PRIME À LA CASSE AU MONT-DORE ou LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS

ordinaire_25_a_86d-2
Cinq cents millions pour un village d’irréductibles fouteurs de merde, pour les derniers des emmerdeurs, pour les zéros de conduite. Rien pour les enfants sages, rien pour les parents raisonnables, rien pour les responsables responsables, rien pour les premiers à essayer de bien faire. Je comprends mieux Matthieu, 20;16 : « Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers, car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. »
Peu d’élus parmi les premiers à être harcelés, séquestrés, ruinés.
Quatre millions d’euros en prime à la violence ou comme pardon pour une réponse à cette violence, rarissime, sacrée prime à la casse, on fait pas mieux comme appel d’air pour la délinquance et le terrorisme !…
Renversement des valeurs, alchimie inversée, transmutation du Mont-Dore en plomb : Saint Matthieu, on t’a entendu à Saint-Louis…