ELIE C’EST-NUL

trou-du-cul-du-monde-le-bad-buzz-delie-semoun-bagnoles-de-lorne_0

VRAIMENT NUL CET ELIE SEMOUN ! Franck Theriaux,(https://www.facebook.com/enormandie/?fref=photo&rc=p ) avec qui je partage beaucoup plus d’affinités normandes que calédoniennes… a eu la gentillesse de me communiquer ça. Je ne regrette pas de ne pas avoir été voir et engraisser cet enfoiré de Semoun.

***

http://www.ouest-france.fr/normandie/flers-61100/trou-du-cul-du-monde-le-bad-buzz-delie-semoun-bagnoles-de-lorne-4164941

«Trou du cul du monde», le bad buzz d’Elie Semoun à Bagnoles-de-l’Orne

Une vidéo postée par Elie Semoun avant son spectacle aux Andain’ries, le 9 avril, a déclenché l’ire sur Facebook. Et un conflit avec les organisateurs du festival.

« Il y a quatre jours, je jouais à Tahiti. Aujourd’hui je suis de retour en France. Je suis heureux, je suis au fond du trou du cul du monde comme on peut dire. Et ben tant pis ».

a vidéo, de 17 secondes, dans laquelle Elie Semoun parle devant un champ de vaches, a été postée peu avant sa prestation du 9 avril à Bagnoles de l’Orne, pour le festival d’humour des Andain’ries. Une intervention qui n’a pas été du goût des internautes, ni des organisateurs.

Serge Bretel, président des Andain’ries, ne compte pas en rester là. S’il veut « arrêter la polémique », il annonce avoir pris rendez-vous avec la production lundi prochain et réclamera une ristourne sur le coût de la prestation de l’artiste.

Car, selon lui, le spectacle n’était « pas à la hauteur de ce que j’avais vu ». Une démarche qu’il n’aurait pas faite, reconnaît-il s’il n’y avait pas eu la vidéo, qu’il juge « déplacée ».

« Mal interprétée »
Cette semaine, la vidéo et des commentaires d’internautes fâchés ont été supprimés du compte Facebook de l’artiste. Contactée, la société de production Backline évoque une vidéo « mal interprétée », qui était « juste une boutade », et « beaucoup d’histoire pour pas grand chose ». « La vidéo a été faite sur le trajet, sans doute même pas à Bagnoles-de-l’Orne ».

D’après Backline, l’artiste n’aurait fait aucun lien avec la petite phrase d’Hervé Morin, avant les élections régionales, qualifiant lui aussi dans une vidéo l’Orne de « trou du cul du monde ».

La vidéo est en tout cas toujours visible sur Twitter.

Tant pis tant mieux pic.twitter.com/bcuRuj2GBd

— elie semoun (@SemounElie) 9 avril 2016

En février dernier, les comédiens Eric et Ramzy avaient créé une polémique similaire en jugeant « horrible » la ville de Saint-Nazaire.

TAXI TÉHÉRAN : ART ET DICTATURE

teheran

Viens de voir Taxi Téhéran sur Canal, de Jafar Panahi. Je connaissais pas. J’en suis encore scotché, et ce film inouï relance mes réflexions sur l’art, la dictature et l’argent.

Jafar Panahi, un cinéaste iranien, surveillé par le régime, emprisonné en 2010, ayant tous ses films interdits en Iran, empêché de sortir d’Iran, interdit de réaliser des film pendant 20 ans, et qui vient de faire avec ce film, Ours d’Or à Berlin, un bijou, un chef d’œuvre, un acte de résistance et une affirmation de liberté incroyablement courageux.

Faux docu-fiction, le réalisateur s’est filmé en chauffeur de taxi cinéphile à travers tout Téhéran et au fil de ses rencontres avec des petites gens de la ville, avec sa petite nièce qui le filme aussi, avec un petit appareil, illustrant un peuple et un pays, aux risques et périls de ces acteurs, de ces figurants. La prison, la lapidation et la pendaison ne sont jamais loin en Iran.

