BRÈVES ET TWEETS DE FÉVRIER 2016

breves

 

LE COMPLEXE D’ICI
ou LA CHIMÈRE DU NULLE PART AILLEURS

Les métropolitains ou zoreilles, quand ils discutent avec des amis calédoniens ou caldoches et quand ils leur demandent ce qui les différencient vraiment, se font régulièrement répondre cette étrange explication : « Vous, vous avez un autre endroit, un autre pays où aller, où partir, nous, on est chez nous seulement ici en Calédonie, on n’a pas d’autre ailleurs, on ne peut partir nulle part ailleurs. »

Cette argument fondant une distinction radicale entre les Français de Calédonie ébranle un peu l’interlocuteur sur le coup. Et puis quand on pense à la grande fréquence et à la facilité de l’installation des gens de Calédonie en métropole, on réalise rapidement combien cette allégation est une illusion, un complexe, une chimère, un sophisme, de plus ou moins bonne foi. Tous les citoyens français ont exactement les mêmes possibilités, les mêmes droits, les mêmes aides pour s’installer, vivre, étudier, travailler et être heureux n’importe où ailleurs, en métropole, en Outre-Mer, et même à l’étranger, sauf peut-être en NC…

Photo de Losservatore Caledo.
***

Évidemment c’est un peu frais et couvert, mais au moins il ne pleut pas des cailloux comme au Mont d’Orne, euh au Mont-Dore !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Peu de caillassages, peu de kalachnikovs, peu de politiciens, il en faut peu pour être heureux.

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 2 min il y a 2 minutes

En ‪#‎Calédonie‬, les types comme Lenormand et Gomès parlent de lois et décisions scélérates de Paris quand elles limitent LEUR liberté.

Photo de Losservatore Caledo.
Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo Certains, en tant que loyalistes, se réjouiraient que l’État continue à s’impliquer dans l’enseignement en Nouvelle-Calédonie, poursuive son engagement financier colossal, supérieur même au budget du Vanuatu, et désigne une personnalité compétente et impartiale pour gérer au mieux ces moyens et la mission nationale de l’éducation… mais pas Calédonie Ensemble, dont l’amertume et la rage révèlent bien son niveau de loyalisme.
***

Une musique triste comme le bonheur, tristement sublime, sublimement triste, une ville douce comme la peine, perdue comme la chance, habitée comme l’absence, île en ville, ville en île, en cœur de forêt, somptueuse, au sein de l’onde, heureuse, au creux du temps, au creux du monde, au creux de la mémoire, sous le doux regard de vieilles villas dignes et belles comme d’anciennes jeunes filles, hors-saison, volets clos, jardins vivants, grilles rouillées, entre espoir et regret, entre hier et demain, entre indifférence et bienveillance, entre souffrance et patience, entre fête et silence, entre oubli et souvenir, entre ferveur et mélancolie, entre peut-être et plus jamais.

KYU Aero – Prises de vue bagnoles de l’orne en drones par KYU Aero
YOUTUBE.COM
 ***

Photo de Losservatore Caledo.
***

ÇA, ÇA SERAIT BIEN !

Ça, ça serait bien… si on n’était pas coincé, bloqué, tyrannisé, volé, tondu, vampirisé, racketté, maltraité, pris en otage, enfermé, séquestré par AIRCALIN.
(si vous avez d’autres adjectifs ou participes, ne vous privez pas !)

La compagnie Air New Zealand lance un billet tour du monde à partir de 1402 euros. Un tarif très compétitif qui comprend trois stops en Asie, en Amérique ainsi que dans…
TOURMAG.COM|PAR LAURY-ANNE CHOLEZ
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 1 min il y a 1 minute

En ‪#‎Calédonie‬ les « événements » ont été nuls, les accords ont été nuls, pourquoi les comités de suivi seraient-ils autre chose que nuls ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

POUR CEUX QUI SE CARRENT LA FRANCE ET LE FRANÇAIS DANS L’OIGNON (OGNON ?!)

Trois mots sur ce massacre de notre langue par ceux qui ne l’aiment pas :

– Cette attaque du français n’est qu’un nouveau front ouvert contre notre France, notre culture, notre histoire, nos valeurs, par ceux qui n’ont pas su et pas voulu les faire leurs ou qui veulent ardemment les détruire ou les deux. (idem sur le front indépendantiste en Nouvelle-Calédonie).

– Les particularités orthographiques de notre langue ce sont ses rides, ses cicatrices, ses vieilles pierres, ses vieilles poutres, son histoire, ses histoires, ses voyages. Les éliminer c’est botoxer et siliconer notre visage linguistique, c’est recouvrir notre vieille maison de béton et de plâtre (platre ?!).

– Les super crétins qui lancent des réformes et des attaques comme ça, dans le domaine de la culture, de l’éducation et dans tous les domaines n’ont même pas l’honnêteté et le courage d’assumer leur œuvre de démolition : « On pourra accepter les deux, continuer comme avant, pas de problème » disent-ils, lâchement rassurant, préférant une surcharge de couches de merde et un bordel bleu à une franche table rase.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Si Sarko a dédicacé son bouquin à Soso on est sauvé !‪#‎TristesTropiquesCalédoniennes‬

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Pour P. Gomès, après avoir été couperet, guillotine et trou noir, le référendum calédonien est désormais « saut dans le vide ». What else ?

***

LES COMITÉS DE SUIVI POUR LES NULS
ou
LE MIRACLE DE LA LIQUÉFACTION DU SANG DES SIGNATAIRES N’A PAS EU LIEU

Cela fait des siècles que le 19 septembre, les fidèles de l’Eglise catholique romaine attendent le miracle de saint Janvier à Naples : la liquéfaction de son sang dans la fiole sacrée où il reste à l’état solide le reste de l’année. S’il ne se produit pas, cela est pour eux de mauvais augure.

Tous les ans à Paris les fidèles de l’Église des Accords de Nouméa attendent également le miracle de la liquéfaction du sang des saints Signataires transporté en grande pompe dans la capitale, d’avions en palaces, de palaces en limousines, et contenu dans une fiole où il reste d’ordinaire durant toute l’année en Calédonie sous forme de concrétions infiniment coriaces .

Il semblerait que cette année le miracle de saint Février ne se soit pas produit et que certains doutes commencent à s’élever parmi la foule des fidèles…

Photo de Losservatore Caledo.
***

Bon, maintenant faut pas tarder si on veut être revenu avant la nuit, tout en respectant les limitations bien sur.

Photo de Losservatore Caledo.
***

OUI

Extrait de l’interview donnée par Michel Onfray au Figaro Magazine et mise en ligne le 8 janvier 2016 sur le site du figaro.fr :

« Aujourd’hui, et ce depuis la gauche, on nous présente des modèles tragiques qui font rêver les jeunes : Bernard Tapie, la Rolex, la Ferrari, Cyril Hanouna, un joueur de foot qui donne des coups de boule, etc., alors qu’il y a soixante ans ou plus, un jeune rêvait d’être médecin, avocat ou professeur d’université, Jean-Paul Sartre ou Maurice Chevalier. Vouloir ressembler à Serge Reggiani ou à Yves Montand, c’est tout de même moins déshonorant que vouloir ressembler à Cyril Hanouna ! Il est donc logique que de nos jours, la kalachnikov devienne le rêve ultime. C’est la toute-puissance, car face à une kalachnikov, tout le monde obéit. On nous explique qu’il ne fallait pas parler du service militaire, de l’Éducation nationale, des valeurs de la République, car c’était “rance”, “moisi”, “nauséabond”, “vichyste”, “pétainiste”. Et pourtant, à ces jeunes, aujourd’hui, quelqu’un dit “tu vas honorer le drapeau”, sauf que c’est celui de l’État islamique, “et tu vas accepter l’autorité”, sauf que c’est celle des terroristes, et cela leur plaît. Alors que dans notre société, nous assistons à la disparition du père, disparu ou démissionnaire – remplacé par le père-copain –, et celle de l’autorité du maître d’école, menacé par tous les syndicats quand il hausse le ton, le jeune qui part au djihad apprend une nouvelle chose que finalement, il adore : “Tu vas fermer ta gueule, tu vas obéir et tu vas faire ce qu’on te dit de faire !” Il trouve enfin un idéal et des valeurs. Pas besoin d’être philosophe pour comprendre que s’il avait eu tout cela avant, il n’aurait pas eu besoin du djihad pour “s’épanouir”. »

***

 » Depuis la provocation de Canal + et du mug à son effigie siglé « offert par Daech », Michel Onfray a décidé de se mettre en quarantaine de tout média. Pour Canal+, média progressiste et déconstructeur, son tort était d’avoir tweeté après les attentats de novembre que les islamistes réagissaient aux attaques de la France contre la Lybie, l’Irak ou l’Afghanistan. Son camp historique, celui de la gauche, ne le reconnaît plus comme l’un des siens. Le journal Libération et son maître-censeur Laurent Joffrin ont décidé de le détruire publiquement car il ne se soumet définitivement pas à la discipline du Parti et à la logique va-t-en-guerre exigée par Bernard-Henri Lévy et la clique des droits-de-l-hommistes parisianistes ingèrents et universalistes.

Si le philosophe se dit de gauche, c’est lié à sa proximité de toujours avec les mondes du pays réel : paysans, ouvriers, sans-grades, oubliés de la mondialisation, simples gens devenus ennemis du libéralisme consumériste qui n’aime que le fric, la réussite, les positions sociales, bref tout ce qui déshumanise.

