JEAN SUIS CONTENT FINALEMENT

jean
 
Je pestais déjà en ce dimanche soir contre Nathalie Daly qui nous avait sorti Patrice Jean en guise d’invité politique, parce que les experts me saoulent en général et aussi parce que la soupe généralement claire et tiède de ce professeur de droit bien poli me gave en particulier.
Et puis non, mea culpa !
 
D’abord Jean a bien précisé qu’on devait se foutre (je vais être moins bien élevé que le si courtois monsieur Jean) de savoir si Decoiré avait une arme à feu pour justifier ou non la légitime défense car un véhicule jeté contre des gens est une arme tout aussi mortelle qu’un fusil, comme à Nice.
 
Il a indiqué aussi que la troisième solution consensuelle de Frogier, qui devait remplacer le premier référendum, était une vaste foutaise ne serait-ce qu’en raison du calendrier, et que si l’on devait trouver une solution intermédiaire qui réunisse 70 à 80% des électeurs il serait toujours temps de la trouver et de la proposer après le premier référendum, qui est la seule chose qui éclairera la scène politique calédonienne, ou après le deuxième, en tout cas sûrement après le troisième.
 
Mais là ou Jean a surtout été bon c’est sur l’exigence de l’inscription automatique des Kanak de statut coutumier et commun : anticonstitutionnelle car raciste, absurde car sans critère de distinction possible, extravagante car évacuant la vérification de la présence et de l’existence réelles de ces gens. Et il a aussi démonté la proposition tout aussi grotesque de Gomes d’inscrire automatiquement tous les natifs de NC (très « droit du sol » nationaliste) puisque la vérification des présences et des existences est ainsi tout aussi impossible, puisque effectuer une sélection entre les natifs et les autres tout aussi anciens en NC est discriminatoire et puisque les natifs installés en France et inscrits en France seraient en situation de double inscription illégale par la grâce de Gomes.
 
Jean redemande… 🙂

LE VENTRE ENCORE FÉCOND DE LA BÊTE IMMONDE

lupa_capitolina
 
Le point commun entre les politicards faux patriotes et frères ennemis de Calédonie et les politicards faux patriotes et frères ennemis de la primaire de la droite en métropole c’est qu’ils sont tous sortis d’un même ventre fécond, qu’ils ont tous été à la botte d’une même bête immonde de nombreuses années, qu’ils ne l’ont jamais jamais jamais trouvée immonde alors, bien que pour les uns c’est à celui qui dénoncera et rejettera le mieux le ventre Lafleur à présent, bien que pour les autres c’est à celui qui dénoncera et rejettera le plus violemment la bête Sarko aujourd’hui.