RFO CALÉDONIE, LA TÉLÉ-RADIO QUI VALAIT 3 MILLIARDS ET PAS UN CLOU

13124706_1269705263044406_7141722662318562360_n

***

JT du 3 mai (Jean-Louis Veyret )

Je ne sais pas pourquoi mais, ce soir, j’ai regardé NC 1 ère à partir de 19 h 15 . NC 1 ère ou Télé Kanaky ? Je pose la question.
Je suis tombé sur un reportage autour d’une sculpture représentant, paraît il, JM Tjibaou portant sur ses épaules le poids de l’émancipation du peuple kanak vers le destin commun….Personne n’a tiqué à NC 1 ère devant l’énoncé de cette phrase ? C’est bien du NC 1 ère….une accumulation de mots tendance: « émancipation », « destin commun » sans remarquer qu’ils peuvent être contradictoires….
Puis, dans la bande annonce des émissions de la soirée, un documentaire sur la SMSP, la promesse faite par André DANG à JM TJIBAOU, de la construction d’une entité permettant l’accès des canaques à la ressource nickel. Vu l’état actuel des finances de la SMSP, il eut été charitable de jeter un voile pudique sur les résultats de cette promesse. Mais bon ! une fois de plus, NC 1ère / Télé Kanaky se livre à une opération de propagande menée, comme d’ordinaire, par Olivier JONEMANN qui servira, une fois de plus, la soupe à André DANG. Je serais curieux de savoir à combien ce pseudo journaliste émarge dans les comptes de la nébuleuse SMSP – KNS ….
Je continue: le JT …Un hommage à un homme décédé, parfaitement inconnu en dehors du Palika et de Montravel…Comme d’ordinaire, un grand humaniste …À mon avis, il devait être franc maçon et la clique des francs maçons qui tient NC 1 ère a voulu saluer le départ de cet homme vers je ne sais trop quoi…Pour moi, RIP.
Puis hop, à nouveau André DANG … Cette fois ci, sous sa casquette de président de la SCTPI. Ah , le grand honnête homme soucieux de la bonne gouvernance de la ressource nickel ….
Et puis OUF !!! on bascule de Télé Kanaky à NC 1ère et on revient dans le rééquilibrage en diffusant un reportage sur une exposition dans la Maison Célières sur les commerces de Nouméa dans les années 1880 .

***

JT du 5 mai (Losservatore Caledo)

J’aurais aimé aussi une chronique de Jean-Louis Veyret sur le 19H30 de NC1ère de ce soir concocté par le cher Dave. C’était pas mal non plus. Un bon 3 minutes pour le cinéma du Berger Kawa et ses moutons du comité 150 ans qui a occupé une douzaines de types et rien pour l’incendie de bagnole et les singeries de Saint-Louis qui ont encore bloqué et emmerdé des milliers de Mont-Doriens. Un tapis rouge de 3 minutes déroulé à Gomes et à Dang pour leurs menaces contre la SLN, sans aucune analyse ni esprit critique. Dix minutes pour le faiseur d’indépendance Christnacht et pour ses salades sur les valeurs océaniennes, sans aucune question intéressante de la part du « journaliste ». Et pour faire bonne mesure, une belle réclame pour le reportage de dimanche prochain consacré encore à Mister Dang, qui se présente déjà comme une légende mythique de l’homme touché au front par le doigt divin de Tjibaou, comme un éloge en béatification, comme une hagiographie, comme une image d’Épinal du héros expliquée aux enfants des écoles communales des campagnes en 1900.

