LENDEMAIN DE PRIMAIRE EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Bon c’est fait, c’est plié, Fillon sera, comme c’était apolitiquement prévisible, le prochain président de la république. Ce qui sera marrant à observer c’est le retournement de veste et le rattrapage aux branches des lèche-bottes calédoniens de l’hystérique Sarko et de la vieille ganache de Juppé. Comment Frogier, Gomès, Yanno, Backes etc… se débrouilleront-ils pour obtenir les investitures aux prochaines législatives et sénatoriales, unique préoccupation de leur engagement politique ? Allo François 🙂

L’image contient peut-être : 1 personne , costume
***

Tweets Tweets & réponses Médias
L’OSSERVATORE CALEDO ‏@LOSSERVATORECAL 2 min il y a 2 minutes

Il se dit en #NouvelleCalédonie que Bernard Deladrière deviendrait sénateur de Calédonie et président du Rassemblement-Les Républicains…

L’image contient peut-être : 8 personnes
***

Tweets Tweets & réponses Médias
L’OSSERVATORE CALEDO ‏@LOSSERVATORECAL 18 s il y a 18 secondes

Air Force RUMP, alias chef Frogier du culte du chef Sarko en Calédonie entreprend son grand virage vers un autre phare nommé Fillon.

L’image contient peut-être : avion
***

Tweets Tweets & réponses Médias
L’OSSERVATORE CALEDO ‏@LOSSERVATORECAL 9 s il y a 9 secondes

Le sénateur président du RUMP quitterait la vie publique et souhaiterait Bonne chance à la France ?! Ah nân j’confonds ! C’est l’autre !…

L’image contient peut-être : 3 personnes , personnes souriantes , costume
***

Les amis du comité de soutien d’Alain Juppé en Nouvelle Calédonie souhaitent continuer l’aventure et prolonger la belle amitié qui les a réunis eux ainsi que leurs partis le MRC, le MPC et CE autour d’Alain. Ils ont gagné le tiercé des primaires ! Pas dans l’ordre certes, mais ils ont surtout gagné à se connaître durant tous ces merveilleux mois de campagne. Ils songent à rester ensemble tant ils ont appris à s’apprécier et à s’aimer et veulent recycler leur groupe en Association pour la sauvegarde des Chefs-d’œuvre en péril ou en Mouvement pour la Protection des Espèces en voie de disparition. C’est beau une empathie qui dure comme ça dans le temps quoi qu’il puisse arriver !

L’image contient peut-être : 4 personnes
***

SARKOPHARE

« Puisque Nicolas Sarkozy c’est mon phare, si vous voulez, à Paris, vous le savez bien. » Plutôt abandonné le phare à Frogier…
Aux dernières nouvelles le sénateur se replierait sur le far breton.

L’image contient peut-être : nuage, ciel et plein air
***

EN TOUT CAS LES MEDIAS DE CALÉDONIE RESTENT FIDÈLES À L’IDIOTIE

Environ 2000 électeurs pour Sarko contre 268 000 sur une population de 270 000 habitants, soit à peu près 1%, les Nouvelles appellent ça une fidélité indéfectible et sans faille ?! C’est à l’idiotie que les médias et les politiciens restent fidèles en Calédonie !

L’image contient peut-être : 1 personne , texte
***

J’ADORE QUAND LA GAUCHE COUINE !

Et quand le centre et Juppé couinent, en plus pour le même prix, et la bienpensance et le politiquement correct et les bobos, qui nous ont ruiné la France et son identité, qui nous l’ont islamisée et kanakysée. Donc Fillon est capable d’hystériser les cons encore mieux que Sarkozy et le FN, pas mal…

Quand les snipers de la gauche « bien-pensante » attaquent le candidat de la droite « bienséante ». Florilège des perles de la mauvaise foi…
lepoint.fr|Par Jérôme Cordelier
***

93 % À NE PAS SE FAIRE MANIPULER PAR LES PARTIS ET LEUR POLITICAILLERIE !

7% de participation à ces primaires en Calédonie ça signifie qu’on est 93% à ne pas être à la botte des partis et leaders confondus en courbettes intéressées devant leurs candidats.

La 5ème République, notre système politique, notre échiquier idéologique sont antithétiques avec ces primaires de l’UMPS qui se la pète amerloc tout en voulant continuer à se verrouiller le pouvoir.

Ce qui est grave c’est que des candidats vont être éliminés par une proportion minable d’électeurs alors que lors de présidentielles officielles telles que prévues par la loi et la constitution ils auraient pu se maintenir, remporter des scores non négligeables voire être élus.

Ces primaires sont une forfaiture. Nos mairies et nos institutions embringuées dans ce caprice des partis sont dégradées et pitoyables.

