L’ANNÉE DE TOUTES LES FOUTAISES

Transfert-Atai_03_08_2014_Cap_ecran_©_Nvles_caled.

La Calédonie a fait encore plus fort en 2014 que l’Indonésie en 1965 avec son année de tous les dangers :

– La foutaise des élections pièges à cons du début de l’année.

– La foutaise du reniement de toutes les promesses et foutaises électorales genre extinction de la vie chère, écho de l’extinction du paupérisme promise par le candidat hyper démago Louis-Napoéon en 1848 (on l’éteint à quelle heure la vie chère ?).

– La foutaise de la visite de Hollande et les léchages de cul croisés de Hollande aux coutumiers et de Calédonie Ensemble à Hollande.

– La foutaise de la maniaque rage kanaky de radier des électeurs, conjuguant hystériquement « je radie, tu radies, il éradique, nous éradiquons », le kanaky étant en cela le contraire du radis : plutôt blanc-gentil-sourire dehors mais rouge-sang-haine dedans.

– L’ultra foutaise des hommages au terroriste Ataï. Et de son sorcier ! Et la promesse d’un mausolée à un milliard à notre Gengis Khan local.

– La foutaise de la crétine reprise de la guerre de nos chefs politix loyalix, qui ont peut-être là au moins un reste de gaulois, pas le meilleur, de la part de leurs ancêtres.

– La foutaise de la démission totalement foirée des Gomès-boys du gouvernement vu qu’après l’étape un, leur prophète n’avait pas trop prévu d’étape deux.

-Les multiples foutaises et coups fourrés du nickel dont les grandioses sabotages de Nakety et de Goro ainsi que l’énorme farce Maï-Gay-Santo-Chinese furent les points d’orgue.

What else ? J’en oublie ? C’est déjà pas mal non ? Mais les foutaises c’est comme les accidents et les crimes en Nouvelle-Calédonie, on peut toujours faire mieux d’une année sur l’autre. Et pour 2015, c’est déjà très très bien parti !…