ALAIN L’EAU-TIÈDE

alain

« Le monde a besoin d’une démocratie américaine apaisée et qui contribue à l’équilibre du monde, aujourd’hui gravement menacé. Il appartient désormais à M. Trump de définir les grandes lignes de sa politique internationale et les axes de son dialogue avec la France et l’Europe » nous a déclaré notre tiède Alain, notre Hillary Juppé à nous, Pfffff, Rrrrrrr, Zzzzzz…ronflements,

Ce qui étonnant avec Juppé c’est que 4 secondes après avoir écouté n’importe laquelle de ses phrases au mieux on l’a déjà oubliée, au pire on dort !

Mais l’eau tiède c’est excellent pour la santé il paraît. Ça fait perdre du poids, et ça doit être pour ça que Juppé et son bilan sont si légers… Ça ralentit le processus de vieillissement, et ça doit être pour ça qu’Alain s’entête à pas laisser la place aux jeunes… Ça nettoie le tube digestif, et ça doit être pour ça qu’il nous lave et que son casier judiciaire a été nettoyé… Ça soulage la constipation, et ça doit être pour ça qu’il nous fait tellement chier dès qu’il ouvre la bouche !…

AU MOINS LÀ Y’A PAS TRUMPERIE SUR LA MARCHANDISE

safe_image

J’aime assez le point de vue de Onfray, Trump est comme tous les autres l’instrument du capital, du système, du libéralisme sauvage, mais cru, sans fard, sans soutane, sans manières, sans prétentions idéalistes, sans alibis idéologies et religieux, juste faire du pognon et rapporter du pognon à l’Amérique.

Je préfère cette franchise obscène aux hypocrisies de ceux qui sont tout aussi avides, vides et cyniques mais avec du maquillage et du blabla, et la main sur le cœur, genre Obama et les Clinton, genre nos leaders politiciens et banquiers libéraux en Europe.

Et je trouve beaucoup plus obscènes tous ces donneurs de leçons, tous ces tartuffes et ces saintes-nitouches de la politique et des médias, bobos et people qui, la culotte sale et puante, s’en viennent nous donner des leçons d’élégance, d’intelligence, de dignité et d’honneur et qui veulent remplacer ce peuple américain qui a bien le droit de se choisir un vendeur de cacahuètes ou un acteur de série B ou un producteur de télé réalité comme président si ça lui chante. Et je trouve beaucoup plus obscènes tous ces donneurs de leçons, tous ces tartuffes et ces saintes-nitouches de la politique et des médias, bobos et people qui, la culotte sale et puante, veulent aussi remplacer ce peuple de France qui a bien le droit aussi de désirer un leader et une politique enfin patriote et loyaliste. Non ?

Pour le philosophe, Donald Trump montre ce qu’est le capitalisme sans fard. Ce que lui reprochent ses détracteurs. Président, il se pliera au système.
lepoint.fr|Par Sébastien Le Fol

CES JOURNALEUX QUI ARRIVENT APRÈS LA GUERRE

pic1

pic2

Un peu vexés les journaleux, les people et les politicards, bien calqués bien calés sur « l’esprit » Canal-Hanouna, un peu énervés les sachants, les experts, les spécialistes, de n’avoir rien vu venir, rien su analyser, rien pu prévoir, comme lors du Brexit. Alors ils reviennent en masse sur tous les plateaux, à tous les micros, pour expliquer, décortiquer, démêler, élucider, arriver après la guerre… soit pour dire que c’est l’horreur absolue et la fin du monde, soit pour dire qu’il y a une fracture en Amérique, soit pour dire que les élites doivent écouter les souffrances du peuple, soit pour dire que les causes du phénomène sont évidentes « ‘Élémentaire, mon cher Watson », soit pour dire qu’il va se passer ça et ça, petit a, petit b, petit c… Trop forts les trop-tard-à-la-soupe bobos-parigos qui ne voient pas le monde comme il est mais comme ils voudraient qu’il soit !