INTERVIEW D’UNE VOITURE VOLÉE

BÉLIER

Nous avons pu retrouver le pick up municipal volé à la mairie du Mont-Dore comme voiture bélier pour cambrioler un magasin et incendié et calciné non loin de l’hôtel de ville du Mont-Dore.
Dans un dernier souffle de turbo crevé, le véhicule grand brûlé, en proie à d’atroces souffrances, a bien voulu répondre à nos questions :

– Ne pensez-vous qu’on a atteint des sommets dans l’insécurité et la violence au Mont-Dore ? Même vous à la mairie vous n’êtes plus en sécurité et votre maitre le maire vous a abandonné. Il faudrait faire quelque chose non ?

– Non non, ne soyez pas si dur avec lui, il fait ce qu’il peut, c’est un bon maître, ne jouez pas les vautours de l’insécurité. Vous voyez, même en cet instant, j’éprouve tout au plus un léger sentiment d’insécurité, dites-le aux gens, aux automobiles, en mémoire de moi, on est bien au Mont-Dore, on ne craint rien.

J’ai quitté la voiture des services techniques qui venait de rendre l’âme perdu dans une profonde réflexion sur l’amour infini, le mimétisme et la fidélité indéfectible des voitures envers leurs maîtres même quand elles sont méprisées, abandonnées et battues par ces mauvais et indignes propriétaires…