THIO RENVOIE LA COUTUME À HOLLANDE

hollande1

Touchante cérémonie et touchantes paroles hier 18 novembre 2014 à Thio, en aimable et courtois retour de coutume aux gestes de respect du président Hollande envers les coutumiers à Tontouta dimanche soir, alors même que le chef de l’état volait vers l’Australie, l’âme apaisée par tous ces échanges confiants et fraternels, juste 30 ans après le geste coutumier d’Éloi à l’égard d’une urne en particulier et de la démocratie en général.

Voici quelques paroles de Roch, Kotra et les autres, véritables calumets de la paix « que vous avez su retrouver et récréer », comme nous a dit Saint François, et tellement loin de certaines haches d’un autre temps… Quoique…

FLORILÈGE DE THIO, 18/11/14

« Vous avez tous entendu le discours de François Hollande : pour moi, la France compte rester dans le Pacifique, (…) Elle va s’asseoir sur vous, sur les morts kanak, sur les luttes de notre peuple. Voilà le discours, la France restera, et nous ne pouvons pas accepter ça ! »

« l’Etat français ne nous donnera pas l’indépendance. Hollande nous a dit que si nous la voulions, c’est à nous de nous battre pour le faire. Alors nous allons nous organiser et nous battre ! »

« Les accords, on a donné. La confiance, on a donné, (…) On en tire les conséquences : la prochaine étape, c’est l’indépendance ! »

 » il faut d’abord supprimer cette injustice sur le corps électoral (…) Les autres font tout pour nous rendre minoritaires. L’Etat doit retoiletter les listes (…) il y a tricherie, des gens ne doivent pas être sur les listes » (…) en 2014, 1984 continue ».

Y’a pas à dire, à défaut d’esprit des lois, l’esprit d’Éloi veille toujours…