Notre homme de terroir, amoureux de sa terre normande et fier de son passé familial, est un fidèle. Il pourrait aisément faire sien le mot de Bernanos selon lequel « le monde moderne est une conspiration contre toute forme de vie intérieure » car l’auteur du « traité d’athéologie » apparaît toujours plus, au fil des années, comme un religieux, un contemplatif de l’âme humaine et un esprit brillant pleinement incarné, portant la croix de la bêtise moderne et espérant la parousie de l’intelligence, du bon sens, de la réalité au détriment de toutes les virtualités du moment.

Serait-il donc blâmable d’avoir raison sur à peu près tous les sujets ?

« Etre pour Israël mais pas contre le peuple palestinien » et ne pas rentrer dans les cases des bien-pensants en se définissant sioniste pro palestinien.

Etre camusien et non sartrien -ô crime de lèse majesté pour la gauche!-.

Refuser le manichéisme des belles consciences qui consiste à pratiquer l’ingérance et à bombarder les régimes moyens-orientaux dictatoriaux en pensant établir des démocraties -terrible chimère, car on le sait de façon certaine, au Printemps Arabe succède toujours l’Hiver Islamiste-.

Dire que l’interventionnisme et le droit d’ingérence sont des politiques néo-impérialistes surtout soucieuses d’exploiter les sous-sols des pays « ingérés », et que la France communie à ces logiques le plus souvent comme supplétive de l’Amérique.

Dénoncer l’école des pédagogistes qui mène au fiasco scolaire généralisé, et condamner l’accusation de pétainisme lancée à tous vents par les rééducateurs du Ministère à l’encontre de ceux qui veulent réhabiliter l’ambition, le savoir et l’excellence au sein de notre école française. Rappeler que Najat Vallaud-Belkacem est une imposture. Refuser l’indifférenciation des sexes et la stupidité du gender. Dire la vérité sur l’Islamisme qui a bien un lien avec l’Islam, et rappeler l’évidence que le Coran contient plus de sourates guerrières et violentes appelant au Djihad que de sourates prônant la bienveillance et la paix entre les peuples, ce faisant, s’interroger sur la place de l’Islam en France par rapport à notre Identité Nationale et à notre histoire.

Il est plus que vital que la voix de Michel Onfray continue d’être entendue, il en va de la liberté d’expression qui tend à disparaître totalement dans notre paysage audiovisuel.

C’est aussi la voie de Michel Onfray qui mérite d’être explorée! Face à une juste vision de notre société et des enjeux la concernant, il faudrait pousser son nom pour une « primaire numérique » -les partis politiques classiques étant voués à disparaître emportés par la « démocratie directe » des réseaux sociaux-, afin de mettre les thèmes clés de notre avenir à l’épicentre de la prochaine présidentielle.

Alors Onfray Président et Zemmour 1er ministre, un vrai vote utile pour construire sur du roc!  »

Plaidoyer pour un retour de Michel Onfray dans les médias par Raouldebourges – Depuis la provocation de Canal + et du mug à son effigie siglé
MAUVAISENOUVELLE.FR|PAR RAOULDEBOURGES
 ***

ÉCLAIRAGE ET RADOTAGE SONT LES DEUX MAMELLES DE THIERRY ET MICHEL

Non ce n’était pas de l’exhibition amateur genre Jacquie et Michel mais ce n’en était pas moins obscène dans l’insistance lourdingue car si vous n’aviez pas compris qu’il fallait éclairer le jour d’après et que le référendum était inutile et dangereux Michel et Santa sont venus vous le répéter pour la trois millionième fois hier et avant hier devant les caméras, aussi, au journal télé du soir, estimant probablement que le cerveau des Calédoniens avait besoin lui aussi d’éclairage… Merci qui ?

« Ce que nous devons faire c’est éclairer le choix des Calédoniens. Il s’agit simplement d’expliquer aux Calédoniens quel sera le jour d’après le référendum, que le résultat soit oui ou que le résultat soit non, dans quelle Calédonie les Calédoniens se réveilleront, avec quelle organisation des pouvoirs publics. Il est important pour éclairer le choix des Calédoniens de préparer l’après référendum, que les formations politiques se positionnent clairement sur le modèle de société qu’elles veulent. » nous a ressassé à nouveau Philippe Michel, estimant sans doute que plus on répétait « Calédoniens » dans la même phrase plus on faisait croire qu’on les respectait mais révélant en fait qu’il méprisait leur droit citoyen (et Dieu sait combien on nous saoule pourtant avec ce mot) à approuver ou refuser l’indépendance et qu’il voulait remplacer ce droit par une cuisine « entre-soi » des « formations politiques » concoctant à la place des Calédoniens « l’organisation des pouvoirs publics » et leur « modèle de société », avouant même par son « que le résultat soit oui ou que le résultat soit non » combien son parti se foutait grave de ce résultat et du passage à l’indépendance, semblable « à 90% » au maintien dans la France.

« La solution d’un référendum tel qu’il est prévu aujourd’hui dans l’Accord de Nouméa est inutile voire dangereux, inutile parce qu’on connait les résultats, dangereux parce qu’à nouveau ça va mettre dos à dos la population calédonienne. » nous a encore seriné Thierry Santa, oubliant sans doute que c’est son chef-oui-chef Frogier qui a approuvé et signé cet Accord de Nouméa « inutile et dangereux », affirmant ainsi que devant tout match, devant toute compétition, devant toute rivalité, devant tout challenge qu’on a de bonnes chances de gagner il faut absolument renoncer à l’épreuve, reculer et déclarer forfait , parce que la victoire est trop évidente et parce qu’il ne faut surtout pas vexer le concurrent !

Les partis respectifs de Santa et Michel devraient faire campagne pour le non à l’indépendance s’ils étaient loyalistes, comme les partis loyalistes l’ont fait en Écosse et au Québec, au lieu d’ergoter sur un jour d’après ou sur une troisième solution dont ils ne cachent même plus les couleurs indépendantistes. La question référendaire, constitutionnellement prévue en 1998 et devant être posée aux Calédoniens et non aux politiciens, porte sur « Accession de la Calédonie à la pleine souveraineté » ou « Maintien des compétences régaliennes de la Calédonie entre les mains de la République française » et ne concerne absolument pas tel ou tel type d’organisation des pouvoirs publics pas plus que tel ou tel modèle de société. Figer définitivement les institutions et l’évolution sociale de la Calédonie par référendum serait d’ailleurs absurde, sclérosant et même tyrannique. Les évolutions sociales et politiques de la Calédonie ne peuvent s’opérer que progressivement et après le choix fondamental de son maintien ou non dans la France, ces deux options étant radicalement et diamétralement opposées même si certains faussaires veulent nous vendre 90% de ressemblances et de convergences entre elles, merci Phiphi et Phiphi…

Photo de Losservatore Caledo.
***

LES TÉTRARQUES

La statue des quatre tétrarques, ou parfois portrait des quatre tétrarques, est un groupe de sculptures de porphyre représentant quatre empereurs calédoniens. Elle a été réalisée vers environ 300. Depuis le Moyen Âge et le Premier Accord, la statue est fixée à un coin de la façade de la basilique Saint-Marc à Venise, en Italie et les tétrarques signataires du partage du mânde n’ont pas lâché le pouvoir en Nouvelle-Calédonie depuis ces quelques 1700 dernières années écoulées.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 33 s il y a 34 secondes

LES TÉTRARQUES. Ils se partagent le pouvoir depuis le 1er Accord il y a 2000 ans en ‪#‎NouvelleCalédonie‬.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Plaie, abcès, chancre ou bubon putride, le cancer suinte toujours ses cailloux. La chaleur et la bande des quatre* de la politicaille calédonienne l’entretiennent toujours avec dévouement, à commencer par le maire du coin d’ici…

Hélène Le Roux nous dit, non sans humour, involontaire ou non, « Mauvais endroit au mauvais moment coup de poker ». C’est le pire endroit de la terre avec Raqqa, c’est à tous les moments du jour et de la nuit que ça craint, et c’est un poker où on perd gros à tous les coups : sur sa bagnole, sur sa santé, sur la valeur de sa maison.

Karen Cazeau, la directrice de la DDEC, est venue nous dire gentiment ce soir au journal que c’était super que son collège catho ouvre à Conception parce que c’était une demande des parents, sans préciser que cette demande des parents c’était de fuir l’enfer du Collège du Thabor en plein Saint-Louis où il n’y avait plus que 9 gamins en sixième et qui, malgré tout ce qu’il fallait pour fonctionner (internat et tout et tout), a été fermé pour rien et pour aller gaspiller 300 millions d’argent public (oui la DDEC fonctionne grassement avec nos impôts) pour faire la même chose à deux kilomètres à Conception. Merci qui ? Merci Jacquie et Saint-Louis !

Gomès veut organiser les pouvoirs publics du jour d’après. Pourquoi ne s’occupe-t-il pas de l’impuissance publique du jour d’avant ?

