RÉPUBLIQUE ET FORCES FRANÇAISES : QUELLE AUTRE GARANTIE POUR LA PAIX ET CONTRE LES VIOLENCES EN NC ?

colombeFR

Les événements de Unia, Yaté, en 2010, les événements de Maré en 2012, les événements de Saint-Louis en 2014, entre autres événements de ce type, où la gendarmerie et donc l’État, qui ont encore la compétence du maintien de la sécurité et de l’ordre public, et qui ont seuls, et eux seuls, empêché des bains de sang et des massacres, révèlent clairement et incontestablement que ni les autorités coutumières ni les institutions politiques du pays, ni les chefferies ni les élus, ne sont capables de juguler les violences, la délinquance, les exactions et le crime.

Quand un « incendie » de ce genre se déclare, absence et silence, ils sont tous terrés dans leurs terriers et Saint-Louis l’a encore démontré ces dernières semaines. La République ou la guerre, il faudra choisir…