VALEURS…

2_monument-france

Les valeurs de la France sont inséparables de sa nation, de son histoire, de sa culture, de son école, de sa république. Le système est cohérent et soudé. Trier, altérer, mixer, écarter, quitter les valeurs de la France c’est quitter la nation, l’histoire, la culture, l’école et la république françaises, pour ne garder qu’un vague souvenir, qu’un monument mort, qu’un vestige sans valeur, illisible et noirci, envahi d’herbes folles.

JEUX DE MASQUE ou DE MASK

masque

Assez d’accord avec Simon Loueckhote sur RRB ce midi qui parle du « je-m’en-foutimsme général », du « manque d’intérêt à aller s’inscrire » et du défaut de « sens du devoir citoyen » à propos des gens de statut coutumier qui ne se sont jamais inscrits nulle part sur aucune liste électorale en Nouvelle-Calédonie et dont les politiciens indépendantistes masquent la fainéantise et l’incapacité « en accusant les autres d’en être responsables » et même en masquant cette flemmardise, cette incapacité et cette irresponsabilité citoyennes derrière un fantasme de fraude organisée par « les autres », ces accusations de fraude masquant également les véritables fraudes électorales des indépendantistes sanctionnées par la justice aux Loyauté.
Un masque peut en masquer plein d’autres.

LUNDI 8 MAI 1972 : QUAND LES MÉTROPOLITAINS ÉTAIENT DÉJÀ CONSIDÉRÉS EN CALÉDONIE COMME DES MIGRANTS SYRIENS OU AFGHANS…

migr

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, un temps qui ne connaissait encore ni kanaky, ni FLNKS, ni USTKE, ni Tjibaou, ni Wamytan. Le bon temps quoi !

Et pourtant… Et pourtant on faisait déjà la chasse à « la main d’œuvre métropolitaine », et pourtant on criait déjà un grand « ENFIN !… » de joie, avec points d’exclamation et de suspension éloquents, à l’annonce d’un « contrôle de l’immigration », et pourtant on allait déjà mener « une enquête rigoureuse sur chaque postulant à un emploi ».
Bizarre non ? C’était pourtant pas Loulou Kotra ni Régnier qui régnaient alors sur la dénonciation des invasions de zoreilles pestiférés et qui réclamaient alors leur rejet et leur renvoi !

Mais qui donc pouvait déjà exiger de telles enquêtes et de tels filtrages pour des Français venant chez d’autres Français en territoire de France ?! Mais qui donc pouvait déjà leur indiquer la sortie et la direction du retour dès leur arrivée à Tontouta, comme Wamytan a récemment montré la route de Wallis à Brial au sein du Congrès ?!

Je suis perplexe… Je me pose des questions… Ce n’est pas possible ! Personne n’aurait été alors assez bête pour rejeter des compatriotes et pour jouer déjà le rôle des indépendantistes, qui n’existaient pas encore, et assez stupide pour préparer le chemin du sectarisme indépendantiste ! Cette première page des Nouvelles Calédoniennes de 1972 doit être un fake !!!

Quoique…