LE DISCOURS DÉJÀ BIEN FORMATÉ DES JEUNES EN POLITIQUE…

13782016_1322129557801976_2551050696723943381_n

J’ai dit ailleurs (*) le bien que j’ai pensé de l’émission « Au cœur du débat » d’Angélique Souche à midi ainsi que des interventions des jeunes invités sur le thème de la politique chez les jeunes.

Cependant, les répliques de la jeune militante de l’UC révèlent combien on peut déjà être bien (ou mal) politiquement et mentalement formaté à cet âge-là. La jeune fille affirmait tranquillement et fermement qu’on exagérait, qu’il fallait arrêter, qu’il n’y avait pas plus de délinquance en NC qu’ailleurs, que c’était partout pareil, que c’était pas plus des jeunes que d’autres, que c’était pas plus une communauté qui était concernée qu’une autre, qu’il fallait pas stigmatiser, pas diaboliser, que c’était parce qu’on s’occupait pas de ces jeunes-là, qu’il suffisait de les écouter, de ne plus les rejeter etc etc…

Beaucoup d’aplomb chez cette fille qui n’a rien à envier aux anciens de l’UC, à un Wamytan ou à un Goa.

Les jeunes politiciens sont-ils vraiment l’avenir des anciens ?…

***
(*) Une note au-dessus de la moyenne en tout cas pour l’émission radio filmée et mise en ligne d’Angélique Souche qui vient de s’achever. La qualité des interventions des jeunes invités était bien au-dessus de celle des pros de la politiques. Angélique Souche est toujours un peu lisse, mais elle est claire, vive, gracieuse et assez libre et spontanée. Dommage qu’il n’y ait pas eu de coups de téléphone d’auditeurs.