JUPPÉ ET LES JUPPÉISTES

francois-hollande-aux-cotes-d-alain-juppe-lors-du-salon-viticole-vinexpo-a-bordeaux-le-14-juin-2015_5357777

Juppé à Hollande :

– Dis donc François j’suis un peu emmerdé là, j’ai un problème à Nouméa. Toi qui les connais bien, tu peux m’donner un tuyau ?

– Mais bien sûr mon Alain, y’a qu’à d’mander, j’ai rien à faire, j’m’ennuie.

– Y’a un paquet de brèles qui me lèchent la pomme en c’moment en Calédonie mais j’sais pas trop quoi leur dire, ils s’bouffent tous la gueule mais ils veulent tous manger à moi !

– C’est encore pire qu’aux Républicains alors mon Lainlain ! Hi hi hi.

– Déconne pas, tu m’sauves la mise et j’te fais rentrer au conseil constitutionnel quand moi président.

– Mais j’y s’rai d’office truffe ! Allez dis quand même, tu fais pitié.

– Ben dans mon fan club là-bas ils ont tous leur délire à eux tous seuls. Faut que j’trouve un truc à leur dire qui leur plaise à tous, tahi ! à la fois ok pour un référendum, ok pour pas de référendum, ok pour tricolore jusqu’au slip, ok pour un jour d’après à 90% kanaky, ok pour un accord de 50 ans, et même ok pour un bordel associé de type fédéré de troisième accord de mes deux que j’ai rien compris. Tu vois un peu le binz ?!

– Alors là j’ai ta solution mon Lainlain ! Tu leur dis à tous « Je vous ai compris ! » Ça marche à tous les coups mon pote…

Et Juppé, toujours aussi constipé et coincé, se ressert un bordeaux en se demandant si c’est du lard ou du cochon.