LA PROVINCE SUD SUD À NOUVEAU RACKETTÉE PAR LE COPIL ?

COR_SBR_RACKET4COLS

Le racket, c’est quand des racailles entrent dans un bar, un restau, un commerce, et cassent un peu tout, y compris la tête du patron, en menaçant de recommencer et de continuer régulièrement si le propriétaire ne leur donne pas non moins régulièrement de l’argent en échange d’une pause dans leur sauvagerie.

Ce vol avec violence, cette extorsion sous la menace, ce chantage avec usage de la force sont des délits punis par la loi, mais pas à Saint-Louis, pas au Mont-Dore, pas en Nouvelle-Calédonie.

En effet, avec la Province Sud de Philippe Gomès, 686 millions CFP ont été dépensés entre 2005 et 2012 pour les différentes réalisations encadrées par le comité de pilotage de Saint-Louis, en « remerciement » aux troubles, blocages, caillassages, vols, pillages, incendies, exactions diverses et dégradations en tous genres commis par les Saint-Louis à l’occasion d’un banal accident de la route survenu en 2005 mais aussi en réponse à la chienlit chronique dans cette zone depuis la nuit des temps. On se souvient d’une route gondolée, de ronds-points crétins et de trottoirs ni faits ni à faire péniblement bâclés pendant des années par les ingénieurs et entreprises autochtones, mais bel et bien grassement payés.

La Mairie du Mont-Dore, qui ne s’est jamais occupée d’autre chose que de sport dans la commune, et qui a toujours nié le problème tribal jusqu’à cette année, avait adopté, dans la même logique, la même posture de peur et de soumission en finançant à coups de millions des chantiers inutiles dans ce secteur privé et une société de surveillance bidon constituée de ressortissants de la zone qui glandaient pour rien la nuit sur le bord de la RT2, et elle avait fait en plus les yeux doux politiques à la tribu, en échange du caillassage ininterrompu des taxis, des bus, des ambulances, des pompiers, des infirmières, des gendarmes etc.. etc… qui se risquaient encore à Saint-Louis, en échange des prises d’otage récurrentes des Montdoriens. Syndrome de Stockholm chez ce maire ?… En tout cas, même déni de réalité et même lâcheté au RUMP et à CE : bonnet sale et sale bonnet, ils devraient fusionner !

Et à nouveau, avec la Province Sud de Philippe Michel, combien de centaines de millions de notre argent public vont-ils encore arroser les Saint-Louis à partir de 2014 grâce à ce comité de pilotage de Saint-Louis ressuscité par Calédonie Ensemble, par reconnaissance, sans doute, pour la chienlit multipliée par les Saint-Louis depuis 2005 et plus particulièrement pour leur gentillesse de cette année où ces charmants irréductibles se sont hautement distingués dans la criminalité et dans la complicité envers les criminels, prétendument « harcelés », pour des troubles, blocages, caillassages, vols, pillages, incendies, exactions diverses et dégradations en tous genres certainement imaginaires ?

Donc, combien pour « Ces chiens dans la vitrines » ? (pour paraphraser Line Renaud) Encore 686 millions ? En liquide ? Convoyés par Benebig ? Promis, il ne sera pas caillassé ! Et on lui rendra son orgue ! Hum… ouais… la sécurité ça n’a pas d’prix !…