***

JT du 6 mai (Jean-Louis Veyret )

Pas grand chose à dire. Nathalie Daly le présentait. Ne comptez pas sur moi pour vous dire grand mal d’elle car c une descendante de pionniers. C’est une pro. Comme elle a jugé préférable de cesser de faire la propagande de Philippe Gomès, ses JT sont à nouveau regardables. Bon, elle aurait pu nous couper deux bonnes minutes du reportage sur le match de boxe de demain que nous ne nous en serions pas portés plus mal….Mais l’actualité est creuse pendant un week end prolongé. Donc, il faut délayer…
Venons en à Christophe Obled, le coincé langue de bois secrétaire général adjoint de la province sud. Pauvre homme ! Comme il avait l’air malheureux de devoir intervenir sur un plateau de télévision en lieu et place des politiques qui se sont bien défilés devant ce sujet merdeux des requins de Poé, un week end prolongé en plus … Heureusement pour lui, Nathalie Daly est venue à son secours et a meublé. Dommage qu’elle ne l’ait pas laissé se dépatouiller comme moi je l’aurais fait avec cet individu qui ose dire à des Calédoniens qu’ils sont tous un peu retardés à cause de leur consanguinité….

Losservatore Caledo – Ok, j’ajouterai rien, et ça m’arrange bien. Si j’avais été obligé de critiquer ta cousine d’RFO, tes cousins de Bourail et les boxeurs de Païta, j’aurais pu avoir des ennuis…
Bien joué en tout cas émoticône smile

***

JT du 7 mai (Losservatore Caledo)

Bon, c’est encore la cousine à Jean-Louis, j’me tiens tranquille, j’me tiens bien, quoiqu’un petit sourire, des fois…

D’abord le marronnier de service, pas la fête de de la crevette ni celle de l’omelette, ni celle du slip, celle de l’avocat à Mawoué. Ces avocats qu’un pépère voudrait écouler là où y’a des « vrais clients », bah ouais à Nouméa-la-Thune, qu’on retrouve à 1000 balles les deux quand on les a n’importe où ailleurs à un ou deux euros, qu’on n’arrive toujours pas à acheminer après mille Laura 2 et deux mille Betico 3, autres marroniers. Et les gentilles zores de service que « ça fait trois fois que je viens à Maré », et que c’est « la découverte de l’autre » et « un moment de partage ». Obligé…

Après c’est la ruine à Bourail, horreur malheur, une économie partie dans les dents d’un squale, une campeuse qui vient quand même occuper une place de tente sur cinq cents vides avec baignade interdite, « Et vous avez pas des craintes ? ». Ben nan truffe on a rarement vu un requin traverser un camping et rentrer dans une tente, quoique… des fois qu’il fasse comme la chauve-souris du sketch à Bigard…

Après c’est un truc économique, qui se veut économique, sur les chantiers pour les hôtels, à Lfou et à Gouaro, qu’il faut que les petits se regroupent, face aux gros, et fasse faire des fouilles avant, on a rien compris, rien ! Et le journaliste il a rien dû comprendre, non plus… Enfin il a quand même réussi à caser un « Calédoniens en quête d’identité », on sait pas trop pourquoi mais ça fait rien, ça coûte rien, ça fait des points à RFO, à chaque fois, comme « destin commun », que le Dave il case vingt fois par journal.

Après y’avait plus rien, alors Nathalie elle a meublé avec du Tahiti, qu’on s’en fout grave à chaque fois, elle a bouché des trous avec le sable des plages de Papéari qui se barre parce que des méchants entrepreneurs le volent la nuit, ou le jour, on s’en tape. Mais le marchand de sable était passé et je commençais à m’endormir.

Et puis non , réveil ! Avec les « Crevettes Musclées » de Koné, un machin sur des gosses et du Rugby à VKP, juste pour dire qu’en NC y’a pas que le foot, puissant !

Et puis le dessert, la cerise sur le gâteau, sur le soufflé plutôt, parce que tout ça était bien creux et bien vide faut l’avouer. Et oui, fallait garder une petite place pour bouffer de la cousine à Nathalie, une Cornaille de Sion, en Suisse, fifille à Daniel, barrée à quatre ans et jamais revenue, on sait pas pourquoi, peut-être dans le prochain épisode, si Nathoune en fait une série. Si on fait un 3 ou un 5 minutes sur toutes les gonzesses qui se sont tirées du caillou à 4 ans, ou même à 10, ça risque de rallonger le journal, enfin comme ça y’aura plus besoin de nous fourguer du Tahiti pour combler le néant.

