MONT-DORE RUINÉ, MONT-DORE ABANDONNÉ, MONT-DORE FOR SALE

station-essence-route66_02
Même le journal Les Nouvelles le dit, en majuscules, lui pourtant d’ordinaire chantre du « Tout va bien, dormez en paix braves gens, une igname de 40 kg récoltée à Maré » : « BLOCAGE IMMOBILIER DANS LE SUD ».

Ils disent même noir sur blanc que c’est à cause de Saint-Louis. Ils disent même noir sur blanc que les gens de Nouméa et d’ailleurs n’osent même plus aller voir leur famille et leurs amis derrière la zone de Saint-Louis. Ils disent même noir sur blanc que les gens ne veulent plus « passer Saint-Louis » la nuit ni même souvent le jour. Ils disent même noir sur blanc qu’il n’y a eu qu’un terrain de vendu en 5 mois au Mont-Dore Sud. Ils disent même noir sur blanc que les agents immobiliers eux-mêmes ne veulent plus traverser la zone de Saint-Louis ni prendre des propriétés du Mont-Dore Sud parmi leurs biens à vendre ou à louer. Ils disent même noir sur blanc qu’en passant Saint-Louis « les enfants se baissent d’eux-mêmes dans la voiture ».

Édifiant non ?

En clair cela veut dire que les biens ne valent plus rien au Mont-Dore Sud, qu’il faut être fou pour y engloutir des millions dont on ne reverra plus jamais la couleur, qu’il faut être suicidaire ou criminel pour se risquer sur cette route talibanesque ou pour inviter ses amis et sa famille à s’y risquer vers Kaboul-D’or.

Ça veut que le Mont-Dore Sud est repoussant, invendable, sinistré, abandonné, ruiné.

Ça veut dire aussi que le pouvoir RPCR-RUMP au pouvoir dans cette commune depuis 30 ans à travers Frogier et Gay, dans la forme la plus pure de ce pouvoir autiste lafleuriste, intolérant et imprévoyant, dans la complicité la plus louche et glauque avec Pidjot, Wamytan et l’UC de Saint-Louis, dans le déni de réalité le plus radical sur l’insécurité dans la commune et sur les misères des Montdoriens, renonçant à la VDE prolongée, est responsable et coupable de cette ruine et de cette angoisse perpétuelle des propriétaires de Montdore Sud.

Ça veut dire aussi que le parti de Philippe Gomès et Philippe Michel, AE puis CE, deux fois au pouvoir à la Province Sud est tout aussi coupable et responsable que le RPCR-RUMP dans cette catastrophe, leur réponse n’ayant été et n’étant toujours que de caresser et d’arroser Saint-Louis avec l’argent public du COPIL, de renoncer aussi à la VDE prolongée et de proposer le débroussaillage des abords de la route maudite… Ironie ou provocation ou les deux ?

Et tous de se tourner vers l’État depuis quelques semaines, quelques jours, c’est la mode printemps-été, et d’aller pleurer à Paris, en gémissant aux Montdoriens « C’est pas nous, pas-nous, c’est eux !!! ». Merci Messieurs les politiques, merci la politique, merci les panou-panou, merci d’avoir ruiné la vie et les finances de milliers de Montdoriens du Sud, par votre incurie entêtée et par votre passivité consentante et complice, pendant que vous, vous vous achetez des maisons à 100 ou 200 millions loin là-bas à Nouméa Sud . Responsables mais pas coupables direz-vous sans doute, selon la formule consacrée, comme ce maire et ces adjoints, en Vendée, à La Faute-Sur-Mer, au moment de rendre des comptes sur le drame de Xynthia. Connivence avec les promoteurs-noyeurs là-bas, connivence avec les caillasseurs incendiaires ici.

Françoise Tromeur, la journaliste auteur de cet excellent article, est digne de foi et bien placée (ayant eu aussi son lot d’éclaboussures de rage municipale quand ses articles déplaisaient) pour témoigner de la violence des réponses de l’exécutif du Mont-Dore quand les deux conseillers de la réelle opposition de la précédente mandature pointaient les dangers et les nuisances liées à Saint-Louis, à l’époque où l’opposition au conseil municipal du Mont-Dore n’était pas cette lamentable petite bande de moutons plus forte en silence des agneaux consentants et sentantcons qu’en rébellion véhémente, incapable même de protester quand cet adjoint continue à prétendre que tout va bien au Mont-Dore et que personne ne veut partir de cette magnifique commune… Un coup C’est pas-nous-pas-nous ! un coup Tout va bien ! Bravo les nuls… Bravo à ce maire de La Faute sur Terre, et à ses incantations genre « sentiment d’insécurité et autres injures genre « vautours de l’insécurité » balancées à ceux qui disaient la vérité.