Et le résultat est magnifique, une mise en abîme follement belle, une leçon d’humanité, une grande délicatesse, un sens artistique suprême. Et tout ça avec 32 000 euros et trois bouts de ficelle. Un engagement véritable, pas un truc de bobos parisiens critiquant bien au chaud, sans danger et avec de grasses subventions le fascisme du FN ou l’ordre et la morale du colonialisme français à Ouvéa…

On ne peut s’empêcher de penser évidemment à Kundera, et à l’éclosion de son génie et de ses œuvres à l’ombre des chars soviétique en Tchécoslovaquie, à Soljenitsyne engendré par les contraintes du pays du Goulag, à Anouilh et à tous les poètes et artistes français qui ont donné le meilleur d’eux sous la férule et les menaces des nazis à Paris. Et tout ça sans aide, sans argent, sans cet arrosage incessant de subventions culturelles qui ne génère en France et en Calédonie que de la daube culturelle et de faux artistes et des sommets de bêtise et de mauvais goût.

Et j’ai pensé aussi à notre désert artistique et culturel calédonien où peut-être, quand les kanaky staliniens, ou staliniens de Kanaky, auront pris complètement le pouvoir et bien installé la pauvreté dans le pays, fleuriront quelques œuvres véritables…

TROIS PETITS « ÉTONNEMENTS » AU COLLECTIF (OU « FORFAITURES » OU « HONTES ») ET PUIS S’EN VONT

13000325_10206427463467099_103215786798310408_n

Jean-Claude Gaby Briault nous apprend que l’État socialiste se la joue indépendantiste et donne la main aux radiations et que :

« Le collectif de défense des citoyens calédoniens s’étonne du fait que « des documents confidentiels aient été transmis par l’Etat au juge », alors que la charge de la preuve doit être apportée par le plaignant, en l’espèce, l’Union Calédonienne.
« C’est une véritable forfaiture » a déclaré Virginie Ruffenacht, des Républicains.
En dépit des conclusions du dernier Comité des Signataires, le parti indépendantiste poursuit ses actions concernant les listes électorales. « C’est une honte » a fait écho Sonia Backès des Républicains. »

Et ben alors ?! Et ben alors Anne ma sœur Anne Gras t’as rien vu venir ? T’es payée à quoi faire ? Et les autres ? Et Virginie ? Et Sonia ? Vous êtes élues à quoi faire ? Juste à vous étonner, et à dire « honte » et « forfaiture » ? Moi ce qui m’étonne c’est vous soyez étonnées ! Ben c’était bien la peine de vous présenter, de nous représenter, si vous étonnez de tout, si vous connaissez rien ! Vous vous étonnez, on en est fort aise ! Vous dites honte et forfaiture, c’est trop fort ! Et puis après ? Rien ? Rien bien sûr, rien comme d’habitude. Même votre grand Santa, sur son Congrès perché, il dit rien, il fait rien, aucun coup d’éclat, aucun signal fort, il ferme son large bec pour ne pas laisser tomber son fromage !…

Même paraître étonné c’est nul, des élues qui font les étonnées comme Anconina c’est nul. Faudrait prendre des leçons avec Belmondo pour arrêter de paraître étonnées. « Le meilleur moyen de faire croire que tu connais tout c’est de jamais paraître étonné ».
Ça peut servir en face de malins comme les indépendantistes et les socialistes, si on veut être plus malins qu’eux, des fois…

***

Ok ok Virginie, mais moi je croirai à votre indignation, à votre révolte et à votre refus quand, au delà des mots « étonnement », ‘honte », « forfaiture », « innommable », « inique », « reniement », « trahison »et et patati et patati, etc… etc.., vous ferez suivre vos paroles d’actes, vous Les Républicains, l’UCF (ce que vous en avez laissé), Calédonie Ensemble (avec qui vous êtes amis maintenant grâce à Frogier), d’actes tels que monter au Haussariat et dans les assemblées, et dans les médias, tous élus confondus, bras dessus bras dessus, en vrais résistants, et pas en pleurnichards, et quand vous boycotterez la venue de Valls et tous ces comités emplis de menteurs et d’escros, indépendantistes et socialistes confondus.
Voilà. Quand ?