*bande des quatre : UC, Palika, CE, RUMP (Rocky, Paulo, Phiphi et Pierrot)

Photo de Hélène Le Roux.
Photo de Hélène Le Roux.
***

UN RÉSEAU ÉLECTRIQUE PIRE EN CALÉDONIE QU’EN DOMINIQUE APRÈS UN CYCLONE

Quatre ou cinq coupures de courant prolongées au Mont-Dore en une après-midi dont une là ce soir, sans orage, sans vent, sans cyclone, sans inondation. On n’a rien à envier à la Dominique post cyclonique ou aux pires républiques bananières des Caraïbes. EEC veut-il nous aligner sur la médiocrité du réseau du Vanuatu qu’il gère aussi ? Les hommes forts du trio de tête de cette compagnie sont confortablement logés à Nouméa intra muros et semblent se préoccuper davantage de fournir de l’énergie aux climatiseurs des habitants de la cité d’or plutôt qu’un peu de lumière régulière et pas trop de sautes de tension à ceux du Mont-Dore, qui n’a pas besoin de ça, en plus, pour ressembler déjà à Kanaky 2025.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 51 s il y a 52 secondes

Gomès veut organiser les pouvoirs publics du jour d’après. Pourquoi ne s’occupe-t-il pas de l’impuissance publique du jour d’avant ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

DOXA FRANÇAISE ET CALÉDOXA,
de la bien-pensance et du politiquement correct ici et là-bas

C’est vrai qu’il est courant aujourd’hui et de bon ton de dénoncer la bien-pensance et le politiquement correct de tout le monde et n’importe qui. Les clichés, les idées reçues et les idéologies fournies en kit pullulent, doxa conservatrice, doxa progressiste, doxa de gauche, doxa de droite. De même qu’on était toujours le con ou le facho de quelqu’un hier, on est aujourd’hui forcément le bien-pensant de plein de… bien-pensants.

La notion est-elle donc creuse et vide ? L’ampleur, la puissance et la violence des attaques contre des esprits libres comme Michel Onfray en métropole et la force homogène, massive, efficace et même tyrannique de l’idéologie indépendantiste de l’Accords de Nouméa en Nouvelle-Calédonie attestent, s’il ne fallait que ces deux exemples, de la réalité de la force coercitive de la pensée unique dans l’ensemble français.

En France métropolitaine, la doxa a ses grands prêtres agréés, les humoristes, les journalistes, les artistes, les écrivains, les politiciens de cette bande des quatre qui s’est un peu divisée depuis Giscard mais qui reste néanmoins bien soudée. On peut retrouver les thématiques de leur doxa à travers les coups de griffes de vedettes bien en cour comme Sophia Aram, Ardisson, Hanouna, Ruquier, Stéphane Guillon, Pascale Clark, Léa Salamé, Yann Barthes, Jamel Debbouze, BHL, Jean-Michel Ribes… Les églises sont Touche pas à mon poste ou Le petit journal ou Les Guignols ou Les Enfoirés, entre autres. On doit se payer à chaque minute de micro au moins une fois Marine Le Pen ou Christine Boutin ou Jean-Pierre Pernaut. Les thèmes obligés et les figures imposées, qui sont finalement communes à la gauche et à la droite et à la fois socialistes et conservatrices, sont l’antiracisme, l’antifrontisme, l’antisionisme, l’islamophilie, la défense des acquis, le refus des réformes et des sélections, le rejet des interdits, de la répression et des morales, le droit-de-l’hommisme mondialiste et interventionniste, le relativisme artistique et intellectuel, le culte de la nature et du corps, la tolérance illimitée et la permissivité totale, le mépris du patrimoine national, l’anticléricalisme, l’antimilitarisme… Une doxa donc actuellement globalement anti-nationale. Les démons à abattre, menaces fatales pour le système de la doxa, qui possède ses propres mécanismes quasiment autonomes d’invasion et de défense, sont les esprits libres et originaux, inclassables et ingérables, hostiles aux groupes et aux cases et opposés à leur rangement dans ces cases et ces groupes, Onfray, Zemmour, Houellebecq…

En Nouvelle-Calédonie, l’irruption et le règne de la doxa est un phénomène relativement récent liée à l’écriture et au vote de l’Accord de Nouméa, document touffu mais globalement et souterrainement indépendantiste, dont la forme et la vocation supposait génétiquement et structurellement sa traduction en texte et en pensée quasiment sacralisée vu la méfiance initiale de la majorité loyaliste. Les périodes antérieures aux « événements » de 84-88 ont généré des idéologies assez coloniales et paternalistes imposées par des partis et des hommes puissants comme Lafleur et son RPCR mais cette idéologie autoritaire supposant crainte et omerta n’était pas intégrée et appropriée par la population, juste subie. C’était comme ça, on n’avait pas le choix. Alors qu’après la période de 10 ans des accords de Matignon (88-98), assez floue chez les Calédoniens au niveau de leur psychologie sociale, s’est ouvert le déroulement sur vingt ans d’un calendrier liturgique voté très majoritairement par les Calédoniens dont le déroulement les conduisait non pas à subir mais à aimer, désirer, vouloir, accomplir et construire eux-mêmes un certain nombre de démarches, de réformes et d’évolutions dont le « sel » indépendantiste devait être compensé par le « sucre » humaniste et chrétien, cette doxa devenant alors de fait indépendantiste mais… sucrée-salée.

À partir de 1998 on va donc vers l’indépendance, qui n’est pas forcément « très très bien » à priori, mais on le fait librement, volontairement, parce-que « c’est bien de le faire », parce-qu’on « est bien, on se sent bien quand on le fait », parce qu’on le fait pour « le vivre ensemble », pour « l’avenir partagé », pour « le destin commun », pour « le pays à construire », pour « la citoyenneté » et « l’identité », pour « les racines » et « la reconnaissance de l’autre », pour « la démarche de décolonisation », pour le pardon, autant de mots qui ne sont que des formules mais de belles formules, autant de notions judéo-chrétiennes de générosité et d’altruisme, consolante et apaisantes, et même nimbées de repentance bienfaisante, sous-entendant que dans la France il ne pouvait y avoir de vie ensemble, de destin, de partage, de construction, d’identité, de citoyenneté, de reconnaissance. En effet l’adepte de la doxa n’est pas obligatoirement un hypocrite et un menteur. Suivre et répandre la doxa lui procure une sécurité mentale, un confort intellectuel, le bien-être du collectif et la fierté d’un savoir dominant et d’une conviction respectée.

La doxa calédonienne de l’Accord 98-2018 s’est répandue par le haut, du sommet de la pyramide politique vers les tenants de la parole publique que sont les journalistes, les médias, les artistes, les intellectuels, les écrivains, les juristes. Tous. L’école aura été la dernière caisse de résonance de la doxa indépendantiste à entrer en action et ce n’est qu’en 2015 que cette institution se sera à son tour portée librement volontaire pour axer prioritairement toutes ses opérations sur les thèmes précités, du vivre ensemble à la reconnaissance de l’autre et de l’identité particulière du pays, se mettant au service de sa construction au moins autant que de l’Instruction, désormais davantage éducation calédonienne qu’Éducation nationale.

On voit donc comment la doxa de France et la doxa de Calédonie se rejoignent dans l’écart qu’elles prennent et font prendre par rapport à la nation, à l’unité nationale, à la réalisation des valeurs au sein de la nation. Jusqu’où ces trajectoires de dérive conduiront-elles ces deux territoires ? Sur quelles orbites ? Combien de Zemmour, de Houellebeq ou de Michel Onfray pour corriger le « correct », pour proposer d’autres pensées, d’autres orientations ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE MUR DE PLANCK DE PHILIPPE GOMÈS (par Sirius, dimanche 4 mai 2014)

(En rangeant des livres on tombe souvent sur de vieilles choses qui s’échappent de leurs pages en les manipulant, des marque-pages, des notes, des photos, un brin de muguet séché, un trèfle à quatre feuilles, un sticker tricolore, une invitation à un meeting… Je suis tombé aujourd’hui sur un vieil article que j’avais imprimé : « Le mur de Planck de Philippe Gomes ». Ça a bientôt deux ans. Je l’ai relu, j’avais oublié, c’est toujours bien écrit et pertinent. Le « mur de Planck » pour Gomès c’est « le plafond de verre » pour les Le Pen. Plutôt que de le scanner, j’ai recherché sa trace danscaledosphere.com où il me semblait qu’il avait été publié initialement. Ma recherche me donne « ERROR 404! The page you requested does not exist or has moved. » Je ne suis pas plus surpris que ça… Pas mal de choses n’existent plus ou ont bougé sur Calédosphère et ailleurs en Calédonie… Qu’importe, je retrouve le porté disparu sur DOMTOM NEWS où les œuvres du talentueux Sirius ont survécu ( http://www.domtomnews.com/Le-mur-de-Planck-de-Philippe-Gome… ). Je recopie ici ce très bon texte de socio-politique car il est très rare qu’on en trouve ici en Nouvelle-Calédonie, même sous la plume de ceux qui se déclarent intellectuels, journalistes, universitaires ou philosophes et parce que j’ai souhaité que ce groupe soit un espace de bons textes, libres et lucides, au moins un.)

***

LE MUR DE PLANCK DE PHILIPPE GOMÈS

Tout électeur par son vote manifeste un espoir dont il ne sait s’il sera comblé ou déçu, prend le risque d’un pari sur l’avenir par nature incertain. Qui donc aurait pu prévoir que Lafleur, au sommet de son pouvoir, puisse être mis à terre il y a tout juste dix années par ceux-là même qu’il avait nourri et formé en son sein, que dans la décennie à venir son parti, le RPCR, allait connaitre plusieurs défaites cinglantes, une division terrible et la retraite obligée de ses principaux leaders, et que Philippe Gomès, enfin… ?

