WAMYTAN PÈTE LES PLOMBS CHEZ ANGÉLIQUE

wam

La voix suave et l’œil narquois de Roch-la-malice ont laissé la place à Wamy-t’en veut-une-dans-ta-gueule? face à Yanno ce midi sur NCradio dans le Face à Face de la pauvre Angélique Souche qui ne l’avait jamais vu ainsi en Satanic Touch.

En fin d’émission notre saint homme grand sage coutumier devant l’éternel est parti en vrille et s’est lancé dans un délire complet, accusant la France de colonisation sauvage, de crime contre l’humanité, de pose de chaines sur les Kanak, de génocide contre les 19 d’Ouvéa… j’en passe et des meilleures, tout en gueulant que c’est pas lui qui le disait mais l’ONU et Ban Ki-moon, même qu’ils le disaient dans la chanson Gangnam Style et que c’est pour ça que la Corée avait mis Je suis Kanaky sur son drapeau et ses usines.

Les cris s’amplifiaient, les hurlements montaient, la moustache frémissait de haine, Angélique s’était cachée sous la table, cherchant à couper les fils du micro, Yanno cachait ses dents et tentait d’évoquer la misère du tiers monde papou, salomonais et vanuatuan, arguant qu’on n’était pas tellement libre quand on était mort, mort de faim, mort de misère, mort de maladie, mort d’insécurité ou mort de cyclone… Pas faux non plus…

Mais l’autre vociférait de plus belle, glapissant par terre et au ciel, qu’on s’en foutait d’être pauvre ou mort du moment qu’on n’avait plus de chaînes et qu’on était chez nous, même si on crevait la dalle. Aznavour se demandait si la misère était plus belle au soleil en chantant Emmenez-moi au bout de la terre. Je ne suis pas sûr que la misère soit plus belle en Kanaky même si Wamytan veut nous emmener au bout de la connerie.

Pas étonnant qu’ils pètent les plombs à Saint-Louis des fois… Enfin, quand j’dis « des fois »…