OFFRIR UN MIROIR AU PEUPLE : LA THÉRAPIE DU REFLET

608045-a-pro-european-integration-supporter-stands-holding-a-mirror-opposite-a-police-line-blocking-the-gov

Christine Allix : La Calédonie est un formidable laboratoire à ciel ouvert du vivre ensemble et de la recherche de solutions consensuelles pour une paix et un développement durables. Elle pourrait être un exemple pour le monde. Pour l’instant, elle ne montre malheureusement que les limites de l’espèce humaine et la prédominance d’égos surdimensionnés de certains au détriment de l’intérêt commun. Dommage.

Losservatore Caledo : Christine Allix, vous pointez là une chose très importante : laboratoire à ciel ouvert, chantier magnifique et chances inouïes. Alors qu’est-ce qui cloche ?! Probablement un peuple qui n’a pas encore pris sa mesure, qui n’a pas confiance en lui, qui se sous-estime, qui s’en est toujours remis à des gardiens, à des maîtres, à des curés, à des chefs, à des coutumiers, à des financiers, à des patrons, à des colons, à des « monsieurs ». Et qui continue à s’en remettre à des politiques, à des idéologues, à des affairistes, à des exploiteurs, qui le manipulent et l’exploitent comme avant, comme toujours, qui lui imposent une fausse image de lui-même, qui le divisent pour mieux le dominer et qui dressent ses parties, ses composantes et ses communautés les unes contre les autres.

Savoir regarder ce peuple dans sa vérité et lui montrer son reflet authentique, son unité, son humanité universelle, dans le miroir de nos yeux, pour lui redonner sa lucidité, sa liberté, sa dignité, sa beauté, sa confiance. Voilà un peu la philosophie de L’Osservatore caledo, à qui les chiens en laisse et les chiens méchants dénieront forcément le droit à l’indépendance, à la distance, à la neutralité et à un regard libre qui se promène sans collier.