CALÉDONHYPOCRITE, KANAKHYPOCRITE

Tongues
 
Il y a les pays démocratiques où le peuple choisit les dirigeants au pouvoir par le vote.
Il y a les pays despotiques où les dirigeants imposent leur pouvoir au peuple par des coups de force et la force des armes.
 
Et puis il y des pays hypocrites où les dirigeants font de la démocratie hypocrite et de la dictature hypocrite.
La Nouvelle-Calédonie est le pays le plus hypocrite de ces pays hypocrites, avec deux sortes d’hypocrites, les démocrates hypocrites et les despotes hypocrites.
 
En Calédonie, les démocrates hypocrites font des campagnes et des promesses hypocrites et changent de camp aussitôt élus.
Ils prêchent hypocritement la paix, le partage et l’amour et pratiquent l’agression, l’exclusion et la haine.
Ils disent au peuple de choisir mais de choisir juste ce qu’ils ont choisi pour lui et ils ajoutent hypocritement que sinon ça sera violent et dangereux pour la démocratie.
 
En Calédonie, les despotes hypocrites font des coups de force hypocrites, en lâches, en douce, lançant des sourires à l’adversaire et puis lui lançant après une hache, ou en même temps, et puis ils signent hypocritement la paix pour avoir la paix.
Ils dictent au peuple leur loi et leurs quatre volontés et menacent les hors-la-loi tout en disant hypocritement que c’est une bonne loi et de la bonne volonté.
Ils votent hypocritement des accords, sous la menace de la force et des coups de force si on ne leur accorde pas ce qu’ils veulent, en déchirant les accords quand ils ne sont plus d’accord.
 
Nulle part, jamais, on a autant volé le pouvoir au peuple avec autant d’hypocrisie. CalédonHypocrite, KanakHypocrite.