APOLITIQUE OU DRESSAGE ?

jeune garçon faisant du dressage et obeissance

J’ai relu ce texte de Hmej Wenehoua (1). Très fort quand même, et très très bien dit. Si tous ceux qui pensent tout bas ce que Hmej dit tout haut se mettaient à le crier aussi avec lui, mais ce serait trop trop bien la Calédonie !!! Et même la Kanaky aussi, à ce compte-là !!!

Je voudrais aussi, à l’occasion de cette prise de position courageuse sur « une certaine coutume », élargir ma réflexion à tous ceux qui se taisent et se soumettent aux dictats d’autres « faux produits » ou « produits détournés » : une « certaine » politique, une certaine culture, une certaine religion, une certaine éducation, une certaine recherche, une certaine presse, une certaine économie… dont l’authenticité et la qualité sont, pour chaque cas, bien plus incertaines que certaines.

À l’image de la démarche exemplaire de Hmej, qui a su, par cet écrit, placer l’indépendance intellectuelle, la liberté du choix personnel et la dignité du rebelle au-dessus de la soumission au groupe et au chef et au-dessus de la peur des disputes et des disgrâces, je pose la question à tous les petits soldats et à tous les moyens gradés de cette « incertaine politique », pour ne citer que ce champ de falsification, de docilité et de servilité : qu’est-ce qui vous oblige à continuer sur cette lamentable route du Jacques-a-dit avant hier, du Pierre-a-dit hier, du Philippe-a-dit aujourd’hui ?!

Petits soldats et moyens gradés des faux-politiques, espèce endémique trouvant toute sa place en Nouvelle-Calédonie entre le faux-mimosa et le faux poivrier, qu’est-ce qui vous empêche de faire comme Hmej et de retrouver votre fierté en désertant les meetings et autres centres de dressage politico-canins ?!

Petits soldats et moyens gradés des faux-politiques, dont j’ai pourtant vu certains liker ce texte de Wenehoua, qu’est-ce qui vous empêche de l’ouvrir un peu vous aussi, si vous tenez quand même à aller encore vous agenouiller à ces grands messes politiques, comme par exemple ces cérémonies d’un bout du monde étriqué, cet éternel retour d’un lundi sans mardi ni aucun lendemain ?! La gamelle ? Une place pour la gamine ? Des miettes de gâteau ? Vous les payez pourtant bien cher ces cadeaux, jetés de haut, bien trop cher, bien plus cher que si les aviez achetés par vos qualités et votre travail et non avec les deniers du déshonneur…

(1)

VIVE LA COUTUME !!! ….MAIS …. Pas celle qui fait de nous des roitelets imbus de pouvoir et de parole … pas celle qui s’ abreuve d’alcool pour se donner le courage de faire ou de dire des choses impensables … pas celle qui s’interdit de donner à la femme un autre statut qu’être derrière la marmite … pas celle qui permet à des hypocrites de décharger leur libido ou leur « malbaisation » … pas celle qui ne m’appelle que lorsqu’elle a besoin de fric …. pas celle qui oblige un idiot à s’exprimer alors qu’il n’a rien d’intéressant à dire ….. pas celle qui m’enracine dans des convenances conservatrices où la liberté est synonyme de trahison !!! Cette coutume là, je n’en veux pas, je n’en veux plus !!!

Hmej Wenehoua