Cette participation minable indique aussi que le Rump, Calédonie Ensemble et l’UCF réunis, ainsi que tous leurs leaders et élus, en pâmoison devant les candidats de cette primaire qu’ils ont ardemment soutenus, sont totalement discrédités et ne représentent plus que…. 7% DES CALÉDONIENS !!!

Aucun texte alternatif disponible.
***

Tweets Tweets & réponses Médias
L’OSSERVATORE CALEDO ‏@LOSSERVATORECAL 26 s il y a 27 secondes

Mon nombre de tweets m’inquiète…

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

LES ÉLECTEURS CALÉDONIENS NE SONT PAS PRIMAIRES SIMON !

Arrête d’accuser et d’insulter les Calédoniens Simon Loueckhote !

Faut pas pousser des »coups de gueule » contre « les Calédoniens ». Les politiques se plient aux Calédoniens et non l’inverse. Faut pas être déçu par les Calédoniens du Grand Nouméa et en particulier par les Montdoriens. Eux ils ont été déçus par vos 30 ans de RPCR, de Rumpisme et de CEisme qui les ont abandonnés aux mains des émeutiers et des terroristes en répétant comme des ânes « Faut pas stigmatiser ». Faut pas se cacher derrière l’État et « le manque d’autorité de l’État » quand vous les élus locaux vous n’avez rien branlé contre la délinquance, collaborant avec des chefs de bandes pourrissant nos vie dans le Gd Nouméa, même pas foutus de lancer une route ou un pont pour au moins pour contourner nos agresseurs.
Tu dis que cette élection ne nous concerne pas. C’est vous, les valets politiques locaux et incapables des candidats à cette primaire, qui ne nous concernez plus, plus du tout !

Tous les élus et leaders de NC ont souligné amèrement la misérable participation ce midi.
Dans une NC où les 30% à 40 % de la gauche métro et les 30% du FN métro n’existent pas, ce 5 à 7% de participation des électeurs calédoniens tous droite et centre sauf une trentaine de % de kanaky est minable et misérable et souligne le discrédit de la classe politique lokale et le dégoût des électeurs qui n’ont pas voulu cautionner sa cuisine puante politicienne exclusivement destinée à obtenir la bénédiction et l’investiture de Sarko, Juppé etc… pour les futures élections lokales.

Attends-toi aussi, toi et tes collègues politiciens, à de tels niveaux de participation pour les élections futures. Et ouvrez les yeux et les méninges, ne vous en prenez-vous qu’à vous-mêmes pour un tel fiasco !

Simon Loueckhote

Mon coup de gueule au lendemain de ce premier tour de la Primaire de la Droite et du Centre, c’est pour la très faible participation des Calédoniens, seulement 5% sur l’ensemble du pays.
Et ma déception est encore plus grande pour le peu d’intérêt que les Nouméens, les Mont-Doriens, les habitants des Communes de Dumbéa et de Païta qui sont touchés de plein fouet par les maux de ce siècle, la délinquance notamment.
Les Calédoniens dans leur très grande majorité, souffrent de l’abandon de l’Etat, du manque d’autorité de l’Etat, de son laxisme de son errement parfois.
Voici l’occasion qu’ils avaient de manifester publiquement et à la France entière son espoir d’une alternance pour une France plus forte, plus digne et qui s’occupera enfin des vrais problèmes et plus particulièrement les leurs. Ben nada, ils ne se sont même déplacés pour voter. A croire qu’ils n’en ont rien à faire, que cette élection ne les concerne pas.

« NO FUTURE » QU’IL A DIT L’AUTRE…

passa

Vu et entendu samedi soir sur RFO, et en redif dimanche, le sociologue John Passa qui comprenait, excusait et justifiait les délinquants de Saint-Louis parce qu’ils étaient laissés pour compte, laissés sur la touche, ignorés, abandonnés et livrés au « NO FUTURE » et qui trouvait l’expression « pris en otage » exagérée en parlant des 15 000 Montdoriens régulièrement emprisonnés et canardés.

Ouais… Quand on pense à toutes les aides que la mairie Gay a déversé depuis des lustres sur Saint-Louis, quand on pense à toutes les écoles primaires, collèges, internats, lycées, installations sportives et culturelles qu’ils ont à portée de main, ou à quelques centaines de mètres, quand on pense au dénuement dans tous ces domaines qui est le quotidien des jeunes au Nord et aux Îles quand ils manquent d’eau et de l’essentiel à Ouvéa, quand ils sont perdus dans les vallées sur la Côte Est où aux Beleps, prétendre qu’on est « no future » et condamné à brûler, à bloquer, à voler, à caillasser, à fusiller quand on vit à Saint-Louis c’est soit du foutage de gueule puissance mille soit un sérieux défaut dans le cursus des études de sociologie…

L’image contient peut-être : 1 personne , texte et intérieur