PRÉVISIONS PROVINCIALES SUD

4_1imkz

Les quelque 12 000 voix de Yanno et les quelque 3 000 voix de l’UCF dans l’agglo aux municipales leur resteront au moins acquises. Ça fait quand même dans les 15 000 voix. L’effet personnel négatif « Yanno » ne jouera plus.

Les voix pour CE du deuxième tour à Nouméa et ailleurs en Province Sud sont loin de lui être garanties à l’élection à un tour des provinciales, les voix indépendantistes et de gauche « retournant chez elles » et ce parti doit tabler simplement sur ses résultats du premier tour. D’autre part, l’effet personnel positif « Sonia » ne jouera plus.

Le FPU, si Liegeard poursuit son relooking guilleret et girly du parti, et si elle réussit à « cacher » un peu Frogier, peut espérer retrouver ses résultats des municipales et un bonus plus ou moins large d’électeurs séduits par l’addition du succès des maires sortants et de la féminisation-rajeunissement du parti.

Il existe 2 inconnues. Sur quel dos Convergence-Pays va-t-il manger quelques centaines de voix des municipales ? Probablement sur celui de CE. Dans quel magot des municipales Harold Martin tapera-t-il et dans quelles proportions si il se présente seul avec son AE ? Sans doute dans celui du Rassemblement-FPU, mais dans des limites très modestes.

Les électeurs privés de provinciales sont très probablement répartis équitablement dans les 3 partis, avec peut-être un supplément chez CE en raison de sa tolérance aux « pas-d’ici ».

Donc, raisonnablement, il est à prévoir des résultats très serrés entre les 3 grands partis non indépendantistes aux Provinciales 2014 dans le Sud.