C’est avec entrain qu’il y a cinq ans les Calédoniens avaient départagé les trois progénitures politiques de Jacques Lafleur. Pierre Frogier, promettant d’en finir avec l’indépendance, était arrivé en tête chez les loyalistes. Les électeurs ne connaissent la suite que trop bien. Ils n’auront plus à choisir entre lui et d’autres, le sénateur Frogier décidant de se passer de leur confiance qu’il estime fort à propos avoir perdu à jamais. Harold Martin arrivé bon dernier a fait contre mauvaise fortune bon cœur en bourlinguant au gré des alliances de circonstances lorsque celles-ci lui assuraient une position confortable. Désormais relégué au fond d’une liste dirigée par d’autres que lui, le président du gouvernement espère juste s’en sortir et peut-être secrètement se faire oublier. Nous ne pouvons que le lui souhaiter, il s’est bien battu, il a perdu, vae victis. Quant à Philippe Gomès qui l’avait supplanté dans les urnes, nous sommes ici de ceux qui ont opté pour cette aventure dont certaines données au moins étaient connues contre d’autres qui ne prêtaient à aucun pronostic sérieux. Et parce que l’époque n’est pas aux demi-mesures, parce que, comme l’assurent les vieux juristes « donner et retenir ne vaut », nous avons estimé, certes sans enthousiasme, que mieux valait jouer le jeu, assumer le risque et, pour un temps limité, accorder le blanc-seing demandé.

Pourtant, malgré ses derniers succès électoraux, malgré la réalité du bilan des équipes sortantes jugé, au mieux mitigé, au pire désastreux, malgré son ancrage populaire et ses indéfectibles qualités Philippe Gomès n’est pas à ce jour en capacité de réitérer l’exploit de son ancien mentor Jacques Lafleur : l’obtention de la majorité des suffrages et donc des sièges à la Province Sud, la plus puissante de toutes les collectivités calédoniennes. C’est là tout le paradoxe Gomès. Sur le papier, tout se ligue pour faire du député de la seconde circonscription l’unique vainqueur du scrutin du 11 mai prochain : son expérience, dont ses adversaires ne peuvent se prévaloir, son assise démocratique, alors que ses concurrents ont soit été battus soit ne se sont jamais présentés devant le suffrage universel direct, son charisme, que l’on cherche encore du côté de ses ennemis, et sa connaissance du pays et de ses habitants. Pour autant, dans les faits, trop d’éléments plaident contre l’idée qu’il puisse rassembler largement au-delà de son clan. Selon Oscar Wilde « Définir, c’est limiter » et le leader de Calédonie Ensemble multiplie depuis toujours lui-même les limites à son ambition.

Il existe ainsi au-dessus de Philippe Gomès un « Mur de Planck » électoral. Une zone qui lui reste infranchissable et impalpable. Une addition de faits, de réalités et d’impressions qui empêche cet homme politique de se retrouver dans la situation de son mentor et de franchir la barre fatidique qui lui permettrait de gouverner seul et d’agir selon ses propres volontés.

Le dernier soubresaut de cette campagne sibylline le démontre à qui veut bien l’entendre. L’un de ses anciens alliés, un collaborateur, vient – en sachant consciemment qu’il n’en retirerait que peu de profit – de le quitter publiquement pour rejoindre le camp adverse honni. Il l’a fait principalement par désir de vengeance et c’est bien là que le bât blesse. Car Philippe Gomès inspire à ses adversaires, et parfois à ses anciens amis, des sentiments toujours exagérés et jamais mitigés. La liste est longue de ses anciens proches qui ont choisi non pas simplement de le quitter mais surtout de l’affronter dans l’objectif de le réduire. Ainsi en est-il de son ancien directeur de cabinet et de son ex-conseiller spécial à la Province Sud qui officient désormais pour des partis adverses, de plusieurs de ses collaborateurs à la présidence du gouvernement, de certains de ses référents communaux ou de ses généreux contributeurs financiers. Il y a dans le comportement du futur gagnant des provinciales quelque chose qui inspire à la vendetta de la part de ceux qui l’ont un jour côtoyé et qu’il a ensuite – a fortiori – déçu. Du côté de Jacques Lafleur on peut citer celles et ceux qui l’ont accompagné durant des dizaines d’années jusqu’à son ultime défaite à la tête du RPCR. Chez Philippe Gomès, si ce n’est Philippe Michel, on cherche sans succès un seul autre qui lui soit resté, envers et contre tout, fidèle depuis l’origine.

C’est l’un des premiers défauts de cet homme. Il agit comme agirait un responsable politique métropolitain, certain que son pays est grand, sûr que les ressources humaines sont pleines, que le choix est vaste et que les hommes, comme les saisons, ne font que passer. Mais la Calédonie est petite, les ressources sont maigres, le choix est restreint et les hommes y restent, vaille que vaille. C’est la première raison qui explique son Mur de Planck : son équipe est ramassée, peu expérimentée et les personnes qui la compose savent parfaitement ce qu’il est advenu de leurs prédécesseurs. Ils avancent donc à ses glorieux côtés à tâtons en craignant par-dessus tout de commettre un impair alors qu’il serait nécessaire pour conquérir les cœurs et les suffrages qu’ils agissent en guerrier et en prenant des initiatives. Dans la bataille électorale pour le contrôle des pouvoirs, pour être mieux que le premier – c’est-à-dire le seul – il faut avoir des soldats capables de se dépasser pour gagner. Où sont les grognards de Gomès ?

De ce premier défaut découle le second. Philippe Gomès effraie ses adversaires qui veulent donc s’en débarrasser. Peu acceptent de le rejoindre même si l’intérêt politique du moment ou celui du pays le leur enjoignent, même s’ils connaissent son intelligence parfois prophétique, son gout de l’action démesuré et sa volonté d’obtenir des résultats tangibles. Alors que sa victoire sans appel aux législatives aurait dû lui permettre de se rapprocher du clan de Gaël Yanno – tout comme lui opposé à la politique délétère de Pierre Frogier – le gouffre entre les deux hommes n’a fait depuis que se creuser. Peut-être parce que consciemment ou non chacun de ses adversaires subsume qu’une fois à ses côtés il ne leur laissera sinon la portion congrue sinon aucune part de responsabilité ou de liberté. « Plutôt régner en enfer qu’être esclave au paradis » se disent-ils à l’instar de John Milton dans Le Paradis perdu.

Voici donc Philippe Gomès, tel qu’en lui-même, obligé de se défendre de tous côtés, car quiconque n’est pas avec lui cherche de son point de vue forcement à lui nuire. Par conséquent, les attaques à son endroit pleuvent à tout-va et en tous sens et se nourrissent les unes des autres parfois dans la lumière, souvent dans l’ombre. Chacun ayant quelque chose à lui reprocher, chacun essayant de le faire tomber. Avec la meilleure volonté du monde il lui est impossible, lui qui a réussi une trop constante et trop complète confusion entre sa personne et son mouvement politique, de faire abstraction de l’une dans l’intérêt de l’autre. Le cercle est vicieux puisque les bornes et les espoirs de Calédonie Ensemble sont fixés aux limites de celles de Gomès.

S’il ne s’agit pas tant aujourd’hui d’épiloguer sur l’ancien que d’orienter l’avenir, cinq années ont passé dont on a tenté, dans ces pages numériques, de dresser autant que faire se peut le rendu quotidien et le bilan. Provisoire s’entend, puisque nous fait encore défaut l’indispensable recul du temps. A la veille d’élections charnières pour le pays, après lesquelles se jouera une partie de l’avenir de ce territoire et de ses habitants, vient le moment traditionnel pour les uns et pour les autres d’établir des pronostics et un avis. La poussière du combat ayant opposé durant toute cette mandature Calédonie Ensemble aux autres formations loyalistes – et indépendantistes – est maintenant retombée. Et fut-elle secondée par l’incroyable essor des technologies numériques, elle ne saurait imposée la décision. Mis en demeure de se prononcer pour un nouveau pari, chaque Calédonien doit, à son niveau et avec les moyens dont il dispose, en supputer les aléas, sans se faire prendre à la fausse alternative : moi ou l’écroulement, moi ou le désastre.

Car le leader de Calédonie Ensemble devra, bon gré mal gré, durant la prochaine mandature composer avec l’ensemble des autres formations politiques loyalistes au risque de se lancer dans une entreprise aux fins insoutenables et ce même si les suffrages le placent nettement devant ses adversaires. Faut-il s’en plaindre ?

SIRIUS

DOMTOMNEWS.COM
 ***

POUR UNE RENTRÉE IDENTITAIRE !

Pour pouvoir reculer la rentrée scolaire en mars et décaler le début des grandes vacances en janvier, les élus calédoniens proposent de placer Noël au 25 janvier et le Jour de l’An au 31 janvier. Il était temps d’adapter ces fêtes zoreilles aux réalités des enfants du pays, aux spécificités du caillou et à notre identité citoyenne !!!

Photo de Losservatore Caledo.
Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo Pétition pour déplacer la fin de l’année solaire et le début des grandes vacances au 18 janvier, Noël au 25 janvier, le Jour de l’An au 1er Février, la fin des grandes vacances et le début de l’année scolaire au 15 mars. C’est pourtant pas compliqué d’adapter les choses à l’identité calédonienne !!! Signez tous !!!

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 9 s il y a 10 secondes

Les fonctionnaires métros maladroits sont désormais qualifiés de « migrants suffisants » par les « vrais Calédoniens ». On les renvoie à Calais?

***

La Déclaration des droits de l’homme en islam est à peu près à la même distance de la Déclaration universelle des droits de l’homme que la Charte du peuple kanak et la LDHNC le sont.
Note pour plus tard : éviter de mettre les pieds dans une mosquée, un pays musulman et au sénat coutumier

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 7 s il y a 8 secondes

Peut-on attraper la conjonctivite quand une députée-maire vous promet les yeux dans les yeux qu’elle va démissionner d’un de ses mandats ?

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 8 s il y a 8 secondes

Cette nuit je fis le cauchemar que je vivais en pays musulman. En réalisant à mon réveil que je vivais en Kanaky je décidai de me rendormir.

