NON TA SALADE J’EN VEUX PAS !

refuse-manger-410

Camarade indépendantiste Kanaky , je ne sais pas si vous réalisez que votre discours (voir note de bas de page -1) se limite à trois mots et à une version soft de ce « Dégage sale blanc, ici c’est kanaky », si civilisé et tant entendu par chacun dans tant d’endroits et tant de circonstances. Ces aboiements n’impressionnent personne, et s’ils évoquent un peu le terrorisme des années 80 c’est du toc et du bluff et ça prête à sourire. Laissez tomber svp. Votre salade, on n’en veut pas, pas la peine d’en faire un plat !

À L’Osservatore Caledo, nous sommes les premiers à dénoncer fréquemment les abus de l’argent en NC, les rentes de situation des héritiers des colons et la puissance excessive de la mine, de la banque et de l’import, et bien plus que d’autres si vous nous lisez bien.

Kanaky, par contre, ne s’est jamais attaquée à ces géants et à leurs abus. Kanaky ne leur demande aucun compte sinon des royalties. Kanaky n’a fait que terroriser lâchement les petits blancs et autres non kanak de la côte Est et de la Chaîne jusqu’à les faire partir. Sans doute ne comprenaient-ils pas votre civilisation non plus… Pas de projet progressiste, pas de justice et d’équité entre les membres de la société traditionnelle, peu d’ascenseur social. Juste des chefs, des dignitaires, des coutumiers, une noblesse, des castes… et les autres… Et encore plus bas… les femmes…

On pourrait rêver d’une Calédonie indépendante, juste, égalitaire, humaniste, originale et fière de sa liberté, même au détriment d’une certaine aisance économique, mais ce rêve ne correspond pas plus à cette Kanaky aigrie, repliée et féodale qu’à une République de colons affairistes, sans foi ni loi, dont certains magnats rêvent.

Donc entre le monde de ces capitalistes, affairistes, lobbyistes et votre Kanaky sectaire, rétrograde, autoritaire et menaçante, on n’a pas plus envie de pencher vers l’un ou l’autre que lors d’un choix entre la peste et le choléra.

————-

 (-1) ( « Voilà….y a des billets d’avion en promotion!!! Profitez-en…. a moins que vous fassiez l’effort de comprendre notre civilisation!  » / « Vous développez une kanakophobie!!!! cessez de vous poser en donneur de leçon…. retourne chez tes ancêtres (inconnus) et refaites une nouvelle révolution, et assumez vos insuffisances!!! » )