LE NON DU CONGRÈS

non-non-275x270

Belle unanimité des non-indépendantistes sur l’avant projet parisien et scélérat de Loi Organique que le Congrès avait à examiner hier, au Congrès. La rage des indépendantistes est éloquente et le signal est fort : c’est non.

Si Gomes, Leroux et Martin avaient fait de même en 2006, avant que le Congrès parisien de Versailles ne votent le gel du corps électoral voulu par Chirac… Si Gomes, Leroux et Martin et leur putain d’Avenir Ensemble avaient convoqué le congrès calédonien et lui avaient soumis cette question sur ce gel, scélérat aussi, réduisant au silence des milliers de Calédoniens…

Un non puissant et retentissant aurait changé le cours des choses, mais Gomes, Leroux et Martin étaient bien trop collabos avec Paris, Chirac, les indépendantistes et leur gel en ce temps-là…

Mais en fait, les choses ont-elles vraiment changé en profondeur ?…