« PRATIQUES ANXIOGÈNES » ET « HYPERSENSIBILITÉ » DES CITOYENS QUI SE PROTÈGENT : IL FAIT TRÈS FORT BOUROZ !!!

bouroz

Je le trouve bien culotté le procureur Bouroz quand il reproche aux Calédoniens qui gèrent leur sécurité en commun à la place des militaires, de la police, de la justice et des politiques (appli Alerte NC, surveillance, patrouilles…) de mener des « pratiques anxiogène » et de manifester trop d’ « hypersensibilité » sur les bagarres, les cambriolages et les dégradation et depas assez s’occuper des querelles de couples et des violences conjugales chez les voisins !!!

Encore plus fort que cet édile et cet officier de gendarmerie du Mont-Dore quand ils nous serinaient le grand air de notre « sentiment d’insécurité » et de la normalité de cette tribu aussi normale que tous les quartiers de la ville, sans oublier les engueulades qu’ils nous adressaient quand on cherchait le vol et les voleurs en ne cadenassant pas tout chez nous derrière des chaines et des rideaux blindés.

Ben nan Bouroz, les agressions, les vols, les dégradations, les cambriolages c’est notre affaire à tous, et c’est pas du rêve, du sentiment, de la vague anxiété, de l’hypersensibilité maladive, ça nous arrive à tous, et on ne recherche pas ces emmerdes, et c’est normal que tous les citoyens s’en occupent puisque personne ou presque ne le fait à leur place. Les affaires de ménage d’à côté, des voisins, c’est pas notre affaire à tous, et c’est surtout l’affaire d’un certain monde, d’ailleurs peu citadin, où les femmes ne sont pas respectées, et c’est à ce monde-là de régler ça.

Un procureur qui reproche aux citoyens de trop s’occuper de la délinquance et de la criminalité dont ils sont victimes et de ne pas assez surveiller le monsieur et la dame du palier, c’est de l’inconscience ou de la provocation ?

DE LA TROUILLE ET DES ARMES

14606389_10153808588047854_451786364291020991_n

Je suis révolté par cette photo posée sur son Facebook par un garçon au demeurant doux et sympathique, accompagnant la confidence de l’achat de cet arsenal de l’aveu qu’il n’a jamais été « un grand fan des armes » mais que « insécurité galopante », mais que « principe de précaution »… 🙁

Et je suis encore plus révolté de lire les encouragements et applaudissements de ses nombreux lecteurs et même les offres d’entraînement au tir d’acteurs politiques pourtant un peu plus lucides et responsables que d’autres. 🙁

Il n’est pas le seul hélas, et on connait tous pas mal de ces sheriffs autoproclamés qui viennent nous gueuler sous le nez « Moi j’suis prêt, ils peuvent venir, t’es pas équipé toi ???!!! Mais t’es fou ! ». Même le député encourage à l’armement des particuliers en refusant la limitation des armes en Calédonie.

De telles armes c’est fait pour tuer, les acheter c’est envisager de tuer. Même si on a vu pendant les événements ces Tartarin chasseurs de brousse enfouraillés de dizaines de fusils détaler plus vite que des lapins et abandonner le terrain, sans même s’associer et s’entraider devant le danger et l’invasion, ce fantasme de justicier dans la ville et cette pensée magique de l’homicide sont éminemment malsaines et débilitantes, installant une part croissante de la population dans la trouille obsessionnelle, admettant et installant l’incurie et l’impuissance des autorités et des forces de l’ordre, se privant de la pensée lucide et intelligente, de sa manifestation sociale et solidaire et de l’expression démocratique ferme, seules armes efficaces et civilisées pour contrer les agresseurs et virer leurs soutiens politiques, complices par action ou par omission.

S’armer connement et jouer les cow-boys de série B au lieu de réfléchir et de blâmer et chasser les élus complices qui nous ont amené ce Far West et qui continuent à le tolérer et même à l’installer, c’est navant.