Le plus marrant c’est quand la fille, qui est journaliste chez les Helvètes, a dit qu’elle reviendrait bien bosser « au pays ». Bonjour « le retour » à RFO, l’USTKE va jongler ! À moins que Cousine Daly lui laisse sa place…

Jean-Louis Veyret – G pas pu tout regarder à cause de la pluie.
Je vais avoir du mal à être aussi méchant que vous, Losservatote romano. Je vais devoir forcer ma nature.

***

NC 1ère dimanche 8 mai (Jean-Louis Veyret )

Avant le JT, Martine Nollet : non, mais là, il faut la bloquer. Ce commentaire sans queue ni tête, murmuré sur un ton dolent, ces émois devant un bout de bois travaillé, c’est insupportable…. Elle veut jouer les critiques d’art …Bon, c’est surtout que chacune de ses émissions vendues à NC 1 ère lui rapporte un max de flot pour fort peu de travail .
Le JT. 1 ère partie.
Tout d’abord la surprise de voir MES images de l’inondation de la rue de l’Alma hier soir. C la gloire …
Le match de boxe gagné sans beaucoup de difficultés par notre Nicolas Dion. Je ferais bien un commentaire percutant mais il tape fort le mec…Et le plaisir de voir mon Président à moi, j’ai nommé Harold, en arrière plan.
FARINO: cette fois ci, en arrière plan, Stéphane Hennocque …Vous savez, « l’incorruptible » comme l’avait nommé une gourdasse de journaliste des Nouvelles. Beaucoup avaient pensé à part eux même : « quel intérêt y aurait-il à tenter de corrompre Stéphane Hénnocque ? » Ils n’avaient pas tort car, malgré tous les efforts fait par NC 1 ère pour faire mousser sa candidature à la mairie de Nouméa et aux territoriales, cet homme – que j’aime bien au demeurant – n’a jamais dépassé les 3% des votes.
Bon, on ne tire pas sur les ambulances …
LE 8 mai : bon, NC 1ère ne s’est pas trop attardé sur le dépôt de gerbes au monument aux morts. Je crois avoir aperçu notre Sonia municipale. Le jacqueteux de l’antenne de Koné nous a balancé du Poupoune. Poupoune c’est Poupoune. Le polo aux couleurs du drapeau américain.
Et enfin, l’invité politique du dimanche soir: Philippe Germain. Interrogé par Nathalie Daly dont on sait la proximité avec Calédonie Ensemble ( le député Gomès était le témoin de son récent mariage ). On pouvait s’attendre au pire: on l’a eu….Tant de complicité. Tant de complaisance. Tant de travail de training avant cette émission….Rien n’avait été laissé au hasard. Mais Germain n’avait pas bien retenu sa leçon puisqu’il a voulu sauter une étape et s’est fait rappeler à l’ordre par Nathalie Daly. On a entendu les poncifs habituels : se mettre autour de la table etc. J’ai appris un mot : la coconstruction …Culotte, les boys ! En ce qui concerne la compétitivité, Germain a été confus …la leçon était trop longue pour se souvenir de tout …et, du fait qu’il travaille depuis des années à Biscochoc, il ne sait plus ce qu’est la compétitivité étant donné que cette boite jouit d’un monopole .
Le boulot de Thierry Cornaille pour réduire les déficits a bien été minimisé….
Ah j’allais oublier: avec Philippe Germain, on est revenu à l’heureux temps du RPCR quand tous les hommes politiques de ce parti faisaient référence à Jacques Lafleur dans leurs interviews. Trois fois qu’il a nommé Philippe Gomès !
Et pour clore cette intervention, l’annonce que demain matin, ce serait Martine Cornaille qui sera interrogée sur l’antenne radio de NC 1 ère. C’est NC 1 ère ou CALÉDONIE ENSEMBLE vous parle ?

