CULTURE FRANÇAISE, COLONISATION, MACRON, KANAKY

macron-jean-paul-pelissier-reuters-mzy72mtl9okzc7q3u66wgnuwdfw7ujnhmtmg47yqx8

« Il n’y a pas de culture française, il y a une culture en France. Elle est diverse. »

« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. »

Avec ces deux sorties récentes, Macron a perdu son identité française et a gagné son passeport kanaky.

Sur la culture il rejoint parfaitement la doxa actuelle dominant en Nouvelle-Calédonie : la culture et la langue françaises sont un détail de l’Histoire, un détail parmi d’autres où tout se vaut, le rap et la case pesant autant que Voltaire, Hugo, Rameau, Monet et Versailles, un dialecte de 300 mots pour 100 locuteurs valant autant que mille ans d’humanité et mille bibliothèques humanistes, une tradition autiste fermée sur ses secrets tabou méritant autant que notre culture française universaliste. Le projet éducatif de Macron est édifiant, aussi…

Sur la colonisation il rejoint parfaitement les ennemis kanaky de la France, nourris physiquement et intellectuellement par la France, et ses propos haineux prononcés à l’étranger en Algérie rejoignent dans la haute trahison ceux des représentants du FLNKS à l’ONU. Le garçon coiffeur Macron et les garçons de tribu indépendantistes, tout aussi incultes les uns que les autres, oublient que l’humanité s’est construite, a évolué et a progressé depuis des milliers d’années, sur tous les continents, à coups de guerre, de conquêtes, d’invasions, d’empires, de violences, d’injustices, de vengeances, d’alternances et que le rapt, l’esclavage, le viol, l’anthropophagie, la colonisation furent le lot de tous les peuples, certains peuples s’y attardant davantage que d’autres. Ce sont ces ombres qui ont généré la lumière, ce sont ces ombres qui ont produit le judéo-christianisme et Les Lumières, en Occident et particulièrement en France. L’humanité fut faite de colonisations. Taxer la colonisation de crime contre l’humanité c’est taxer l’humanité de crime contre l’humanité.

Il fut un temps où la France était fière d’elle-même, où les Français étaient fiers d’eux-mêmes, où la culture française était une fierté, où les élites et les dirigeants français savaient et enseignaient la fierté de la France et de sa culture. Il est un temps où des Macron et des cons ne savent plus rien à part renier la France et se renier eux-mêmes, cracher sur les Français et sur leur culture, ne savent plus qu’avoir honte et qu’être une honte.