CIEL CALÉDONIEN CADENASSÉ, TOURISME SINISTRÉ

cadenas

Les Nouvelles Calédoniennes ont fait semblant hier de pleurnicher sur la misère du tourisme calédonien comparé aux succès de celui de Fidji. Même les enfants des petites sections de maternelle savent que le tourisme calédonien n’est qu’une mine à combines, défiscalisation et autres subventions, mais bon malgré ces magouilles ça pourrait marcher quand même et on pourrait néanmoins attirer davantage de voyageurs dans notre beau pays, même s’il est bien souvent plus souriant, lui, que le visage des hôteliers et les restaurateurs…

Et lnc.nc d’énumérer « ce qui bloque le tourisme en Calédonie », dans le catalogue que ce journal nous ressert invariablement dans ce genre d’article marronnier de saison : constructions et salaires trop chers (ah la goberge !…), pas de ministre « monsieur tourisme » (Gaby !!!), un réseau aérien intérieur de merde (ça c’est vrai), les touristes de Frônce qui viennent loger dans la famille en NC (les salauds !), le touriste local qui ne va que dans « les petits hôtels ou les gites » (Roooh les rats !).

Mais sur la vraie et unique cause de cette destination repoussoir qu’est la NC pas un mot ! Motus ! Vous avez déjà vu le nombre de compagnies aériennes qui touchent Fidji ? Vous avez déjà comparé le nombre et les tarifs des vols Nandi-Europe, Nandi-Amérique ou Nandi-Oz/Nz aux vols équivalents Tontouta-Europe, Tontouta-Amérique ou Tontouta-Oz/Nz ?

Tant que le ciel sera cadenassé, tant quand les avions seront enchainés, tant qu’on mettra des sens interdits dans les airs, que les actionnaires, tant les défiscaliseurs, la CCI et tous les goinfres se gaveront sur cette chasse gardée qu’est le transport aérien, la Tontouta, la TAS et Aircalin en Nouvelle-Calédonie, le tourisme en NC continuera à fournir des sujets d’articles aussi vains que pleurnichards aux journalistes des Nouvelles chaque année en novembre…