LE PEUPLE A VOTÉ POUR UN TRIUMVIRAT ET NON POUR UN EMPEREUR

Tetrarchie

Le boulet Frogier semblant appelé à rouler au loin, l’entente entre les équipes Santa-Ligeard, Michel-Gomès et Yanno-Backès est indispensable, exigée par les Calédoniens non indépendantistes et facilitée par le retrait de l’homme au drapeau FLN.

Ces trois formations doivent être et se savoir constamment sous l’œil attentif et vigilant du peuple. Cette union imposée plus que désirée des trois partis est le fruit de l’heureuse mathématique des résultats de dimanche qui impose à chacun la modestie et le compromis et leur interdit la grosse tête, les délires et les excès de pouvoir et la tentation des coups tordus. Les élections à la Province, au Congrès et au Gouvernement vont être le premier test grandeur nature de la sincérité de leur intention de coopérer.

Le peuple ne veut plus de ces guerres intestines, les citoyens, que rien n’oppose et qui ne se haïssent pas, ne veulent plus être entraînés dans les oppositions et les haines qui ne concernent que ces leaders avides de pouvoir exclusif. Le moindre faux-pas, le moindre poison dans le verre du partenaire devra être dénoncé et sanctionné par le verdict populaire qui a mis en place souverainement ce triumvirat loyaliste.