Losservatore Caledo – Que rajouter ? C’est très agréable à lire Jean-Louis. Et oui ! ce qui est marrant ce soir c’est que ce JT c’est un peu le tien puisque ce sont tes images !
« murmuré sur un ton dolent » J’adore ! émoticône grin

Moi j’ai bien aimé Farino, et puis l’histoire du prénom à France, beaucoup moins le truc de boxe qui pour moi n’est qu’un combat de coqs ou de chiens, mais avec des humains.

T’as tout dit aussi sur Philippe Germain. Effectivement t’as bien vu les mentions du nom de Dieu dans son discours, j’en avais compté que deux.

Ceci dit, d’un point de vue formel, je l’ai trouvé plutôt bon, enfin meilleur, et plus sympa à entendre et à voir que les trois autres Philippe, plus souriant, plus rond, assez cool, normal, naturel, avec une élocution en net progrès.
Par contre sur le fond, les gens ont pas dû suivre et comprendre, ni même trop s’intéresser, mais pas grave, il était gentil. C’était très technique, plutôt un exposé de chef de service de la fiscalité ou de président de chambre des métiers.

Un président de gouvernement ça devrait pas plutôt nous dessiner un pays, des paysages, un avenir, un mouton ou une rose ? Et non des chiffres et des lambris en PVC pour la NZ…

Juste oublié un petit truc, ce petit monsieur de la météo qui n’a rien vu venir et qui se débattait comme un beau diable pour expliquer qu’on pouvait pas voir venir et qu’on pouvait pas prévoir des orages comme ça. Ah… s’il le dit… Ça arrive que la météo se mette en grève ? On peut pas savoir, puisque ça change rien, que ça arrive ou arrive pas ! Un peu comme RFO…

***

JT du 9 mai (Losservatore Caledo)

Ce soir c’était le journal de notre joyeuse bout-en-train Gwen Quéméner. Bon on va faire vite. Tavergeux sympa, bien plus que Karembeu, et moins bidon, et plus utile aussi. Ça RFO le dit pas, Gwen non plus.

Une histoire de karaté, ou de kata, à la fin du journal, avec un type déçu-qu’a-perdu, on s’en tape.

L’IRD, qui a trouvé une histoire de valise pour les écoles et qui dit aux gosses « Faut pas polluer », juste pour avoir l’air de faire des trucs, pour justifier son existence et surtout ses dépenses, on s’en tape aussi.

La CLR en bonne santé ? Ouais… c’est vite dit, et c’est relatif, 500 bâtons de déficit comême… Si on dissuadait un peu plus sérieusement les fonctionnaires qui partent encore à la retraite à 50, 52 ou 55 ans, y’aurait pas besoin de ponctionner les pensions, non ? Et la CLR sous Kanaky, ça sera comment ? Ça RFO le dit pas non plus, ni Gwen.

Tiens ! RFO nous parle des coups de fusils sur les bagnoles à Saint-Louis ! Qu’est-ce qui leur prend ?! Même cinq secondes faut pas ! Ou alors faut réussir à caser « destin commun » dans l’info, ça Dave l’aurait fait.

Une histoire vite réglée en 5 secondes aussi c’est l’UCF qui dit à la STCPI et à Dang : Rendez-les sous ! Il manque 30 milliards ! RFO aime pas l’UCF ? Gwen non plus ?

Beaucoup plus longtemps passé sur les cinq îles, non pas les Cinq Îles du récif sud chers aux pêcheurs du caillou, mais cinq bout de sable qui auraient disparu aux Salomon, cinq de ces îlots du Pacifique dont Jean-Louis Veyret a justement dit qu’ils « se sont toujours baladés au gré des vents et des courants » mais que Gwen a pourtant cherché pendant 5 bonnes minutes au JT dans une ambiance de fin du monde, avec des intonations dignes des plus grandes catastrophes galactiques.

