UN ÉCHIQUIER POLITIQUE CALÉDONIEN BIEN TORDU

echiquier-usb

Il a beau être très tordu, l’échiquier politique calédonien s’est bien simplifié. Le parti CE de Philippe Gomes, le RUMP de Pierre Frogier, le PALIKA et l’UC ont entamé leurs mouvements de convergence vers une indépendance sans référendum à 90% plus 10% de France juste pour les financements de l’ex mère patrie et ils ont même opéré le rassemblement politique de leurs pièces du même côté de l’échiquier.

C’est logique, c’est normal, c’est même cohérent aujourd’hui, les noirs jouent leur jeu, unis, la symbolique présidence de Kanaky et les responsabilités personnelles important bien plus aux leaders ex loyalistes qu’aux chefs kanak, la totale souveraineté foncière et coutumière primant pour les uns, le business sauvage et les affaires débridées en chasse encore plus gardée étant l’essentiel pour les autres, la même détestation de la métropole et des métropolitains les unissant.

C’est simple ! Ce qui est beaucoup moins simple c’est le jeu des blancs, en principe blanc bleu rouge, c’est la carte politique et le comportement de ceux qui disent refuser ce deal et ce pacte d’indépendance à la Pisani. Qui ? De larges pans de la population refusant Kanaky et autant écœurés par Gomes que par Frogier, des élus et acteurs politiques et économiques électrons libres ou transfuges ou issus de l’éphémère troisième voie ni CE ni RUMP et éphémèrement unis en 2014 pour une Calédonie dans la France.

Au lieu d’aligner leurs pièces intelligemment sur l’échiquier en face de la coalition RUMP-FLN-CE, de se mettre en ordre de bataille et d’adopter une tactique unique, quel désolant spectacle ils nous présentent ! Des cavaliers seuls qui jouent les starlettes, des stratégies floues, des fous vraiment fous, des tours raides et coincées, un roi qui se prend pour une reine, des pions désorientés dont on laisse la moitié dans la boite pour dix ans, une partie suicidaire en interne le dos tourné à l’adversaire.

Que ce soit aux législatives ou aux prochaines provinciales je ne vois actuellement pas trop l’intérêt de participer à ce jeu d’échecs aussi tordu que crétin.