 ***

HALTE AUX CRACHATS ANTI-ZORES

Si tous les zoreilles de Calédonie en âge de voter, et leurs enfants et petits enfants décidaient, un, de refuser de continuer à se laisser envoyer des crachats et du « sale zore » à la figure, deux, de voter pour deux candidats députés zoreilles et pro Zoreillie et non pour deux candidats issus de ceux qui crachent habituellement sur les zores et la Zoreillie, ça ferait du bruit !…

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

PÉPÉ, MÉMÉ, TANTINE ET LE BON TEMPS…

Les photos de famille vintage étant très tendance ces temps-ci sur notre Facebook à nous zautres, je m’empresse de produire les miennes au cas où on soupçonnerait ma généalogie d’être trop brève et mes racines calédoniennes trop courtes, ma personnalité ne suffisant évidemment pas à compenser un pedigree trop maigre et des ascendants absents ni à m’épargner une exclusion et un renvoi aux frontières comme migrant.
Voici donc Pépé Charlot et Mémé Angèle avec mes oncles Mathurin et Théodore un dimanche de balade à la campagne à Balade ainsi que ma Tantine Berthe se rendant à La Crouen pour prendre les eaux chaudes en bonne compagnie. C’était l’bon temps !…

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE NUTELLA C’EST DANGEREUX, MONSIEUR BISCOCHOC A RAISON DE LE TAXER À TROIS MILLE POUR CENT

L’Orne et ses prisons au Nutella sont finalement bien plus dangereuses que la Calédonie et son Camp Est au Noisety ! Lisez un peu…

Un détenu de la prison de Condé-sur-Sarthe comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Alençon, ce jeudi après-midi. Il a demandé le renvoi de son dossier.
OUEST-FRANCE.FR
 ***

INSTALLER DES RÉPUBLICAINS EN FROID DANS LES ÉCOLES CALÉDONIENNES POUR Y RAFRAICHIR LE CLIMAT EN FÉVRIER
Euréka ! On a la solution pour climatiser les écoles des élèves calédoniens pendant la canicule en février sans acheter et entretenir de couteux et malsains split-system. Il suffit de faire circuler dans les écoles les couples de Républicains qui entretiennent les relations les plus glaciales, Eric et Sonia, Sarko et Copé, Juppé et Fillon, Le Maire et Morano, Dati et NKM et j’en passe, c’est pas les couples de meilleurs ennemis du monde en détestation et en très grand froid qui manquent chez Les républicains et qui peuvent aisément faire baisser la température dans nos écoles de plusieurs dizaines de degrés, risquant même d’y faire régner le zéro absolu… Gel de l’atmosphère encore davantage garanti que le gel du corps électoral calédonien effectué par Jacquot 1er, autre grand roi des cons du RPR-UMP-Républicains, en grand froid aussi avec Jacquot 2 le cal.

Il suffira que nos paires de blaireaux haineux RPR et RPCR recyclés se promènent un peu dans les couloirs et les classes de Charles BICHON, d’Antoinette CHARBONNEAUX, de Mauricette DEVAMBEZ ou d’Eloi FRANC pour y faire descendre vertigineusement les thermomètres. Des rapprochement de sosies, d’effigies ou d’enregistrements feront très bien l’affaire aussi pour y faire l’effet du fréon dans les frigidaires et les congélateurs.

Photo de Losservatore Caledo.
Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo Tu es Républicain, tu vas au meeting de Pierre et Thierry, tu vas voter à la primaire, tes enfants et petits enfants crèvent de chaud dans les écoles de Nouméa-Triangle d’Or, alors signe la pétition pour que tes amis Républicains en froid viennent rafraichir nos classes !

***

BLAISE À L’AISE

Des prises de position très claires de Philippe Blaise ce soir sur NC1, un, sur la ratatouille du dernier comité des signataires et sur le partage du pouvoir très exclusif et à perpétuité de la bande des quatre Rapetou, deux, sur l’absolu nécessité du référendum avec la question simple et claire du maintien ou non dans la République française, préalable incontournable à toute évolution juridique et institutionnelle de la NC et à toute modification de l’organisation des pouvoirs publics.

Dommage que la salade de l’UCF soit si complexe et que Gaël Yanno soit un véritable boulet… Ceci dit, le candidat député pour 2017 franchement pour la tenue du vraie référendum et pour le maintien de la NC dans la France et capable de casser les candidatures des faux moines loyalistes de CE et du RUMP c’est lui. À condition de se la jouer un peu moins « pionnier » et de faire équipe avec un candidat député zoreille dans l’autre circonscription. Philippe, si tu nous écoutes…

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 57 s il y a 57 secondes

J’ai un entretien d’embauche ce matin et un référendum sur la France demain. Étant sûr de gagner, je ne participerai ni à l’un ni à l’autre.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 6 min il y a 6 minutes

Le ‪#‎Calédonien‬ ne réalise pas que son pays et ses compatriotes c’est la France et les Français et non la Gold Coast et ces bœufs de Pokens.

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE DERNIER CANOT DU CALÉDONIC
ou
LES ZORES ET LES MIGRANTS APRÈS

Les « vrais Calédoniens » et leurs dévoués politiciens empêchant les zoreilles et les migrants de monter à bord des chaloupes du droit de vote, de l’emploi et des concours en ces temps de crise et de tempête c’est un peu les riches et « vrais Américains » passagers de première classe du Titanic et leurs dévoués membres d’équipage empêchant pendant la catastrophe à coups de poing et de rame les voyageurs pauvres et les migrants irlandais de troisième classe d’accéder aux ponts supérieurs et et d’embarquer dans les canots de sauvetage.
Pendant les crises, les cloaques continuent…

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE CINÉMA À LA CON DES RÉPUBLICAINS SUR L’INSCRIPTION POUR LE RÉFÉRENDUM

Mais c’est quoi ce battage à la con venant des Républicains de Calédonie pour que chacun aille vérifier s’il est bien bien bien inscrit pour bien bien bien voter au référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie ???!!! Ça sert à quoi puisque Thierry Santa et la voix de son maître Frogier, chef du culte du chef, ont affirmé, réaffirmé, réréaffirmer (ou raeraeaffirmé… émoticône wink ) que ce référendum était « inutile voire dangereux » ???!!!
Hein Sonia Backes, ça sert à quoi tout ça ? émoticône frown

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 7 s il y a 8 secondes

Il faut porter à 120% le taux de réussite au Bac en NC et à 175% les points communs entre le projet De Gomès et celui du FLNKS pour le pays.

 ***

TOUT ÇA, ON DIRAIT QU’ILS S’EN BALLANDE !

L’incendie monstre de tous les docks et boites à Ducos, c’est bien Ballande ? Le défaut de systèmes sérieux anti-incendie et de dispositifs efficaces d’extinction, c’est bien Ballande ? Les quantités monstres d’amiante dans tous ces bordels auxquels ont été exposés les employés et les clients pendant des décennies, sans qu’on s’en préoccupe alors que tant d’endroits sont désamiantés en NC, et qui bloquent le nettoyage et le déblaiement, c’est bien Ballande ? L’incurie, le silence et l’absence organisés des responsables depuis des semaines de puanteur dans le secteur, c’est bien Ballande ? Ceux qui ont les moyens, tous les moyens et qui sont vraiment pas à plaindre en Calédonie, c’est bien Ballande ? Ceux qui vont toucher plein de sous des assurances, c’est bien Ballande ?
Ouais ouais c’est eux, c’est toujours eux, mais c’est jamais eux, et on dirait bien qu’ils s’en Ballande, de vous, de nous, de tout !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Il y a des signes qui ne trompent pas. Le Grand Pardon est en marche. J’aime bien le « goguenard » de Pierre Bretegnier. Quoi d’autre, what else, que de rester goguenard devant tout ça ?…

Pierre Bretegnier

PIQUE D’ ACTU

FROGIER ET GOMES RABIBOCHES?!

Il y a des signes qui ne trompent pas: P Gomes et P Michel interviewés a plusieurs reprises sur RRB , T Santa qui do

Afficher la suite

***

COURANTS ET GESTION DE L’ÉNERGIE EN CALÉDONIE POLITIQUE

Le courant alternatif chez Les Républicains, p’t’être ben qu’oui p’t’être ben qu’non au référendum, p’t’être ben qu’oui p’t’être ben qu’non à l’indépendance. Le jour d’après kanaky éclairé chez Gomès et CE. La chandelle qu’on tient chez Gaël Yanno !

« Inutile et stérile » le référendum chez Philippe Gomes, « inutile et dangereux » le référendum chez Santa et Frogier. Inutile et stupide la séparation de ces deux partis, donc, puisque qu’ils sont d’accord sur l’essentiel, à 90% dirait Gomès, donc aussi d’accord à 90% avec le FLN puisque ça converge dur avec les indépendantistes à CE ! Donc CE+Rép+FLN (copiés collés à 90%) = parti unique de Kanaky !

Photo de Losservatore Caledo.
***

MON A-CREDO
ou
PLUTÔT CROIRE AU CARGO CULT QU’AUX POLITIQUES

Je crois plus à la politique, je crois plus aux partis politiques, je crois plus aux hommes politiques, je crois plus aux promesses politiques, je crois plus aux programmes politiques, je crois plus aux slogans politiques, je crois plus à la propagande politique, je crois plus aux idées politiques, je crois plus aux discours politiques, je crois plus aux militants politiques, je crois plus aux adhérents politiques, je crois plus aux sympathisants politiques, je crois plus aux affiches politiques, je crois plus aux flyers politiques, je crois plus aux réunions politiques, je crois plus aux leaders politiques, je crois plus aux élections politiques.