Les TIG casés à la Rivière Bleue pour se racheter par le travail, arbeit ! ça aurait pu être sympa si le président de la province sud était pas venu montrer sa tronche sur ce coup-là encore, même là… alors que les condamnés avaient la modestie de la cacher, eux… À RFO c’est plus Kevin le prénom en vogue, tous les nouveaux nés du personnel de la sation sont baptisés Philippe, même les filles, surtout les filles !…

Le truc qui aurait mérité un dossier un plus costaud c’est les orages ravageurs de samedi soir que personne a vu venir, et surtout pas la météo, qui songe à embaucher une voyante. Le retour éternel des inondations dans les mêmes quartiers de Nouméa, l’éternelle incurie de la mairie et des pompiers qui se sont pas bougés vu que les gens leur disaient qu’il y avait pas d’enfants en danger et de bébés morts, cette mairie qui laisse la colline de la FOL en ruine s’effondrer, et surtout les regrets éternels des assurances qui ont dit à ces mêmes gens qu’ils bougeront pas, qu’ils feront rien, vu qu’il y avait pas d’état de catastrophe naturelle déclarée.

Sympa non ? Je parle de Gwen, pas des assurances ! Quoique…

***

JT du 10 mai. (par Jean-Louis Veyret)

Ça commençait mal avec, avant le JT, la murmureuse au « patrimoine du passé ». Le jour où elle trouvera un patrimoine du présent ou du futur, qu’elle veuille bien me faire signe …Autre chose: « écritures et traces du passé, elles sont inscrites aujourd’hui dans l’avenir ». Sic.
Le JT : j’avais un peu forcé sur le Tanqueray et j’ai manqué m’endormir. Il faut dire que Gwen, elle est bien soporifique …

Pas grand chose à dire de ce JT sinon que c’était un JT de NC 1 ère et non de Télé Kanaky.

Je n’ai pas compris grand chose à ce que tentait de nous expliquer André DANG mais le député Gomès ( qui, au demeurant avait sa tête des mauvais jours ) semble bien l’avoir lâché dans sa tentative de s’emparer des gisements de la SLN.

La police municipale et les flashballs: perso, je suis contre. Ces policiers ne me semblent pas assez formés pour qu’on mette ces armes de dissuasion entre leurs mains. Une expérience familiale pénible me fait penser que les dérapages vont être nombreux.

Walles Kotra à la tête des réseaux outre mer et de France O. J’ai lu quelque part que le lobby antillais guignait ce poste. Tant mieux si la nouvelle patronne de France Télé a su résister au lobby antillais. Parce que le lobby antillais dans les chaînes destinées à l’outre mer, il est puissant. Si la franc maçonnerie vient à son renfort, on ne peut plus lutter. Mais Madame Ernotte a su leur résister.

La crevette: maintenant connectée. énième reportage mais, bon, intéressant car il apportait un élément nouveau.

Et pour la touche finale : les panaméens/ tahititiens papers. Ia. Question: en Calédonie, nous sommes tellement honnêtes que nous ne savons pas ce qu’est une société off shore ? Il faut avoir vu ce reportage pour mesurer le degré d’incompétence de notre station.

***

LE JT DU 11 MAI (Losservatore Caledo)

AU JT DE GWEN C’EST SIMPLE : Y’A CEUX QUI GROGNENT ET CEUX QUI RIENT

Le JT du 11 mai c’était Jean qui grogne et Jean qui rit, aussi. Gwen Quemener c’est notre Comtesse de Ségur à nous.

