ATAÏ-PACKAGE OU LE MARTYRO-TRIP DE LA REPENTANCE

maus

Avec la construction d’un mausolée pour Ataï, la Nouvelle-Calédonie-Kanaky fédérée va pouvoir mettre enfin en place un martyro-trip et un carnet de prosternation sur les lieux de repos sacré des Géants et Héros de la Cause.

Pour chaque nouvel arrivant, pour chaque touriste, pour chaque artiste en tournée, pour chaque missionnaire en goguette et pour chaque citoyen qui prétend à se faire inscrire sur la nouvelle liste électorale vierge ouvrant droit au vote référendaire, le circuit complet des illustres sépulcres sera rendu obligatoire, ainsi que l’apposition d’un tampon FLN attestant tous les recueillements obligatoires. Tout manquement vaudra internement et expulsion immédiate des listes, des emplois et du pays.

L’auguste périple débutera, comme pour le tour cycliste de NCKanaky, par un tour en prologue aux Loyauté et par un hommage appuyé sur les tombeaux des 19 d’Ouvéa à Wadrilla, coutume généreuse obligée. De retour sur la Grande Terre c’est par une génuflexion sur le sépulcre de Tjibaou à Tiendanite que se poursuivra le pèlerinage, coutume très généreuse obligée. En redescendant vers le Sud, les pénitents devront pleurer de chaudes larmes à Nakety sur la tombe de Machoro, coutume très très très généreuse obligée. En revenant de Canala vers La Foa, l’arrêt méditatif sur le mausolée du martyre Ataï sera l’apothéose de ce voyage initiatique. 7 tours autour de la Kaaba du Grand Chef seront imposés, ultime coutume généreuse obligée avec tout le reliquat des portefeuilles.

Les visas et tampons de chaque pèlerin seront examinés au Service de la Martyrologie et des Repentances à Nouméa et leur Conversion à Kanaky sera étudiée et éventuellement attestée au Bureau des Miracles et Constatations Médicales au Centre Culturel JMT.