FUSIONS DE LISTES ET EFFUSIONS DE RAGE

69027176

Municipales, deuxième tour, Nouvelle-Calédonie : M-C Tjibaou propose ses voix à S. Lagarde, J-C Briault propose les siennes à G. Yanno, L. Bréhé donne ses voix à H. Martin, S. Muliakaaka offre ses voix à F. De Greslan et intègre sa liste, C. Courtot se voit offrir une troisième place  et un poste d’adjointe en échange des siennes par les challengers de gay au Mont-Dore. Et alors ?!

C’est la règle du jeu, c’est démocratique, c’est légal, c’est même encouragé par le code électoral. La part des convictions, des idées et de la sincèrité est très réduite en politique, sans pour autant être totalement nulle. Lutte, guerre parfois même, sport violent, combat de missionnaires sans foi, conquête de marchés sans pitié, mais sûrement pas dialogue d’enfants de chœur.

Les effusions de rage, les pleurs de petits garçons vexés et de petites filles énervées, allant se plaindre à la maîtresse, sont  du domaine de la cour de récré mais ne sont pas de mise en politque…