ZINEB EL RHAZOUI : JE SUIS CONTRE L’ISLAM CAR L’ISLAM EST CONTRE MOI

al

Cette femme est extraordinaire, fabuleuse, magnifique !Cette fille est trop belle. Elle ferme le passé des connes et ouvre l’avenir de l’homme. Extraits :

***

« Toute personne qui critique cette idéologie (celle de l’islam) est taxée d’islamophobe sous-entendu de raciste, alors qu’une personne qui critiquerait le christianisme ne serait pas taxée de christianophobe donc de prétendument raciste anti occidentaux. »

« Je suis contre l’islam car l’islam est contre moi. »

« En tant que femme je vaux la moitié d’un homme, mon témoignage, si j’assiste à un crime, il faut deux témoignages de femme pour valoir le témoignage d’un homme. »

« J’hérite de la moitié alors que je paye tout au même prix. Au Maroc et en Tunisie, les femmes héritent de la moitié, partout, il n’y a pas un seul pays où l’islam ait force de loi où les femmes héritent à égalité avec les hommes. »

***

1) Menacée de mort tous les jours pour avoir dit et continuer à dire la vérité, elle démontre que la belle grandeur du courage et de la liberté ça existe chez l’humain, ça peut encore exister, peut-être même en Calédonie, un jour, qui sait ?

2) Menacée de mort tous les jours par tout le monde musulman, elle révèle au grand jour combien le partage entre des méchants salafistes et des gentils musulmans est une vaste et obscène foutaise.

3) La femme n’hérite que de la moitié en terre d’islam. Elle n’hérite de rien du tout en terre de coutume kanak.

RAPPEL IMPORTANT SUR LE CORPS ELECTORAL POUR LES PAS-NATIFS DE CALÉDONIE, LES PAS-D’ICI, LES DAILLEURS, LES MÊME-PAS-DEUX-GÉNÉRATIONS !

rép

Particularité de la Nouvelle-Calédonie, il existe 3 listes
électorales :

1) la liste électorale générale : vous pouvez voter aux élections
nationales (municipales, présidentielle, législatives et européennes)
alors vous plaignez pas, c’est déjà beau, parce que
quand on aura aussi lâché l’article 27 vous voterez même
plus aux municipales, et quand on aura lâché les régaliennes,
comme on est en train de préparer ça avec Christnacht,
vous pourrez plus voter nulle part.

2) la liste électorale spéciale PROVINCIALE : comme son nom
l’indique vous pouvez voter aux élections provinciales, enfin un peu,
pas tous, et ça dépend du politiquement clos qu’est pas juridiquement clos,
et on s’occupera plus de vous alors, c’est bon, on a déjà donné,
vous êtes chiants à la fin, pourquoi vous êtes pas nés là aussi ?!
Et puis vos parents hein ? Vous faites pas beaucoup d’efforts non plus !…
Quoi ? Vous avez votre maison, votre famille, votre boite, et vos impôts
ici ? Et alôôôrs ?! C’est déjà beau qu’on vous laisse payer des impôts
chez nous, vous devriez être fiers !

3) la liste électorale spéciale CONSULTATION : vous pouvez voter
pour le REFERENDUM, enfin en principe, si vous apportez
quelques brouettes de documents pour justifier que vous voulez jouer
le cal.. euh le calédonien, mais louez un camion ça ira plus vite. Quoi ?
Pourquoi on vous a lâchés, pourquoi on vous a vendus,
vous les 15 000, les 20 ou 30 000 zo… euh pas nés ici ?
Non mais dites donc c’est vous qui posez les questions maintenant ?!
Vous vous prenez pour qui ? On allait pas se laisser mettre dans le même train
que vous comême ! Et être obligés de prouver aussi qu’on est d’ici, en plus !
Manquerait plus que ça ! On n’est pas des zo… euh des expat’ nous !
Allez pleurez pas, on vous donne l’adresse du test du mec-qui-peut-voter
du Haussariat, vous verrez c’est rigolo, et puis aussi les horaires d’ouverture
des mairies pour déverser vos feuilles de Cafat et vos tickets de caisse
d’il y a 20 ans, au complet ! Vous voyez, on s’occupe de vous ! On est des bons
mecs chez les Républicains Ensemble !

Bonne chance ! Ahahahahahahah !…

GOMÈS ET « LA HAUTE »…

e890bf7a0d9ad2e5ae98c80fb6c698c5.image.400x288

Un ami calédonien, ancien élu bouraillais de CE, et jeté comme tant d’autres tel un vieux mouchoir, me confiait, très sensible à ces choses-là qui ne peuvent se voir que de l’intérieur, que Gomès ne s’était entouré que de Calédoniens « de la haute », du gratin, des « colons » m’a dit mon ami, pour qui ce terme signifie encore quelque chose en brousse par opposition aux petits calédoniens, aux « petits blancs ».

Si on y réfléchit, si on parcourt de mémoire les rangs du staff et des des élus CE, force est de constater que c’est vrai, à Nouméa et dans l’intérieur. D’ailleurs, combien de fois a-t-on pu entendre Gomès se gargariser et glousser de bonheur en présentant son bijou étincelant Dunoyer et en rappelant toute sa brillante généalogie remontant aux célèbres Porcheron et au non moins célèbre Eugène, premier maire de Nouméa, un mythe colonial…