NE ROMPEZ PAS CETTE CHAÎNE (EUROPÉENNE) POUR LÉO ! (MDR)

chaine

Ça c’est la meilleure ! Allez on vous fait partager ce petit moment d’hilarité ! Nous venons de recevoir un mail de réclame pour voter pour un candidat aux Européennes, tête de liste pour la région, gentil et tout, propre sur lui, pli du pantalon toujours impeccable, son prénom finit par nard et commence par léo et son nom ne comporte que 3 lettres, dont un « a » mais nous n’en dirons pas plus ! Motus ! Mais c’est pas ça qui est marrant, c’est la forme de cette incitation à voter et à faire voter les autres qui est trop poilante. Regardez !

« Si vous diffusez ce message à 10 personnes (famille, amis, travail, relation…) et que ces 10 personnes le diffusent aussi à 10 autres personnes et que ces 10 autres personnes le diffusent encore à 10 personnes différentes, ce sont, en tout, 1000 personnes qui auront été touchées par ce message. » signé un certain CE ? on sait pas c’est qui… Pas grave !

Ça vous rappelle rien ? Mais ouiiiii ! Bien sûr ! Les chaînes de lettres et de messages qu’il fallait faire suivre à dix personnes et eux aussi et ainsi de suite, sans surtout rompre la chaîne, sinon il vous arriverait des malédictions et des malheurs tels que les plaies d’Égypte n’étaient que des enfantillages à côté. Nombre d’exemples horribles illustraient ces risques qui vous menaçaient en cas de manquement à l’envoi de vos 10 lettres : monsieur Untel avait perdu son travail et vu ses 4 enfants écrasés sous ses yeux devant sa maison, madame Chose avait perdu les deux jambes dans un accident puis avait été ébouillantée par l’huile d’une friteuse dans sa cuisine puis avait été dévorée vivante par ses chiens. Au contraire, ceux qui avait bien obéi et respecté les ordres de la chaîne avait tous les bonheurs du mânde, une place au gouvernement, un emploi de collaborateur, un succès fantastique dans leurs affaires grâce à des amis politiques.

Nous ne pensons pas faire suivre ce délicieux message à dix délicieuses personnes pour la victoire de ce délicieux candidat. Horreur malheur !!! Nous sommes maudits ! Si jamais nous disparaissons dans les jours qui suivent et si vous ne nous revoyez plus jamais sur Internet, ne soyez pas autrement surpris…