Ceux qui grognent et qui pleurent c’est les buralistes qui pleurent parce qu’ils vendent plus assez de tabac, ils ont qu’à essayer le cannabis dans la série Je pourris les gens, c’est les syndicalistes de la SLN qui veulent couler ERAMET, plutôt que de la matte ou un bronze, c’est les chauffeurs de la RAÏ qui veulent être payés sinon ils menacent de diffuser du raï dans les bus, pitié, et c’est le syndicat des requins-tigres de Bourail qui s’élève contre la délocalisation de leurs activités et contre les loueurs et artisans de Poé qui auraient les dents longues, disent-ils…

Ceux qui rient et qui sont fin contents c’est Dunoyer qui touche un milliard de plus par an grâce aux cancers des poumons et aux taxes tabac, c’est le petit Brial qui va avoir droit à la visite de Saint Juppé dans son comité… Juppé, ça tombe bien, c’est Samuel Hnépéune qu’a eu droit à sa rallonge de pistes et de crédit et sûrement de défisc, même que Manu il l’a dit, et c’est cette gonzesse qui a répété trois fois qu’ici c’est le paradis des abeilles, trop gâtées les filles à miel, c’est pour quoi au fait que la Calédonie c’est pas un paradis ?

Les Salomon pour les prochains jeux du Pacifique, à la place de Tahiti, on sait pas si c’est vraiment un paradis… et on sait pas si les sportifs ils vont rire ou grogner… Mais moi vous savez le sport… et pis les Salomons…

***

JT du 12 mai (par Jean-Louis Veyret)

L’interview d’André DANG par son faire valoir, Olivier JONEMANN, valait son pesant d’or. Je suis tellement abasourdi par le nombre de mensonges qu’André DANG a pu proférer en 5 minutes, ma vision est tellement altérée par le nuage de fumée qu’il a pu créer autour des chiffres de je ne sais plus trop quoi, mon cerveau est tellement brouillé par les chiffres assenés dont on ne sait pas s’il s’agit de cfp, de $, de Won, que je demande à revoir cet interview demain pour en parler.
Cet homme donne l’impression d’être acculé dans dix ans de faux semblants, de tromperies, de mensonges et de vouloir sortir de la spirale d’échecs par encore plus d’artifices, de trompe l’œil, de contre vérités, de forfanteries.
Et, au moment où il aurait été judicieux de poser la question qui tue, Olivier JONEMANN a préféré botter en touche en clôturant l’interview. Je n’en ai pas la preuve mais je suis intimement persuadé qu’Olivier JONEMANN est stipendié par André DANG. Ce soir, c’était clair.

***

(Losservatore CaledoAU JT DU 13 MAI et sur tous les médias de NC haro sur Anthony Lecren, avec rage, haine et délectation La Calédonie se rassure régulièrement avec de tels boucs émissaires, pas plus alcooliques, violents, roublards et crétins que la moyenne…

***

JT du 14 mai. Alexandre ROSADA presents ….  (par Jean-Louis Veyret)

