UN GÂTEAU NOMMÉ NICKEL

11070772_1557378881206685_5020564872838515862_n

Pierre Bretegnier, puisque vous me faites l’honneur de liker mon petit tweet sur DANG à 51% sur RFO, et puisque vous connaissez un peu les affaires, au sens biblique du terme, pourriez-vous m’aider à faire une petite carte du « gâteau nickel » en Nouvelle-Calédonie, dont je pense qu’il est la seule question, le seul enjeu, le seul moteur de toutes nos affaires, de tous nos mouvements, de tous nos blablas ?
Quiconque peut aussi nous aider à y voir un peu plus clair est le bienvenu sur cette discussion.

Il faudrait répondre à ces questions simples :

1) Qui a les usines actuellement en NC ?

2) Qui a la ressource actuellement en NC ?

3) Qui travaille et exporte encore cette ressource « nue » ?

4) Qui veut bouffer qui ?

5) Qui complote avec qui, pour bouffer qui ?

6) … ?

Je ne suis pas un spécialiste, comme 99% des Calédoniens, mais il semblerait que DANG veut tout bouffer, en jouant de toutes les techniques, en jouant sur tous les tableaux. Il semble aussi qu’il a des alliés dans cette démarche qui sont Néaoutyine et Gomès, et des victime-proies qui sont VALE et SLN.

Est-ce erroné ? simpliste ?

******

Je remercie Pierre Bretegnier de sa contribution à mon questionnement sur le nickel, qui devrait être le questionnement de tous les Calédoniens car c’est LA question calédonienne, depuis toujours, et pour longtemps encore, question encore plus exclusive aujourd’hui quand on voit les grandes manœuvres politiques autour du nickel, Quand on voit les sabotages gigantesques à Nakety et à Goro, la guerre d’usure de Tyuienon contre Dang, le refus d’un ministre du nickel au Gouve, les émeutes à Saint-Louis-Yaté pour 4 poissons l’an dernier, l’affaire Prony-Pernod, le ton menaçant de Posco, l’étrange affaire Maï-Santo-Vanuatu etc… on se dit que c’est là que se passent les choses, toutes les choses, choses compliquées certes, choses à décrypter en tout cas si l’on veut comprendre la politique, l’économie et la société et prévoir la direction que prendra la Calédonie.

Les infos et positions de Pierre Bretegnier sont à discuter de préférence sur la discussion-dossier « UN GÂTEAU NOMMÉ NICKEL » que j’ai ouverte hier sur me différentes pages, et sur laquelle je colle cette analyse.