gaulle apellait ça « Le Machin », en parlant de l’ONU. Je suis sûr qu’en bon militaire, par derrière, il devait appeler ce machin « La grosse merde ». Et à juste raison !