AFFAIRE BROT (II) : UNE SONIA PEUT EN SAUVER UNE AUTRE ?

sonia

On aurait attendu une Sonia Lagarde pour s’insurger contre le sort réservé au Haut Commissaire Jean-Jacques Brot et pour briser le silence complice de toute la classe politique sur ce qui se trame contre la Calédonie dans la République. Et bien non, rien que des minauderies avec la ministre et des petits adjoints en pamoison au toucher de la peau de George Pau quand elle leur a serré la paluche. Ça c’est réglé, circulez, y’a plus rien à voir.

C’est en fait Sonia Backes qui est venue il y a deux heures rompre l’omerta de tous nos courageux élus, tous fin contents de la ministre, de ses plans, des liquidateurs annoncés Merle et Christnacht et de la confiscation de notre référendum (faute de grive tricolore ils veulent qu’on bouffe du Merle !). C’est une Sonia Backes qui pourrait sauver cette Sonia Lagarde indécise et racheter tous les autres élus soumis ? C’est Sonia Backes qui écrit :

« Comment comprendre qu’un haut fonctionnaire, gaulliste assumé, mette en danger 35 ans de carrière sans que le jeu en vaille la chandelle, sans que les choix de ses supérieurs dont il semble avoir connaissance ne mettent gravement en cause les valeurs républicaines qu’il défend ? On est en droit de s’en inquiéter sérieusement !

Et pourtant, on n’entend rien ni personne s’en inquiéter. Alors je prends la liberté de faire partager mes inquiétudes car je crois qu’à un moment, ce sera à la population calédonienne de faire part de son refus de se laisser amener sur une voix qu’elle a toujours rejetée. Non, on ne nous fera pas accepter une indépendance parce qu’elle arrivera tout doucement. Nous ne sommes pas dupes, et je crois qu’il faut le dire. »

Ok, bon, bien, dont acte, on note Sonia. Et maintenant on fait quoi ? On fait quoi pour que le sacrifice du lucide et indocile préfet Brot, rappelant le « droit de désobéissance – devoir de résister » de cet autre préfet nommé Jean Moulin, ne soit pas inutile et vain ? On fait quoi pour proposer une alternative au peuple aujourd’hui révolté par cette injustice, écœuré par ce vide moral, alerté sur ce largage que leurs élus larbins préparent. On fait quoi Sonia ?

salle

TONTOUTA 2 LE RETOUR

Il parait que le MEDEF, la CGPME, la FINC, la CCI, la Maison des Artisans vont organiser un grand banquet républicain à Tontouta le soir où Jean-Jacques Brot va prendre l’avion. 

Les partis non moins républicains qui les soutiennent et les encensent et qu’ils soutiennent et financent, ne pourront être présents mais seront bien sûr représentés par leurs affairistes respectifs préférés de tout poil.

Jean-Jacques pourra dire quelques mots, accompagné par un grand concert de verrines et flûtes en sol mineur et par un grand chœur de cliquetis de bijoux de vieilles bourgeoises sudistes.

On annonce aussi le retour des danseurs et du chorégraphe du ballet « 50 millions envolés » pour interpréter la geste héroïque et les grandes étapes du parcours de Jean-Jacques durant ces deux années : acte I, les gobergeurs du soir ; acte II, Les Nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent (déjeuner en paix) ; acte III, HiroChauchat mon amour ; acte IV, MachoroShima mon amour ; acte V : La complainte de Gilbert ; acte VI : Largage et larbins.

Une belle fête à ne pas manquer !

silence

LE SILENCE DE NOS VEAUX

Vingt quatre heures de beuverie, de grabuge, de violence, de coups et de crime entre amis politiques, massacre à la tronçonneuse de la dignité républicaine : LE SILENCE DES ÉLUS. Trois mois de blocage et de terrorisme au Mont-Dore, massacre à la tronçonneuse de la liberté républicaine : LE SILENCE DES ÉLUS. Élimination d’un préfet soucieux des deniers publics, du peuple et de l’intégrité du territoire, massacre à la tronçonneuse d’un haut fonctionnaire républicain : LE SILENCE DES ÉLUS.

