EN NOUVELLE-CALÉDONIE, LES DERNIÈRES COMPÉTENCES VONT ÊTRE TRANSFÉRÉES À FACEBOOK

13887067_108986899546491_1335731661936579178_n

Après le transfert de la compétence régalienne de la sécurité publique transférée à Facebook-Info route Mont-Dore ou à Facebook-Alerte voitures volées NC, après le transfert de la compétence régaliennes des affaires étrangères transférée à l’ambassade de France Facebook de Nouméa Expat où les ressortissants français peuvent se retrouver, obtenir leurs visas, papoter, on attend un groupe Facebook-Femmes tabassées et un groupe Facebo-Vieux dévalisés et massacrés qui initiera et gérera le transfert de la compétence régalienne de la Justice à FacebooKanaky.

Gendarmes, policiers, juges, militaires, hauts fonctionnaires, ne vous fatiguez plus, enfin… continuez à ne pas vous fatiguer et restez chez vous, Facebook s’occupe de tout et fera faire des économies au pays !

VOULEZ-VOUS UN DÉPUTÉ QUI PARLE ENFIN LOYALISTE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE ? PHILIPPE BLAISE, LE DERNIER DES PATRIOTES

sddefault

Philippe Blaise a envoyé balader comme il faut les comités institutionnels piégeux de Christnacht et Lataste. Bien. Et ça les a énervés. Bien. Il critique et dénonce haut et fort tous les pièges tendus au Congrès et au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Bien. Il n’a pas la langue de bois dans les médias. Bien. Il a gardé sa ligne clairement loyaliste depuis son départ de ce Rump drapé dans les couleurs indépendantistes en 2010. Bien. Le vote pour Santa candidat du Rump et de CE au Congrès. Moins bien. Le hold up par Gomes du comité Juppé à Brial. Pas bien. Rompre avec les enflures. Ça serait bien mieux !

Bon… on est d’accord, les politiques ça pue, la politique ça tue, ça tue tout ce qui vivant, spontané et sincère. Les politiques et la politique ça a tué tout ce que ça a touché en Nouvelle-Calédonie depuis des décennies, c’est à dire à peu près tout, la politique et les politiques ayant contaminé bien plus de secteurs ici qu’ailleurs, l’économie, l’art, les médias, l’enseignement, la culture, les loisirs, les traditions, les relations sociales, la justice…

Faut-il cependant se laver les mains de tout comme Ponce Pilate, renvoyer tout le monde dos à dos, remplir sa poubelle des Tous pourris à l’heure où la pourriture a gangrené et presque tué notre relation à la France ? Non, ce serait encore plus puant et tuant.

Dire et affirmer que la Nouvelle-Calédonie et les Calédoniens ne peuvent être libres, égaux et frères qu’au sein de la République française, avec ses valeurs et ses institutions, et continuer à chercher si une dernière lueur politique et un ultime acteur politique peut nous éclairer et nous orienter encore dans cette direction me semble plus digne et cohérent que le dégoût général et la résignation fataliste et me semble une dernière liberté à assumer et un choix de survie citoyenne et humaniste, démarche politique ni puante ni tuante cette fois.

Je dis et affirme donc que les négociations avec ces indépendantistes qui ne veulent que l’indépendance, toute l’indépendance, rien que l’indépendance, ne peuvent être qu’un nouveau wagon de la reddition sans résistance, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, par une nouvelle capitulation et de fausses convergences remplaçant le vrai référendum de 2018, après la capitulation de 88, après la capitulation de 98.

Je dis et affirme donc que le RUMP et CE et tous ceux qui les ont ralliés plus ou moins récemment sont les partis des capitulards et les partis de l’étranger puisque leurs alliés sécessionnistes veulent devenir étrangers à la France.

Je dis et affirme donc qu’au sein de cette UCF qui eut le mérite de résister, de dénoncer et de rejeter le renoncement et la collaboration avec l’adversaire des deux grands partis autrefois loyalistes, la seule personnalité qui parle clairement et agit franchement en patriote depuis l’adoption du drapeau FLNKS par Pierre Frogier c’est Philippe Blaise.

Je dis et affirme que le seul acteur politique qui puisse représenter à l’Assemblée Nationale les Calédoniens qui souhaitent rester français avec l’écharpe combien emblématique de député de Nouméa c’est Philippe Blaise, les autres élus de l’UCF s’étant révélés ou bien falots ou bien salauds, en se couchant ou en couchant, l’actuelle députée, pour sa part, n’étant qu’un nuage, qu’un hologramme, qu’un fantôme, qu’un vague souvenir.

Mais je dis et affirme aussi que le prochain député de la Calédonie française et des Français de Calédonie, de tous ces Français de Calédonie dont on se fiche de savoir s’ils sont blancs, noirs ou zoreilles, femmes et hommes français de Calédonie avant d’être polynésiens, mélanésiens ou européens, je dis et j’affirme qu’il aura dû parler fort, agir fort et refuser fort avant d’être député et élu du peuple français de Calédonie.