« LA SITUATION ACTUELLE EST TOTALEMENT DIFFÉRENTE » ou LES EXTRAORDINAIRES ÉLÉMENTS DE LANGAGE DES AUTORITÉS SUR L’ÉMEUTE DEPUIS CE MATIN

240_f_75046691_nfawl89r1isnuuzduz8txpmzeuxfihcw

Ce qui n’est pas pas inédit c’est que pendant des dizaines d’heures ils se réunissent « afin de faire le point sur la situation à Saint-Louis ». Ça c’est classique. Ça sert à rien vu que le point il est tout fait depuis 35 ans et que c’est toujours le même binz depuis 35 ans et qu’il faudrait pas grand chose à chaque fois depuis 35 ans pour dégager le tuyau bouché à Saint-Louis…

Ce qui est inédit par contre c’est que pour la première fois « ils » nous sortent, eux le gouv, le préfet, le maire et le prez, que c’est inédit, que c’est totalement différent, qu’ils ont jamais vu ça.
« La situation actuelle est totalement différente ». Ah bon ?!
Il s’agit « d’individus dangereux ». Ah ouais, ça vient de sortir, les autres étaient des potes ?!
Ils défient « toute autorité familiale et coutumière ». C’est nouveau, Kamodji et les autres étaient des anges ?!
Ils « compromettent fortement la sécurité des personnes empruntant l’axe routier provincial traversant Saint-Louis ». Et avant, on était secure pour passer dans cette zone, les gens venaient sans crainte chez nous le soir ?!
« Les forces de l’ordre sont prises à partie à chaque intervention. » C’est les premiers bleus à se faire canarder et blesser là-bas ?!

Cette volonté rageuse de faire de cette énième émeute, dans cette tribu chroniquement hargneuse et guerrière, un événement aussi inédit qu’inouï n’est là que pour masquer le scandale de la répétition des agressions de cette tribu à l’égard des habitants du Mont-Dore, le scandale de la faillite totale de la politique complaisante d’un maire qui prétendait avoir tout solutionné il y a 2 semaines alors qu’on est déjà à la troisième réplique du séisme, le scandale d’un gouv, d’un député, d’un sénateur, d’un prez de province totalement absents et impuissants parce que c’est « différent », le scandale d’un préfet incapable de gérer la situation, ben ouais puisqu’elle est « différente », le scandale d’un gouvernement central et de 3 ministres qui viennent de faire du cinéma et des effets d’annonce aussi « miraculeux » que bidon sur la sécurité il y a une semaine alors que tout recommence quelques jours après l’annonce de l’arrivée des rois mages du gouvernement en Calédonie.

Donc la situation est « totalement différente » et donc tous ces gens qui sont payés pour veiller un peu sur notre sécurité et notre liberté n’y peuvent rien, c’est pas de leur faute, c’est tout nouveau, c’est une autre poignée de malfaiteurs, totalement différente de la poignée de voyous du week-end dernier, totalement différente de la poignée de vauriens du pont de la Toussant. Des poignées de poignées de bandits différents en quelque sorte. C’est trop dur à régler tout ça pour eux, faut se mettre à leur place, à nous grands responsables !

Subir Saint-Louis c’est déjà dur et chiant, être pris par des cons par tous ces imposteurs-là c’est vraiment trop !

ON FAIT PASSER LES MONTDORIENS SOUS DES FOURCHES CAUDINES HUMILIANTES

fourches-caudines-1

Des autorités officielles qui demandent à une population prise en otage de se plier au chantage de terroristes, de trouver des arrangements, de bricoler des solutions de fortune, dormir hors de chez eux, emprunter des embarcations de fortunes, prendre leur mal en patience, au lieu de neutraliser les terroristes et de libérer cette population c’est un triste remake des autorités qui négocient avec des preneurs d’otages, qui leur payent des rançons, qui leur promettent la compréhension, l’impunité, encourageant l’éternel recommencement de ces actions terroristes.

Se résigner à prendre les salles de sport et les navettes du maire, accepter un bricolage d’examens délocalisés, c’est consentir au terrorisme et le cautionner, c’est consentir à l’impuissance publique et la cautionner. Une armée romaine entière dut se soumettre et s’abaisser à ramper sous un joug dégradant, sous les fourches caudines de son ennemi, après avoir été vaincue par les troupes adverses. La différence avec notre situation c’est que ce sont nos propres responsables qui nous obligent à nous courber sous les fourches caudines au Mont-Dore. Les Mont-Doriens devraient refuser ces humiliations ou bien ils devront en subir de bien plus graves et de bien plus fréquentes.

SYNDROME DE STOCKHOLM ou LE TEMPS DES REMERCIEMENTS

st3

Et voilà revenus le temps du soulagement et des remerciements. Remerciements à la vingtaine de gens de Saint-Louis qui sont venus faire semblant de nettoyer et de dire Pardon c’est pas nous ! en l’absence d’un millier d’autres. Remerciements aux forces de l’ordre dont on ne sait pas s’ils ont arrêté ceux qui ont attenté à leur vie et s’ils ont saisi leurs armes de guerre. Remerciements aux autorités qui ont « compris » les précédents émeutiers, différents il parait, ayant blessé six gendarmes, et qui n’ont ordonné ni leur arrestation ni la saisie de leurs fusils.
Avalanches de remerciements comme d’habitude à ceux qui nous retiennent régulièrement en otage par action ou par omission, par permissivité ou par complicité, par volonté ou par lâcheté.
Oubli récurrent des nombreuses prises d’otage au Mont-Dore, éternel retour factuel de la violence et de la délinquance à Saint-Louis, reconnaissance des otages envers leurs ravisseurs, syndrome de Stockholm…