photo-1251237370290-1-0

FIN CONTENT

FIN CONTENT LE PHILIPPE DUNOYER, TROP TROP FIN CONTENT DE SA MINISTRE, CONTENT SUR COMMANDE. DÉCIDÉMENT À CALÉDONIE ENSEMBLE ON LA KIFFE TROP ET ON L’A DANS LA PEAU LA GEORGE PAU… LE HAUSSAIRE ? BAH… ILS S’EN FOUTENT. GOMES L’AVAIT DÉJÀENTERRÉ À UNE DE SES MESSES DU LUNDI POUR LES AFICIONADOS DU PARTI. DU MOMENT QU’IL A UN CHRISTNACHT ET UN MERLE À SA BOTTE POUR LUI CONCOCTER UNE SORTIE SUR MESURE ET À SA GLOIRE, UNE SOLUTION DE LARGAGE SELON SES VŒUX ET CEUX DE SES COPAINS DES AFFAIRES, SANS UN BROT QUI VIENNENT LUI FAIRE DE L’OMBRE ET LUI CHERCHER DES POUX.

Écoutons ce cher Philippe Dudu :

« La ministre des outre-mer a prononcé une allocution qui a confirmé plusieurs des thèmes mis en exergue par Caledonie Ensemble. La nécessité de travailler pour expliciter le « jour d’après » la sortie de l’accord est une référence directe à la méthode d’élaboration d’un référendum éclairé qui explicite le contenu du futur statut. La porte ouverte sur l’évolution de la composition du capital de la SLN et plus largement sur la stratégie minière correspond à nos demandes de montée majoritaire de la NC au capital et de valorisation de la ressource plus tournée au profit des calédoniens. La nécessité de clarifier les règles qui s’appliqueront à l’élaboration des listes électorales spéciales pour la consultation de sortie de l’accord renvoie à la polémique initiée par les recours du FLNKS lors es dernières élections provinciales. Nous défendons l’absolue nécessité que tout soit mis en œuvre pour éviter toute possibilité de contestation de la sincérité du scrutin lorsqu’il sera organisé. Le rappel de la possibilité financière de recourir à l’Etat pour la construction de logements sociaux souligne douloureusement la faillite des 5 dernières années en la matière et le retard important que nous avons pris au détriment de centaines de familles. Cette allocution permet donc d’être raisonnablement confiant dans la perspective du futur comité des signataires dont l’ordre du jour devra reprendre l’ensemble de ces thématiques. »

10370350_509716802494503_5971297753041660290_n

« VU DU CIEL »

APRÈS DUNOYER (CE), LES HAUTES PENSÉES (VU DU CIEL) DE GAEL YANNO (MPC-UCF), LE SAMEDI, À L’HEURE OÙ BROT ÉTAIT MASSACRÉ
(sans commentaires)

« Journée dense hier samedi pour accompagner, comme le veut un usage républicain, la ministre des outre-mer George Pau-Langevin dans ses déplacements en province nord et en province îles loyauté.
En raison du fort mauvais temps, l’hélicoptère Puma initialement prévu à été remplacé par un avion militaire Casa.
Échanges cordiaux avec la ministre et ses collaborateurs surtout dans les trous d’air…
Une occasion également d’admirer les paysages calédoniens vus du ciel. »

FB de Gaël Yanno

Un très bon texte de Chris Bressler sur son groupe « Dis-le » :

« Dans la catégorie des Arcanes, je demande le BATELEUR !

Ce matin, le number 1 du Congrès, Gaëlnou nous fait part de ses occupations hautement intenses, entre autres : 
« Journée dense hier samedi pour accompagner, comme le veut un usage républicain, la ministre des outre-mer George Pau-Langevin dans ses déplacements en province nord et en province îles loyauté….Échanges cordiaux avec la ministre et ses collaborateurs surtout dans les trous d’air. Une occasion également d’admirer les paysages calédoniens vus du ciel. »
Tout ceci accompagné bien entendu de selfies, casque sur les oreilles à bord de l’avion militaire.
Et bien Gaëlnou, hier pendant que tu « t’envoyais en l’air » avec une Représentante de l’Etat, la population calédonienne, les pieds sur terre, s’interrogeait de savoir s’il est d’usage républicain de se faire faire des petits dans le dos à des fins de se faire larguer.
Et sinon Gaëlnou, en dehors de ces bouffonneries, un avis peut être sur le prochain départ d’un des Hauts-Commissaires des plus perspicaces et républicains que la Calédonie a connu? »

gouve
NO COMMENT
 Et du côté du RUMP et du Gouve, no comment, sobriété maximale, qui ça Brot ?
tweeter-bird
  • Chevènement disait « Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». Le préfet #Brot l’a ouverte pendant 2 ans sans démissionner. Pô mal !