JE SUIS AGNOSTIQUE

JeSuisAgnostique

Il y a des cons qui se branlent les racines et puis des cons qui rasent toutes les cultures.

Il y a des cons fanatiques de charias despotiques et puis des cons d’anarchistes opportunistes et  cyniques.

Il y a des cons monstres de puritanisme et puis des cons monstres de putanisme.

Il y a des cons d’athées bouffeurs de curés et puis des cons de curés bouffeurs de liberté.

Il y a ceux qui hurlent Palestine ! Kanaky ! et puis ceux qui méprisent et brisent toutes les frontières.

Il y a ceux qui hurlent des ordres politiques, Coutume ! Ataï ! Ekölöhini ! Écologie ! et puis ceux qui méprisent et brisent  toutes les lois.

Il y a ceux qui hurlent et enferment leur amour jaloux et puis ceux qui méprisent et brisent tous les cœurs.

Il y a ceux qui hurlent leurs prophètes et leur Mecque et puis ceux qui méprisent et brisent tous les temples.

Certains croient et imposent au sabre leurs certitudes et leur croyance, en une terre promise, en un pouvoir supérieur, en un amour possessif, en un dieu exclusif.

Certains  croient qu’il n’existe rien de rien, et sont certains qu’il faut détruire au sabre toutes les croyances, en des terres sacrées, en des idéaux au pouvoir, en des amours passionnées, en des dieux tout puissants.

Et puis il y a aussi ceux qui doutent et ne savent pas, si la sainte patrie existe, si la république idéale existe, si l’amour éternel existe, si Dieu existe, et qui ne croient pas qu’on puisse jamais le savoir ici-bas, qui jouent parfois leur existence et leur présence et sont souvent joués par leur silence et leur absence, mais qui savent au moins deux choses, que les porteurs de sabre et de certitude ne doivent pas exister eux, et que la belle incertitude est le sel de la vie et l’espoir de sa solution la promesse de la mort.