DÉCLARATION DE RUPTURE ?

jeanYanno

(C’est nouveau ? Ça vient d’sortir ? On connaissait Déclaration de mariage, de guerre, d’impôts… mais pas ça encore !…)

Et bah il serait temps comême ! Évidemment que face aux électeurs-killers que sont l’UC, le PT et le FLN et face au loyalisme-killer qu’est devenu le gouvernement central, il n’y a qu’une réponse : la chaise vide, la porte fermée, le blocage des institutions, le refus de se compromettre dans des rendez-vous vicieux et déshonorants tels que ceux que l’UC a lancés aux partis loyalistes dans un racolage obscène.

Et pourtant ils y sont allés ! Et pourtant on écrit encore des lettres geignardes au pouvoir socialiste, on s’insurge, on dénonce, on se lamente sur les cendres de Brot, et on continue même cette étrange ballet « Je t’aime moi non plus » entre partis loyalistes, et on fait même la danse du ventre devant la grosse unité calédonienne du sultan Wamytan…

Il faut d’une manière ou d’une autre bloquer le Congrès. C’est le seul SOS à envoyer à la France et à l’international. On a eu la preuve que le gouvernement de NC, comme celui de Belgique, ne servait à rien, et que blocage ou pas, démission ou pas, président ou pas, on pouvait très bien s’en passer. Il faut paralyser les choses de la vie vers Kanaky et monter au Haussariat.

Mais pour ça, comme conclut souvent E. Nouar, il faudrait du courage…
Plus de courage en tout cas que pour une « déclaration de rupture » !

http://losservatore-caledo.com/?p=2908