Alexandre ROSADA, c’est un vieux routier du JT comme Nathalie DALY ou Charlotte RICH. Bon, il a ses petits travers mais on les connait : il tente toujours de nous rappeler que sans la franc maçonnerie, la NC ne serait pas là où elle est actuellement. Dommage qu’il n’y ait pas un curé ou un pasteur comme journalistes….
Le marronnier de la soirée, c’était, vous l’aurez deviné, la foire de Boulouparis qui fêtait ses vingt ans. Même pas la peine d’envoyer une équipe pour faire le reportage, un mix des vingt reportages précédents serait passé inaperçu aux yeux du bon public calédonien tant les images et les commentaires sont prévisibles.
La province nord emprunte 2 milliards. Pourquoi ? De notoriété publique, elle dispose d’un confortable matelas de plus de 20 milliards cfp grâce à la clef de répartition qui fait que la province sud abonde les finances des provinces nord et îles. La question aurait mérité d’être posée. Mais il ne faut pas contrarier Paul Néaoutyne.
Toujours dans le VKP, le serpent de mer ( c’est un mauvais jeu de mots ) du barrage sur la POUEMBOUT. Comme l’a rappelé un intervenant, ça fait 40 ans qu’on en parle….Mais, heureusement, Philippe GERMAIN va nous régler le problème en deux coups de cuillers à pot et, en 2020, le barrage aura été érigé. Des images sympas pour des gens sympas : Roby COURTOT et son fils Christophe, Nicolas METZDORF, Benoît SAURAY et j’en oublie. NC 1 ère n’a même pas cherché un agriculteur canaque à nous caser…C’aurait été mission impossible dans ce monde là. Mais il n’est venu à l’idée d’aucun journaliste de présenter une carte qui aurait permis au spectateur lambda de comprendre un peu mieux les enjeux.
Avec un reportage sur la diversité culturelle calédonienne, , les équilibres ethniques étaient de retour. Pas besoin de vous faire un dessin : c’est comme la fête du cerf et de la crevette de Boulouparis : un mix des images tournées depuis X années aurait suffi : les Vieux qui savaient soigner, le tressage des feuilles de cocotiers etc. Somnolence. Pour conclure le reportage, l’habituel interview du touriste métro fraîchement arrivé qui s’extasie devant cette incroyable diversité culturelle. Là aussi, on aurait pu prendre les interviews de X touristes métros fraîchement arrivés, en faire un mix et on aurait eu le même résultat.
Pas bien compris les malheurs du premier ministre kiwi avec les Panama papers. C’était clair comme de l’eau de boudin…Si je ne soupçonnais pas une erreur de bandeau, je pourrais penser que le NZ PM parle français comme vous et moi. Alexandre ROSADA n’ayant pas moufté mot, j’en conclus que le NZ PM est un excellent francophone ce qui a dû faciliter le contact avec Manuel VALLS lors de leur rencontre il y a peu.

Et le bouquet, les 60 ans de l’Union Calédonienne ! Expédiés en combien de temps ? Une minute, deux minutes ? Soixante ans de la vie politique calédonienne bâclés, avalés dans un commentaire speed. Des noms chargés d’histoire lancés à toute vitesse, beaucoup d’oubliés. Quel gâchis ! Quelle honte ! Quel manque de considération ! Ah, évidemment, dans la création de l’Union Calédonienne, il y a un peu trop de curés et de pasteurs pour toute la clique franc maçonne qui tient NC 1 ère.

***

santa

JT DU 15 MAI, SANTA ET ROSADA, LA ROSE ET LE RÉSÉDA, CELUI QUI CROYAIT AU CIEL, CELUI QUI N’Y CROYAIT PAS NON PLUS
Déjà, le dimanche, soirée pas très marrante de fin de weed-end, avant le JT, faut toujours se farcir quatre trucs hyper flippants de NC1ère, Un machin appelé Défis d’ici, où on comprend rien, où tout foire, entre soi, fait par du zore-qui-s’la-pète, et puis un truc sur les quartiers, Dans nos quartiers, chiant, hyper bien pensant, spécial Saint-Louis ce soir, genre…, et encore un autre machin sur ce qu’ils appellent une œuvre, une peinturlure, une sculpture, toujours politiquement correct aussi, ce soir un bout d’igname, of course, pourquoi pas une fritte, avec une voix saoulante et prétentieuse pendant une plombe blablatant sur le bordel et avec un générique interminable, encore plus long que la daube qu’ils ont été deux cents à pondre, et c’est pas fini ! encore un truc bien déprimant, qu’ils appellent Signe-moi un conte, une redif du samedi en plus, pour les petits gosses qui sont déjà tous couchés à cette heure-là, avec une gonzesse qui fait peur, et qui parle en sourd-muet. Et de la pub nulle, pour les gosses aussi, RFO c’est un Disney channel en fait, mais à chier, ils nous prennent pour des gamins apparemment.
Là, une veille de lundi, un jour de pluie, t’hésites entre le gaz et la corde, et puis t’attends un peu, histoire de voir si la vie sera un peu plus rose en Rosada…
 