Je comprends plus du tout comment on peut croire à la politique et à tous ces machins politiques et sincèrement je comprends qu’on puisse croire davantage au retour du cargo et au Cargo Cult qu’aux trous du culte politique.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 19 s il y a 19 secondes

Qui arrive à se retenir de rire plus de 10 secondes en découvrant une tête d’élu politique calédonien à la télé ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE PAYS DES SURPRISES ET DU PERPÉTUEL RENOUVEAU
ou
COMME UNE VAGUE IMPRESSION DE DÉJÀ VU…

Ce qui est bien quand on revient en Nouvelle-Calédonie après une petite absence c’est la vague de surprises et de nouveautés qui nous envahit et nous promène d’étonnement en étonnement, le cinq millionième caillassage de Saint-Louis, le deux cent millième billet de l’Affreux Jojo se plaignant des fonctionnaires, la trente millième omelette géante, la deux milliardième voiture de dispensaire volée et brûlée, la neuf cent millième foire de Bourail, le cinq millième « C’est pour bien représenter mon pays » de la cinq millième miss Calédonie, le vingt millième mort à Thio, la quatre cent millième fête du cerf et de la crevette à Boulouparis, la millionième évasion au Camp Est, la cinquante millième édition de la Transcal, la trois millionième grève à Aircal, la six cent millième invitation de Gomès par Nathaly Daly à NC 1ère, la neuf millième représentation d’une histoire de bagnard à Fort Téremba, le sept cent millième festival de cinéma de La Foa, le quatre vingt millième flop du Festival Ânûû-rû âboro à Poindimié, le dix millième mois du patrimoine à Prony, la cent millième engueulade au comité de la foire de Koumac, le deux millionième « C’est vous qui choisirez votre destin » de la deux millionième mission parlementaire en Calédonie, la cinq cent millième campagne radio pour éradiquer les gîtes larvaires, la quatre vingt dix millième dénonciation des fraudes de la France à l’ONU par Roch Wamytan, le vingt millième reportage de Rosada sur la Gigawatt, la trente cinq millième lamentation du festival Femmes Funk pour trouver des finances et un lieu d’accueil, le trois cent millième satisfecit du Rectorat et la trois cent millième accusation d´injustice du GPE sur la trois cent millième rentrée, la dix millionième fête du bœuf à Païta, le cent millième concert de Gabilou en Calédonie, la milliardième consigne de ranger les objets qui peuvent s’envoler et d’acheter des piles pour la milliardième dépression, le dix millionième « C’est du grand n’importe quoi ! » sur la page Coup de gueule pour le dix millionième vieux tabassé et volé, la sept cent millième fête de l’avocat à Nécé où on va pas, le trois millionième « Mon client avait bu » du trois millième avocat du trois millionième violeur de la trois millionième fille voilée aux assises, la cent milliardième mention du « destin commun » dans la cent milliardième édition du journal du soir, ma première impression de déjà vu dans cette dernière page de vie sur ma deuxième terre.

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 19 s il y a 20 secondes

Pour Pabouty, le « politiquement clos » du litige des listes électorales en‪#‎Calédonie‬ n’est vraiment pas abouti. émoticône smile

Photo de Losservatore Caledo.

***

1062 !!!

Le combat titanesque de LéonidaSonia pour sauver 1062 spartiates radiés ! Une issue incertaine ! Rien n’est politiquement clos ! Rien n’est abouti ! Tout est Pabouty ! La députation à Sparte vaut bien 1062 jeux de jambes en l’air et 1062 coups de menton dans le vide !

Photo de Losservatore Caledo.
***

HANOUNA EST UN SALE TYPE

On le savait déjà, Hanouna est un sale type, ce qui se fait de pire dans le PAF en ce moment. Ses menaces de racaille à l’égard d’un humoriste qui n’a pas voulu bosser avec lui et qui a franchement dit ce qu’il pensait de son TPMP l’attestent. Ses mises sous hypnose de ses chroniqueurs pour leur faire faire et dire des trucs dégradants contre le pognon de leurs cachets sont scandaleuses et vomitives.

Selon les révélations du Canard Enchaîné, l’animateur de TPMP a menacé physiquement l’humoriste Julien Cazarre. Ce dernier a porté plainte.
LEPOINT.FR|PAR LE POINT, MAGAZINE
 ***

967 like, 722 partages et 52 commentaires comême… émoticône wink Des fois on s’emmerde à chiader un article pour récolter 3 j’aime et 1 partage alors qu’il suffit de s’arrêter quelques secondes sur le bord de la route des Andaines… Même la maréchaussée de l’Orne a marché et envoyé quelques pandores vérifier cet étrange panneau.

Photo de Gendarmerie de l'Orne.
Gendarmerie de l’Orne

[HUMOUR] Photo captée sur la toile… la preuve qu’à partir de l’Orne tout est accessible !

 ***

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT TRISTAN ?

Le cas Tristan Derycke-Andréani, soldat Zozo Ryan, ou plutôt rayé, qu’il faut sauver de la radiation, alors qu’on nous avait juré par tous les dieux de l’Olympe et du Boulevard Vauban réunis, que tout était bien clos politiquement, que tout allait bien dans le meilleur des mândes, que tout allait bien madame la marquise, que tout allait bien-dormez en paix braves gens, montre bien combien les politicards et les scribouillards des infos nous prennent pour des crétins et pour de la crotte et ne nous servent que words, words, words, a lot of words, foutaises, foutaises, foutaises, a lot of foutaises, si l’on traduit Hamlet en français. Comme dans la situation de guerre décrite par Spielberg aux USA, on s’occupe d’un cas et on sacrifie les autres pour la comm’ politique.

En effet, un peu gênés aux entournures pourtant sur ce coup les égéries des partis, les sommités des comités… « Donne ton bras Tristan ! Attrape-nous par la main ! Accroche-toi, tiens bon, on va te tirer de là, t’inquiète pas et rassure-toi, laisse-nous faire, on connait, reste tranquille, bouge pas ! Parle pas, te fatigue pas, dis rien aux autres, pour eux c’est trop tard, toi ça va c’est bon mais le reste de ta liste de Schindler faut pas pousser on peut pas tout faire, et puis c’est pas si grave, on a fait l’essentiel, on a fait le job, nous remercie pas, ou plutôt si, un peu, comême, ça serait gentil… » Et toute la foule des badauds d’applaudir quand le malheureux est tiré des eaux froides de la liste annexe et des dents cruelles des experts de confiance. Comme dans le film, du cinéma, juste du cinéma, de la propagande, juste de la propagande.

La belle affaire ! Ah les bonnes âmes ! Donnant donnant, petits arrangements, « – J’t’y l’y laisse 1062 soldats Ryan à boffer, t’y m’y fous la paix pour 1 million 62 mille tonnes de minerai, promis, t’y déconnes pas ? – Mais oui c’y ça c’y ça, t’y m’connais, y’a pas d’embrouille, donne m’y aussi 1 milliard 62 millions de cadeau d’impôt, et pis ça ira comme ça mon frère. » Et tout est comme ça, tout le temps, depuis toujours, politicaille et money, money et politicaille, les deux copines, les deux canailles, la mano dans la mano, et paroles paroles paroles, au verre, au goulot, au tonneau, pour mieux te saouler mon enfant, pour mieux vous endormir mes innocents, pour mieux vous plumer braves gens, et que vous reprendrez bien un coup d’indépendance, une gorgée de résistance, une lichée de kanaky, un godet d’autonomie, une pinte de salades, une barrique de salamalecs, une giclée de subventions, une rasade d’allocations, une outre de liquide, le plein de subsides. Politicaille et money, money et politicaille, les deux gangrènes de l’île, les deux véroles qui ont rongé le pays, les gens, un brave pays, de braves gens, pourtant.

Alors pourquoi ne pas se laisser rayer, radier, oublier, Tristan ? Pourquoi vouloir voter pour ces provinces vérolées, pour ces véroles de province, pour ces cowboys de la politicaille et de la money, tous les mêmes, tous interchangeables, et qui changent tout seuls de monture et de lasso aussitôt élus, et de copains et de copie, et de programme et de projet, plan A ou plan B, Paris ou Moresby, qu’importe, du moment qu’on attrape toujours les gens et la money. Ça mérite même pas le déplacement, ça vaut même pas un bulletin blanc, ça mérite surtout pas qu’on leur tende la main pour être un électeur soldat Ryan sauvé. Pourquoi voter ?! Élire qui, élire quoi ?! Y’en a-t-il au moins un ? T’en connais un ?! Y a-t-il au moins un juste dans la Sodome et Gomorrhe politique qui vaudrait le détour par un bureau de vote ? Ils veulent même pas du référendum, aucun, ils veulent même pas rester français, ils veulent même pas qu’on vote pour dire qu’on veut rester français. Alors oui, pourquoi voter ?

Photo de Losservatore Caledo.
Anne Gras ·

« words, words, words »: qui posait la question : «Que lisez-vous, mon seigneur » .Polonius…
Sonia Lacabanne
Sonia Lacabanne ·

Juste une petite réserve : dire que c’est un mix de « politique et money » n’est pas tout à fait exact. Parfois ce n’est qu’un test de pouvoir pour des individus qui font de la politique uniquement pour satisfaire leur soif de pouvoir et ces politiciens sont les plus dangereux.Je pense que c’est le cas ici
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo Sonia Lacabanne, les soifs inextinguibles de pouvoir et de money vont de pair, le pouvoir assurant la money et la money assurant le pouvoir et sont inextinguibles par leur nature commune puisqu’elles ne peuvent pas étancher la légitime soif d’équilibre et d’épanouissement personnel que chacun porte en soif ni satisfaire le louable appétit de conscience et de maîtrise de soi inhérent à chaque individu.
Ceux qui ont un peu fréquenté des politiques ont pu régulièrement constater chez eux ces graves déficits de self contrôle et de richesse intérieure que ni le pouvoir politique abusif ni l’accumulation effrénée de money ne peuvent compenser.
***

Partis politiques, allez vous cacher !

