DU TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE

6-patrick-le-lay

Les Nouvelles Calédoniennes c’est un peu comme Le Lay avec TF1, ça vend du temps de cerveau disponible. Disponible pour quoi ? Pour la pub évidemment.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, LNC c’est un gros prospectus de 50 à 80 pages avec quelques marronniers entre les réclames, c’est à dire quelques articles récurrents que vous retrouvez à peu près tels quels chaque année à la même saison, le prix des fournitures qui a augmenté à la rentrée, la fantastique chasse aux œufs de Pâques, la dure culture du muguet, la grande affluence à la fête de la crevette, la miss qui mérite bien d’être miss France, le merveilleux accueil du Tour de Calédonie dans le Nord, les letchis bien rares cette année, la sécheresse exceptionnelle, la ronde du Père Noël à Lifou et les yeux pleins d’étoiles des petits… et ça recommence l’année d’après.

 » Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation (…) de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages.  » nous avouait Le Lay. Le cerveau du lecteur calédonien des Nouvelles doit rester aussi disponible et préparé pour les messages publicitaires que celui de TF1. Du marronnier ok, de l’arbre de la connaissance, niet ! Un cerveau qui réfléchit ne lit plus les réclames allons ! Quand une page de commentaire personnel, de réflexion et d’analyse s’échappe de la plume d’un journaliste, ça arrive, et échappe à la vigilance et au self contrôle, émotion générale ! Mân dieu pourquoi t’as dit ça ?! Mân dieu qu’est-ce que j’ai dit là ?!