POUR 10 000 BALLES ALLEZ PLUTÔT AU RESTAU…

guide

Nous avons eu l’honneur d’être invité à « un événement », à « un atelier ». On nous promet la découverte de notre « guide intérieur » ! Waoooh ! Rien qu’ça… C’est le 28, samedi. Roooh ! Hésitation, dilemme atroce, y’aller ou ne pas y’aller ? Étre ou ne pas être con ?

Après réflexion, charmante Florence pour 10 000 de vos salades, nous pensons qu’il vaut mieux se payer un bon repas et même en payer un aussi à un copain ou à une copine ! Non ? Vous venez ? On vous invite aussi ! La politique, les petits toutous militants, Internet, et FaceBook en particulier, nous donne l’occasion d’observer le must de la connerie, des événements débiles comme ça aux millions de jeux à la mormoil en passant par les gonzesses qui changent leur photo de profil en attendant un milliard de like et trois milliards de « Trop belle ma couse » et autres « Trop top ma chérie » .

Ne boudons donc pas notre plaisir, observons observons et payons-nous de ces grandes et belles tranches de rigolade dont l’humanité ne semble pas près de nous priver. Faisons aussi profiter de nos observations notre prochain… qui a peut-être la vue un peu basse !

Florence… sans rancune ! Tu préfères un restau viet ou italien ?

GRIBOUILLE MAIRE

10426878_659996454079318_7425346182337411307_n

« Depuis des semaines » il dit le Éric !!! depuis des années, des dizaines d’années plutôt. Et ça fait des années qu’il aurait dû se remuer le derrière le Éric, au lieu d’invoquer « un sentiment d’insécurité » au Mont-Dore, au lieu d’interdire d’évoquer Saint-Louis autrement que comme « un quartier comme un autre », au lieu de révoquer le projet de route sur la mer en prolongement de la VDE, au lieu d’insulter les conseillers municipaux de la précédente opposition (une vraie opposition celle-là…) de « vautours de l’insécurité » quand ils osaient soulever le problème d’un Mont-Sud bloqué, menacé, angoissant, fui, dévalué, au lieu de se fendre simplement aujourd’hui de cette minable lettre d’une dizaine de lignes pathétiques d’impotence.

À PROPOS DE LA PETITE CROTTE HEBDOMADAIRE DU C.E. CATON SUR CALEDOSPHERE

CATON

Pas très sain ce Yanno bashing entêté de la part du lieutenant Caton sur sa petite contribution sèche du lundi. À plus d’un titre. D’abord parce-que si CE et PG voulaient ce poste de président de Congrès, ils n’avaient qu’à le prendre. Ensuite parce-que CE et PG n’ont rien fait pour rafler la majorité absolue et empocher tous les perchoirs, ayant même peur de cette responsabilité, refusant ce rendez-vous avec l’Histoire, présentant même volontairement un programme et une liste médiocres pour n’être qu’un parti comme un autre, médiocre parmi les autres médiocres. L’Histoire ne ressert jamais deux fois les plats et pleurnicher maintenant est bien vain, un train raté ne se rattrape pas. Enfin parce-que le peuple a choisi, vu l’apathie de CE depuis 2 ans, de confier le pays au triumvirat des 3 partis plus ou moins loyalistes, et que si CE, PG et Caton sont jaloux de la place accordée par les médias à yanno, ils n’ont qu’à se bouger le derrière et à se mouiller sur les vrais problèmes des gens, en particulier sur celui du Mont-Dore et de saint-Louis, au lieu de se planquer pour éviter de prendre un bleu ou un gnon dans l’opinion…