LE CIRQUE DES CONSEILLERS MUNICIPAUX JUNIORS

ours

S’il y a une pitrerie lamentable et pathétique qui m’a toujours révolté c’est le racolage des enfants de 8 ou 9 ans dans les écoles primaires par les élus et les politiques pour les grimer en conseillers municipaux et leurs faire faire des numéros de cirque humiliants devant les adultes qui s’extasient, applaudissent et rient un peu comme ils le font devant des oursons déguisés, des singes savants ou des perroquets dressés.

La politique et ses hypocrisies sont déjà assez dégradantes pour les adultes majeurs pour qu’on ne contamine pas avec ça les enfants qui eux n’ont rien demandé. Les premiers sont libres de faire des conneries et d’opter pour la connerie, qu’on n’impose pas ça à ces mineurs qui n’ont pas le choix.

Le temps de l’enfance et de l’école est le vert paradis des jeux, des bêtises, des cahiers, de l’insouciance et des Noëls. Qu’on ne les pourrisse pas avec ces élections bidon concoctées avec la triste complicité des enseignants forcés par les mairies et les élus, avec ces petits candidats ânonnant un programme dicté et écrit par les vieux et les vieilles, avec ces singeries de conseils juniors et de projets artificiels jamais aboutis, avec ces démonstrations de marionnettes récitant leur leçon devant des municipalités, devant les photographes, devant la télé.

De l’argent gaspillé bien sûr, mais injustement surtout, juste au bénéfice d’une poignée de mini élus, de petits happy few, pas si happy que ça, satisfaisant surtout leurs parents en pâmoison, gloriole à bon compte, sans que rien ne retombe sur les autres écoliers, sans que rien ne soit transmis et utile pour les autres. Déjà la caste des élus et la masse des autres juste bons à voter.

J’ai trop connu ce cinéma au RUMP où les adjoints et conseillers se faisaient mousser sur le dos des élèves avec ces bouffonneries grotesques, la conseillère énervée soufflant chaque mot du discours « très spontané » au garçonnet ou à la fillette au garde à vous devant un maire attendri « Meussieu le Maire, nous avons euh … (l’honneur !) l’honneur de vous euh…. (présenter !) présenter le conseil euh… (municipal !) municipal euh… (junior !) junior de notre euh… (belle ville du Mont-Dore !) euh belle ville du Mont-Dore. Bonjour la spontanéité…

De la part de Calédonie Ensemble, on aurait pu espérer un peu plus de lucidité, de dignité et de respect de ces tendres années qu’on n’a pas à exploiter ainsi, ni à plonger déjà dans la soupe frelatée politicarde, ni à tromper et à décevoir ainsi en leur faisant croire que la gestion de la ville leur incombe et qu’ils doivent et peuvent décider de quelque chose. Et bah non ! C’est reparti de plus belle et ceux qui se sont jetés sur le créneau commode de l’enseignement, à Nouméa et à la Province, toujours les mêmes d’ailleurs, s’en donnent à cœur joie et reprennent de plus belle ces manipulations paternalistes et démagogiques.

S’il est un adjoint ou un conseiller à Nouméa qui m’entend, pitié ! Sauvez les enfants.