Lors de la prochaine présidentielle, 78 % des personnes interrogées pourraient se prononcer pour une personne « ni issue ni soutenue par un parti politique ».
LEPOINT.FR|PAR LE POINT, MAGAZINE
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 10 s il y a 11 secondes

En Calédonie, « Le Parti socialiste trace sa feuille de route » nous dit le journal du jour. Sur un post it ou sur un timbre poste ?

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 23 s il y a 23 secondes

Y’a qu’à laisser les alcolos retirer un litre d’alcool des décombres de Champion Ducos s’ils retirent aussi 3 sacs d’amiante à chaque fois.

 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

« Nous verrons quelles conclusions en tirer en matière de méthode afin d’avancer dans la stratégie. » Violente, l’action au gouv.nc !

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

« Nous verrons quelles conclusions en tirer en matière de méthode afin d’avancer dans la stratégie. » Violente, l’action au gouv.nc !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Le PS de Calédonie n’a pas soulevé la question sécuritaire parce qu’elle est trop lourde ou parce qu’il la trouve trop légère ?

 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 27 s il y a 27 secondes

3300 voitures par jour sur le pont-pour-rien Berthelot selon la mairie de Nouméa, 33 selon la police. Faut bien justifier ses conneries…

 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 6 s il y a 6 secondes

La maire de Nouméa rend inutile un pont à 1 milliard mais économise 650 millions de destruction du giratoire de ses copains commerçants.Ouf!

 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 20 s il y a 21 secondes

On a plus de chance de retrouver un vétéran de Verdun que de rencontrer un usager du pont-pour-rien du rond-point Berthelot.

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 17 s il y a 18 secondes

S’il y avait un vieux giratoire qui bouchonnait avec 3 commerçants au pied du Pont de Normandie, Sonia Lagarde ferait fermer le pont.

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 2 min il y a 2 minutes

Sonia Lagarde et Gael Yanno se détestent cordialement mais ils ont conçu ensemble un petit pont mort né à un milliard nommé Berthelot.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 7 s il y a 8 secondes

Sonia Lagarde face à Philippe Gomès c’est « Retenez-moi ou j’fais un malheur ! » Sauf que personne la retient, sauf qu’on attend le malheur.

***

NOTRE ORNAIS GÉRARD LARCHER A RESSORTI EN CALÉDONIE SON DISCOURS DÉJÀ SERVI DANS L’ORNE AUX AGRICULTEURS LA SEMAINE DERNIÈRE

« Il faut rééquilibrer la négociation entre producteurs, transformateurs et distributeurs » est devenu « Il faut rééquilibrer la négociation entre État, loyalistes et indépendantistes ».

« Il faut une valorisation des prix au travers d’un produit transformé avec qualité pour aller vers une distribution qui doit encore mieux reconnaître la qualité : c’est la question de l’étiquetage » est devenu « Il faut une valorisation de l’identité du pays au travers d’un destin transformée avec qualité pour aller vers une émancipation qui doit encore mieux reconnaître la citoyenneté : c’est la question du rééquilibrage »

« Pour quelles raisons êtes vous venus dans le département de l’Orne ? – Pour partager avec les collègues du département, ceux qui suivent les questions agricoles au Sénat, les situations réelles de terrain. » est devenu « Pour quelles raisons êtes vous venus dans le territoire de Calédonie ? – Pour partager avec les collègues du territoire, ceux qui suivent les questions calédoniennes au Sénat, les situations réelles de terrain. »

« Nous avons pu toucher du doigt que tout ne relevait pas de l’Etat mais parfois de l’organisation agricole elle-même. » est devenu « Nous avons pu toucher du doigt que tout ne relevait pas de l’Etat mais parfois de l’organisation calédonienne elle-même. »

« Donner un avenir à l’agriculture » est devenu  » Donner un avenir à toutes vos cultures »

Pas si dur d’être président du Sénat finalement…

Le président du Sénat, en visite dans l’Orne ce lundi a plaidé pour « rééquilibrer la négociation » entre producteurs, transformateurs et distributeurs.
OUEST-FRANCE.FR
 ***

Un type né à Flers avec un père éleveur de chevaux et maire de Saint-Michel des Andaines dans l’Orne ne peut pas être un mauvais bonhomme !

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

À LA PAGE DU MOT VERT

et à celle du mot chemin, du mot ombrage, du mot douceur, du mot bonheur, du mot été, du mot passé…

Photo de Losservatore Caledo.
***

CALZEDONIA, CALZEDONIENS ?

Calzedonia, Utopie ? Cythère ? Eldorado ? Pays des Cals et des Zedos ? Qui sont les plus collants ? Ou les plus collés ? Moins 50% d’élus ? Ou d’électeurs ? Soldes valables ? Ou fin valables ? Tant de questions ! Questions de temps…

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

LE BASHING DES CONS ET DES CONNES CONTRE HOLLANDE, CONTRE FUTUNA ET CONTRE WALLIS

J’ai trouvé toutes les critiques, toute l’ironie et tout le mépris des journalistes parisiens et des internautes calédoniens particulièrement cons et condescendants et même carrément racistes à l’égard de Hollande et de ce petit archipel et de ses habitants. La rencontre du président de la république française avec Wallis et Futuna a été très belle et très généreuse en gestes et en affects. Pas d’annonces et de promesses fracassantes ni de propagande ni de racolage politiciens. Juste une rencontre vraie et une reconnaissance mutuelle. Hollande a été particulièrement ouvert, attentif, simple, respectueux, cordial, chaleureux et empathique. Il y a bien peu de territoires dans l’Outre-Mer français qui aient à la fois cette richesse et cette authenticité culturelles et cet amour de la France. Un seul en fait. Les Wallisiens savent et sauront défendre et discuter leurs droits de pêche hauturière et leurs droits sur les terres rares sous-marines de leur zone face à l’État sans pour autant cracher sur leur patrie française, sa république et ses représentants. Chapeau.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 48 s il y a 49 secondes

Étrange impression de faire pour la dernière fois tout ce que je fais en ce moment. C’est la première fois que ça me fait ça.

Photo de Losservatore Caledo.
***

ÉLOGE DES PASSIONS (HEGEL)

Comme démarrer cette discussion ? Dire que j’ai toujours aimé ce texte de Hegel, que je l’aime encore et qu’en ce temps-là j’avais vingt ans ? Dire cette impression que la Calédonie a perdu ses vingt ans, a perdu toutes ses passions, en particulier sa passion de la France et qu’elle est devenue tristement et mollement raisonnable ? Dire que notre siècle n’a plus de passion non plus, plus de passions exclusives, tolérant tout, comprenant tout, acceptant tout, supportant tout, essayant tout, butinant tout ?

Kierkegaard : “On a plus perdu, quand on a perdu sa passion, que quand on s’est perdu dans sa passion” (Journal du Séducteur)

« Dans l’histoire universelle nous avons affaire à l’Idée telle qu’elle se manifeste dans l’élément de la volonté et de la liberté humaine. Ici la volonté est la base abstraite de la liberté, mais le produit qui en résulte forme l’existence éthique du peuple. Le premier principe de l’Idée est l’Idée elle-même, dans son abstraction; l’autre principe est constitué par les passions humaines. Les deux ensemble forment la trame et le fil de l’histoire universelle. L’Idée en tant que telle est la réalité ; les passions sont le bras avec lequel elle gouverne. […]
Ici ou là, les hommes défendent leurs buts particuliers contre le droit général ; ils agissent librement. Mais ce qui constitue le fondement général, l’élément substantiel, le droit n’en est pas troublé. Il en va de même pour l’ordre du monde. Ses éléments sont d’une part les passions, de l’autre la Raison. Les passions constituent l’élément actif. Elles ne sont pas toujours opposées à l’ordre éthique; bien au contraire, elles réalisent l’Universel. En ce qui concerne la morale des passions, il est évident qu’elles n’aspirent qu’à leur propre intérêt. De ce côté-ci, elles apparaissent comme égoïstes et mauvaises. Or ce qui est actif est toujours individuel: dans l’action je suis moi-même, c’est mon propre but que je cherche à accomplir. Mais ce but peut être bon, et même universel. L’intérêt peut être tout à fait particulier mais il ne s’ensuit pas qu’il soit opposé à l’Universel. L’Universel doit se réaliser par le particulier. […]
Nous disons donc que rien ne s’est fait sans être soutenu par l’intérêt de ceux qui y ont collaboré. Cet intérêt, nous l’appelons passion lorsque, refoulant tous les autres intérêts ou buts, l’individualité tout entière se projette sur un objectif avec toutes les fibres intérieures de son vouloir et concentre dans ce but ses forces et tous ses besoins. En ce sens, nous devons dire que rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion ».

Friedrich Hegel, La Raison dans l’histoire (1830), trad. K. Papaioannou, Éd. UGE, coll. 10-18, 1965, pp. 105-109.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 18 s il y a 19 secondes

La droite « devenue laïque, pourvu qu’il s’agisse de l’islam » et la gauche « devenue bigote, pourvu qu’il soit question de l’islam ». (Onfray)

***

STILL ALIVE

« Dans les programmes scolaires, la gauche raye de la carte la pensée des Lumières, elle estime probablement que nous n’en avons plus besoin », ajoute-t-il.

« Dans le même temps », s’insurge le philosophe, la gauche « rend l’enseignement de l’islam obligatoire, probablement qu’il nous faut cette religion pour répondre au néant idéologique que la gauche sème autour d’elle ».

