ALAIN CHRISNACHT : PROPOS SUR LE BROT-HONNEUR

PROPOS

PROPOS D’ALAIN SUR CHAUCHAT

« On m’interroge sur « l’affaire Chauchat » qui n’en est d’ailleurs pas une.
Je me bornerai à répondre d’un point de vue juridique.
Le Conseil constitutionnel a reconnu dans l’indépendance des professeurs de l’enseignement supérieur et des enseignants-chercheurs un « principe constitutionnel reconnu par la République ». Il est par conséquent totalement exclu que quelque autorité publique que ce soit exerce un contrôle, ou même s’interroge, en tant qu’autorité publique, sur le contenu des cours d’un professeur de l’enseignement supérieur. Ensuite, on a bien sûr le droit de débattre de ces contenus au sein de l’université. Les libertés universitaires comprennent évidemment la libre critique. » FB d’Alain Christnacht

PROPOS D’ALAIN SUR JAEN-JACQUES BROT

2_capture_dcran_2014-07-23_12.28.32_-_copie_11

« il met en scène un scenario dramatique complètement artificiel »

« a bâti (…) sa popularité sur la critique, souvent brutale et sans nuances des élus »

« à la limite de l’injure et du mépris »

PROPOS D’ALAIN SUR LES CALÉDONIENS ET LEURS ÉLUS

Ils sont « tétanisés par cette popularité » : donc ce sont des cons.

Ils « en font un éloge qui va au-delà des simples convenances » : donc ce sont des cons.

« Tel qu’il a traîné dans la boue lui tresse des louanges de héros » : donc c’est un con.

« Ce faisant, ils légitiment sa parole : donc ce sont des cons.

« La capacité des Calédoniens à se laisser manipuler ainsi (…) surprend et inquiète » ce cher Christnacht : donc ils nous prend pour des cons.

Ils vient faire quoi au juste au pays des cons ce cher Alain ? Moi c’est ça qui m’inquiète…