LETTRE OUVERTE À UNE AIMABLE CORRESPONDANTE DU PALIKA-ENSEMBLE

170px-Drapeau_français
 
Souffrez, Germaine Nemia, que je mette un peu de tricolore dans vos yeux et sur votre copier-coller* du Journal Kanak Palika sur mon Apolitique Calédonienne (facebook) nous narrant et nous commentant votre valse-manif à trois temps et à trois cents danseurs d’hier et même d’avant hier au temps des soviets. Non que les interventions partisanes me gênent sur ma page, au contraire, mais les couleurs kanaky appellent les couleurs nationales pour en modérer la fermeture réactionnaire et l’ethnocentrisme exclusif et pour rehausser un peu la moyenne démocratique et fraternelle de cette page que votre intervention a un peu altérée 🙂
 
Vous avez inondé le Net complaisant de votre « bonne parole » mais sur L’Apolitique Calédonienne « c’est pas Kanaky », et comme ici ce n’est pas Kanaky je vous écouterai et vous lirai, et je ne vous dirai pas « ici c’est Kanaky, si t’es pas contente dégage » comme le répètent vos amis qui ont néanmoins le mérite d’avoir retenu l’essentiel de votre logiciel politique.
 
Votre idéal kanaky Palika, et aujourd’hui Palika-Ensemble, c’est autant le collectivisme dogmatique et stérile où l’individu est nié et le rejet doctrinaire et intolérant de l’autre dans votre société « rêvée » que dans votre système kanako-marxiste économique, le nickel devant être étatisé et réquisitionné au profit non du peuple mais d’un petit nombre : la caste politique du Nord, Dang et un parti, le Palika, qui veut grâce à l’arme et à l’argent nickel éliminer l’UC et s’assurer le pouvoir sur le pays indépendant pour des décennies.
 
Doctrine et système verrouillé. Votre nickel du peuple pour le peuple, à d’autres ! Vos intérêts sont bien plus privés que ceux des mineurs et des rouleurs et votre refus systématique de quelques tonnes de minerai à l’export vers la Chine n’est que la défense d’un clan et, vous l’avouez naïvement vous-même, le maintien au pouvoir de « l’équipe gouvernementale », non pas « élue par le peuple », comme vous l’affirmez avec un humour sans doute involontaire, mais par la magouille express Gomes-Néaoutyine-PS…
 
Veuillez agréer, chère Germaine Némia, l’expression de mes sentiments dominicaux les meilleurs en ce 18ème dimanche après la Pentecôte, sous les cieux encore républicains de notre chère Nouvelle-Calédonie française. 🙂
******
némia
******

neaoutyine1

Les docteurs nickel de la doctrine nickel…