OLETI

merci-lebigre-2014-municipales-vence

https://www.facebook.com/losservatore.caledo

https://www.facebook.com/pages/Losservatore-Caledo/297752440378203?ref_type=bookmark

https://www.facebook.com/groups/l.apolitique.caledonienne/

Je rebondis sur ce commentaire d’un ami de mes pages (PJ Carrascosa) pour remercier les lecteurs et les commentateurs de L’Osservatore Caledo et de L’Apolitique Calédonienne, pages qui ne veulent que promouvoir passionnément, peut-être désespérément, l’observation, libre et intelligente et l’apolitisme, actif, humaniste et progressiste, sans faire aucun cadeau aux menteurs et aux manipulateurs.

Si ces espaces peuvent vous apporter un peu d’oxygène dans notre atmosphère vicié par la bêtise, la politicaillerie et même la politiracaillerie, oxygène absent également des autres espaces électroniques de la place, et bien tant mieux ! Merci pour votre adhésion ou votre simple présence, et surtout pour votre contribution à ce que nos pages soient indemnes de stupidités, de grossièretés, d’insultes, de violence et de bassesses, si envahissantes ailleurs, sir les autres blogs, sites et FB.

 » Losservatore, juste un ptit mot pour dire merci, depuis l’emergence de ce groupe, je me sens moins seul dans mon scepticisme politique….esperons que nos dirigeants se reveillent, parce que la negociation dans notre dos de l’avenir institutionnel du caillou risquerait bien d’etre la goutte d’eau qui fasse deborder le vase… » PJC

Bonjou bonjour ! On s’réveille… doucement doucement… un œil puis l’autre, normal pour un osservatore. Merci d’abord Pierre-Jean, pour ces gentils mots sur « l’emergence de ce groupe ». C’est exactement ça l’objectif, « se sentir moins seul » quand on se pose tant de questions sur la nullité gravement contagieuse des politiques et de la politique, quand on se dit « Mais mais mais c’est peut-être moi qui vais pas, qui suis trop critique, jamais content etc… ».

Et bah non, à tous ceux qui partagent le « scepticisme politique » de Pierre-Jean Carrascosa, je vous le dis : Vous avez raison de faire gaffe et de penser qu’on vous prend pour des … pendant les périodes d’élections et surtout après, où là on ne vient même plus vous voir, vous informer et vous consulter, vous lâchant juste quelques mots du genre « Rentrez chez vous, y’a rien à voir, vous gênez la circulation, on s’occupe de tout, surtout du référendum qu’on va vous cuisiner aux petits oignons… dans l’oignon !