LE SOUS-PRÉFET AUX CHAMPS

sprefet

Tel le sous-préfet aux champs de Daudet se rendant à la Combe-aux-Fées pour y présenter un discours grave et finissant par faire des vers dans l’herbe « tout en mâchonnant des violettes », notre sous-commissaire aux champs se rendant à Saint-Louis, que l’on voit dans la nature en page 16 des Nouvelles, a troqué son grave « Nous sommes dans une configuration où l’instrumentalisation agite une partie de cette jeunesse » de la semaine dernière contre un doux « Il s’agit uniquement d’une jeunesse délinquante » ce matin.

Si notre petit train de Païta existait encore, notre sous-préfet poète aurait pu ensuite inaugurer la renversante technologie de la marche arrière par inversion de la vapeur, sur la machine et sur lui-même !…