JT à Rosada et santa, La Rose et le Réséda…
 
D’abord la mère Jorédié, et le marronnier des bébés lecteurs, un truc que la NC se traîne depuis 18 ans, plus même il me semble, Canala nous donne des leçons, Canala parle aux Français, si Canala donnait des tonnes de bacheliers et d’universitaires ça se saurait, et deux gamines, dont une Jorédié bien sûr, qui viennent nous dire avec des phrases hésitantes et douloureuses combien la méthode miraculeuse les a épanouies en expression. Et tout ce beau monde, 60 gamins et 40 accompagnateurs, qui s’en va en Polynésie pour porter la bonne parole aux Tahitiens, et c’est qui qui paye qui paye ? Freelance, snipper ou métastase notre Adèle dans le grand Barnum officiel des langues ? Et un petit bout de Vernaudon pontifiant, les habituelles sangsues incrustées sur cette juteuse affaire des dialectes.
 
Après, un coup de raid dans la boue, le blues de la Rivière Bleue, avec toujours les mêmes tout-dans-les-guiboles qui-se-la-pètent, aussi, mais bon, OSEF.
 
Après on a eu droit à Santa, oui Thierry, oui le chef du Congrès, oui en 2015-2016, oui encore en 2016-2017, et oui puisqu’il a dit hier que le Congrès allait gérer cette modification de la loi organique, comme le veulent tous ses copains, Christnacht, Valls, Gomès, Frogier et les kanaky brothers, et que lui aussi veut, et quand Santa veut, Santa fait, Santa Fé, ok ? Tahi ?
 
Mais ça Santa il en a pas parlé, rien pas un mot, c’était juste hier midi juste pour ses amis rumpies de RRB. Juste la soupe habituelle sur le nickel donc, un ou deux mots à peine critiques sur Dang, sa STCPI et sur Germain qu’a pas encore donné les autorisations d’exportation à la SLN, mais tout doux, gentil, poli, mariage Gomès-Frogier oblige, il est garçon d’honneur !
 
Après, encore de la soupe tiède sur les valeurs, les convergences, la NC de demain, le destin commun, « l’espérance », « la charité », snif, amen. L’allusion de Rosada à l’UCF est évacuée en deux secondes, « Ils ont des contacts avec les experts », qu’il ajoute, l’air de dire Faut pas qu’ils se plaignent ceux-là !
 
Bien joué Thierry, le numéro de duettistes avec Rosada était parfait, jamais vu une telle connivence. Ni l’un ni l’autre ne croient au ciel mais c’était bon, on pouvait y croire. Santa a une bonne bouille, il est sain et costaud, il est « d’ici », il est intelligent, il parle bien, il la joue gentil, poli, patient, ouvert et pas ambitieux, il est encore neuf, propre et vierge, pas de zig-zag politique, à peine politique d’ailleurs, et hyper politiquement correct, pas comme tous ses collègues de toute la caste politique, pas plus sincères qu’eux, on ne met pas tant en avant sa sincérité quand on est vraiment sincère, mais ça se voit beaucoup moins que chez les autres. Bon d’accord c’est le toutou et le perroquet à Frogier pour l’instant, mais c’est aussi l’anti Gomès finalement, vraiment, Philippe devrait s’inquiéter…
 ***

JT du 16 mai. Dave Waheo-Hnasson (par Jean-Louis Veyret)

Pas grand chose à en dire.
Une interrogation tout de même : pourquoi, dans ce pays, camoufle t’on le fait que la très grande majorité des délinquants sont des canaques ? Les chiffres fournis par la police, la gendarmerie, la justice montrent une grande hausse des délinquances mais ils font toujours abstraction de l’origine ethnique des délinquants. Au détour des reportages, des rapports, des études, on apprend que 90 % de la population carcérale du Camp Est est canaque…ça veut quand même bien dire quelque chose …C’est à dire que les voyous qui cambriolent, détruisent, volent, brûlent etc sont des canaques.
Mais la construction du pays interdit de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

***