LA GUERRE DU NICKEL AURA BIEN LIEU

nickel

Alors que les partis politiques ont tous partouzé au Congrès pour la galerie récemment, pas de trêve entre les grands animaux à sang froid du nickel. Pour une fois, on a un bon texte à ce sujet sur Calédosphère, signé Ad Victoriam, et c’est suffisamment rare et même exceptionnel voire unique pour être souligné, qui décrit assez bien ce qui se passe depuis quelques années dans la mine et la sidérurgie en NC. Cet article a le mérite de la lucidité et de faire la synthèse de toutes les violentes et ruineuses agressions et destructions subies depuis 2, 3 ou 4 ans par VALE, par les petits mineurs, à Nakéty, sur la route de Saint-Louis etc… Et tout ça dans la perspective plus que pertinente de l’axe Nord-Palika-CE-Dang-Corée :

******

« Comme trop souvent, on nous présente la situation vue à travers un prisme ultra partisan sans nous donner tous les tenants et aboutissants de ces affaires complexes.
Aujourd’hui on voit certains se faire les défenseurs de mister Dang, les mêmes qui, il y a quelques années à peine (mais le temps passe si vite et les intérêts évoluent de même) n’avaient pas de mots assez durs pour l’accuser de tous les maux d’une situation politique locale dramatique, l’obligeant même à s’exiler parce que menacé de mort.
Plutôt qu’une présentation des faits réductrice, pourquoi ne pas mettre sur la table les véritables raisons de ce refus d’accéder à la demande des « petits mineurs » et des rouleurs.
Qu’ont-ils a gagner à durcir une situation déjà économiquement difficile ces rouleurs qui ont des familles à nourrir, des traites à payer avec en ligne d’horizon un avenir incertain, tant du point de vue économique que politique ?
Facile pour P. Néaoutyne de fustiger ces travailleurs vulnérables quand lui est bien à l’abri de ce genre d’imprévues, quant à mister Dang, sa fortune est plus que faite aujourd’hui, sa famille peut être sereine sur les 2 ou 3 prochaines générations.
L’usine du Nord qui devait être un exemple mondial en terme de partenariat est entrain de couler.
Est-ce une raison pour entrainer tout le monde dans le fond de l’océan des illusions perdues ?
Les petits mineurs ont été l’objet d’étranges agressions (Nakety; mines Montagnat) et même l’usine du Sud avec des destructions de matériel qui se chiffrent en centaines de millions, pour ne pas dire des milliards. Bizarrement à quelques mois d’intervalle, sans que cela n’émeuve nos politiques plus que ça. Aucune initiative de solidarité publique, des communiqués de condamnations tellement discrets que personne ne s’en souvient.
Que penser des blocages par ci par là des sites miniers qui fournissent la SLN ?
Alors ??? Hasard ou configuration astrale hyper sombre pour l’univers nickel calédonien ? »