TCHAT AVEC CHAU-TCHATCHE MATHIAS

CHAUCHAT1

TCHAT AVEC CHAU-TCHATCHE MATHIAS

***

L’OSSERVATORE CALEDO

@LOSSERVATORECAL

#NouvelleCalédonie LE DESTIN COMMUN EN NOUVELLE-CALÉDONIE ? ÇA N’EXISTE PAS ! http://losservatore-caledo.com/?p=5742  

***

Mathias Chauchat@ChauchatM 17 h

il y a 17 heures

Nouvelle-Calédonie

Mathias Chauchat a retweeté L’OSSERVATORE CALEDO

Destin commun doit être compris au sens de coexistence partagée et non universalisme fusionnel @LOSSERVATORECAL

***

En réponse à Mathias Chauchat

L’OSSERVATORE CALEDO@LOSSERVATORECAL 2 h

il y a 2 heures

@ChauchatM Une coexistence pas partagée faudra m’expliquer c’que c’est. Coexistence partagée ensemble réciproque, c’est encore mieux !

***

En réponse à Mathias Chauchat

L’OSSERVATORE CALEDO@LOSSERVATORECAL 2 h

il y a 2 heures

Pas plus de coexistence partagée que de destin commun au pays des exclusions du droit de voter et de travailler par les amis de @ChauchatM

***

En réponse à Mathias Chauchat

L’OSSERVATORE CALEDO@LOSSERVATORECAL 1 h

il y a 1 heure

Je suis pas dans la démarche conne de diabolisation des @ChauchatM , Jodar, Régnier, Lecren, LKU… mais faut être sérieux un peu Mathias.

***

En réponse à Mathias Chauchat

L’OSSERVATORE CALEDO@LOSSERVATORECAL 1 h

il y a 1 heure

@ChauchatM Femme,enfant,statut civil,foncier,laïcité,égalité des sujets : elle est où la « coexistence partagée » entre coutume et occident ?!

***

En réponse à Mathias Chauchat

L’OSSERVATORE CALEDO@LOSSERVATORECAL 24 s

il y a 25 secondes

@ChauchatM Si ton ramage sur l’économie et le droit se rapporte à ton plumage sur la sociologie calédonienne tu n’es pas le phénix de la FAC

***

BONNE CONSCIENCE ALCOOLIQUE DE NOS ÉLUS DÉSESPÉRANTS

13718738_1322034144478184_6389054886387980788_n

Les élus, qui ne crachent pas sur la bibine, le pinard et le kyky, se sont donné bonne conscience et belle image ce matin en en remettant une couche sur la prohibition calédonienne à horaires aussi cons que complexes à en attraper une migraine pire qu’après une cuite, sans toucher bien sûr au lobby des caves à vin.

Mais ces élus se demandent-ils des fois pourquoi la population calédonienne boit tant, se saoule tant, se drogue tant, se suicide tant, se tue tant sur les routes, adopte tant de conduites à risque et de comportements violents ?

Mais ces élus responsables, ou irresponsables, d’un pays angoissant qui génère tant d’actes de désespoir et de réactions désespérées, se disent-ils que c’est eux qui sont désespérants et qu’il leur est plus facile d’interdire l’alcool que d’atténuer voire d’effacer cette envie de boire et d’oublier l’angoisse en rendant l’espoir aux gens et aux jeunes du pays ?

LE DISCOURS DÉJÀ BIEN FORMATÉ DES JEUNES EN POLITIQUE…

13782016_1322129557801976_2551050696723943381_n

J’ai dit ailleurs (*) le bien que j’ai pensé de l’émission « Au cœur du débat » d’Angélique Souche à midi ainsi que des interventions des jeunes invités sur le thème de la politique chez les jeunes.

Cependant, les répliques de la jeune militante de l’UC révèlent combien on peut déjà être bien (ou mal) politiquement et mentalement formaté à cet âge-là. La jeune fille affirmait tranquillement et fermement qu’on exagérait, qu’il fallait arrêter, qu’il n’y avait pas plus de délinquance en NC qu’ailleurs, que c’était partout pareil, que c’était pas plus des jeunes que d’autres, que c’était pas plus une communauté qui était concernée qu’une autre, qu’il fallait pas stigmatiser, pas diaboliser, que c’était parce qu’on s’occupait pas de ces jeunes-là, qu’il suffisait de les écouter, de ne plus les rejeter etc etc…

Beaucoup d’aplomb chez cette fille qui n’a rien à envier aux anciens de l’UC, à un Wamytan ou à un Goa.

Les jeunes politiciens sont-ils vraiment l’avenir des anciens ?…

***
(*) Une note au-dessus de la moyenne en tout cas pour l’émission radio filmée et mise en ligne d’Angélique Souche qui vient de s’achever. La qualité des interventions des jeunes invités était bien au-dessus de celle des pros de la politiques. Angélique Souche est toujours un peu lisse, mais elle est claire, vive, gracieuse et assez libre et spontanée. Dommage qu’il n’y ait pas eu de coups de téléphone d’auditeurs.