Après s’être accordé « une diète médiatique » de quelques semaines, le philosophe Michel Onfray sort de son silence via la plume. En attendant la publication le mois…
CULTUREBOX.FRANCETVINFO.FR

***

À PROPOS D’ISLAMO-GAUCHISME, 25/02/16 (cliquez pour lire)

C’est tout frais mes chéris, c’est tout chaud, ça vient de sortir du four du boulanger Onfray d’Argentan dans l’Orne. Exclu ! Et c’est pour vous mes beautés ! (Heu… pourquoi j’imite cette enflure d’Hanouna maintenant ?)

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 9 s il y a 9 secondes

La Province Sud va-t-elle devoir édicter une réglementation pour limiter les décibels et les nuisances sonores de Martine Cornaille sur les plateaux de télé ?

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Le procureur général de Nouméa n’a pas remarqué que depuis 1984 les montées des violences, dépendances et délinquances en Calédonie suivent chaque montée vers l’indépendance Kanaky ?

***

SOLITUDE NUMÉRIQUE

Il y beaucoup d’images sur ce thème de la solitude, du désert et de la vacuité numériques mais je trouve celle-ci, que je viens de découvrir, particulièrement juste, parlante, frappante et expressive.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 15 s il y a 16 secondes
***
Un grand moment de solitude d’une heure ce midi pour Angélique @AngSouche au cœur de Thio au cœur du déni de réalité.

***
Une milliardième discussion sur « La jeunesse » sur NCradio ce midi, aussi inutile et bidon que les milliardièmes discussions sur « La violence », sur « L’insécurité routière », sur « Les addictions », sur « La délinquance » etc… La pauvre mais sympathique journaliste a affronté un mur de truismes lénifiants (« Il faut que les parents discutent avec eux » ; « On va leur construire une maison de la culture ») et de dénis de réalité (« C’est juste une petite bande » ; « Ils jette des cailloux sur les gendarmes juste comme ils le font sur les magasins ou autres, c’est juste comme ça »).

Seul L’inévitable John Passa a vendu la mèche à un moment : « La majorité silencieuse en a conscience et finalement cautionne les actions des minorités.  » Il avoue ici que toute une communauté cautionne voire utilise les délinquants, point barre. Voilà un constat à partir duquel il serait peut-être intéressant de lancer la discussion, non ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

MAIS IL FAUT TAXER BIEN PLUS LES BATTERIES IMPORTÉES !!!

Voilà deux fois en quelques mois que j’achète une batterie chez OCD (une petite puis une grosse) après avoir comparé leurs prix avec ceux du fabricant lokal : à chaque fois 10 000 francs de différence en faveur d’OCD, y’avait pas photo.

Donc il faut absolument que le gouvernement taxe les batteries importées par OCD jusqu’à leur faire dépasser les prix du bricoleur de batteries à nous zautres. On protège nos ôntreprises ou quoi ?!

On pourrait aussi donner un steak local et un pot de Noisety avec chaque batterie made in FINC achetée. Woilà quoi !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 48 s il y a 49 secondes

Projet d’aménagement des plages à Nouméa par l’Association des Résidents de la Baie des Citrons et EPLP. Le calme !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 4 s il y a 5 secondes

Martine et Caroline iraient faire caca la nuit en douce à la Baie des Citrons juste pour accuser Tristan de la laisser à l’état de latrines.

 ***

PROTÉGEONS NOS GRANDS MAMMIFÈRES POLITIQUES (texte aimable)

On étrille souvent nos grands élus politiques ici, on ne leur fait pas de cadeau, on leur attribue tous les maux. Et ci ce n’était pas de méchants gars, ni de mauvaises filles ?… Un de mes meilleurs ennemis du monde, du monde politique, un bien connu des experts (oui oui j’ai fait quelques expéditions dans la brume en Politique Centrale et j’ai pu approcher de près ces grands et beaux mammifères dans leur milieu naturel), s’est trouvé cette semaine en présence d’une personne qui m’est très proche et dont il connait très bien la proximité avec moi, et, bien loin de lui témoigner des signes d’hostilité et de menace, il s’est engagé dans une série de démonstrations d’amitié, de gestes chaleureux, de sons articulés de « joie de te revoir » et de manifestations de sincère émotion !

À cette nouvelle, je demeurai pantois. J’en étais resté dans mes études à la dangerosité et à la fourberie de ces grands herbivores, dévoreurs de feuilles de vote et électeuriphages, meneurs de troupes implacables parcourant sans relâche la savane calédonienne et les hauts plateaux nouméens. Je savais déjà qu’ils étaient menacés de disparition, leur habitat et leurs habitudes étant envahis et visités par des millions d’internautes indiscrets et perturbateurs, leur régime de bulletins de vote se raréfiant de plus en plus, comme la raréfaction des eucalyptus menace les pandas, mais cela m’indifférait puisque je considérais leurs multiples prédations plus néfastes qu’utiles aux biotopes où ils évoluaient, en particulier les nôtres.

Mais un tel comportement inattendu, attendri et attendrissant, chez cet individu athlétique et imposant, bouleversa d’un coup mes convictions et mes conclusions dans le champ de l’éthologie politique et sur le comportement de ces grands spécimens leaders de clans partisans. Une immense pitié et une infini compassion me submergèrent. Et si ces grands mâles et ces femelles dominantes n’étaient que des victimes d’un virus politique, d’une toxine ingérée dans la nature à plus haute dose que d’autres, d’un gêne supplémentaire, d’un chromosome déficient, d’un complexe noué dans l’adolescence … Les tigres blancs, les gorilles, les requins, les pitbulls, les vautours, les scorpions, les vipères, les scolopendres sont-ils coupables ? Sont-ils responsables ? Faut-ils les éradiquer ? Les laisser disparaître ? À la place de chasseurs, si on leur envoyait un psy ? Un vétérinaire ? Une invitation à prendre l’apéro le samedi ? Une antibiopolitique ? Ils mordraient et piqueraient peut-être moins, non ?

Tel Kirikou guérissant la sorcière, je suis sûr qu’on peut rendre gentils Philippe Karaba, Pierre Karaba, Gaël Karaba, Éric Karaba, Sonia Karaba, Paul Karaba, Roch Karaba… si on leur retire à chacun l’épine empoisonnée qu’ils ont dans le dos. De là à les embrasser et à les épouser comme Kirikou embrasse et épouse Karaba au final, faut pas pousser !…

Photo de Losservatore Caledo.
***

POLITIQUE CALÉDONIENNE : LES HÉRITIERS ET LES ROTURIERS

Il est un clivage qu’on n’a pas à mon sens suffisamment souligné dans la classe politique calédonienne, c’est celui qui place d’un côté les héritiers du pouvoir colonial, des dynasties politiques et de l’establishment de la finance et du capital calédoniens et de l’autre côté celui des roturiers de l’ascension vers les affaires et les mandats, par une ambition hargneuse et personnelle, à coups de dents, de bec et d’ongles, par un esprit de revanche tenace contre un sort peu favorable.

On peut placer sur le premier rivage doré la dynastie Lafleur, la lignée Martin-Paddon, la famille Lèques, Leroux, Frogier, Laroque, Philippe Dunoyer, Frédéric de Greslan, les Pentecost, Grégoire Bernut

On retrouvera sur la berge de ceux qui doivent nager et s’en sortir par leurs propres moyens Philippe Gomes, Philippe Michel, Éric Gay, Sonia Backes,Sonia Lagarde

Quels noms ajouter à ces listes ? Quelle importance accorder à ce distinguo incontournable et factuel ? Quelles en sont les conséquences dans la chose publique calédonienne ? Où placer un Yanno ? Un Santa ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE DOSSIER AIRCALIN

Quelques constats :

– Aircalin impose aux Calédoniens les tarifs aériens les plus chers du monde.

– Vous allez aujourd’hui dans une agence de voyage réserver un aller-retour sur Paris pour la fin d’année en pensant que plus on réserve et paye tôt plus on a des chances d’avoir des prix avantageux, mais l’agence vous dit qu’il n’en est rien et qu’à cause de cette compagnie aérienne « pas normale » on paye le même prix 11 mois à l’avance ou au dernier moment, sûrs qu’ils sont de pouvoir de toute façon remplir leurs avions et de tondre les vacanciers pendant les grandes vacances.

– Vous achetez un Nouméa-Sydney-Bali pour 160 000 F cfp avec un Nouméa-Sydney par Aircalin et un Sydney-Bali par Virgin. Sachant que le tronçon Virgin doit être à environ 30 000 F cfp, un peu plus un peu moins, combien vous soutire Aircalin pour le trajet 3 ou 4 fois plus court Nouméa-Sydney ?

– Vous voulez acheter un Nouméa-Sydney-Paris en agence à Nouméa par Aircalin et Air France, on vous impose un Nouméa-Japon-Paris pour remplir à la fois la ligne plus longue Aircalin sur Osaka ou Tokyo et la ligne Japon-Paris par Air France.

Quelques questions :

– Quel deal entre la Calédonie et Air France a été conclu lors de la naissance d’Aircalin pour que cette compagnie absurde survive et pour que Air France puisse larguer sa ligne Nouméa-Paris déficitaire tout en s’assurant encore du gras avec les Calédoniens entre le Japon et Paris ?

– Qui sont les actionnaires publics et privés de Aircalin et de la TAS ?

– Quels dividendes ont touché ces actionnaires en 2015, 2014, 2013 etc… ?

– Les chiffres de cette compagnie sont-ils aussi confidentiels que ceux de la SMSP, c’est à dire de l’ordre du secret défense ?

– Que dit le fantôme de l’autorité de la concurrence dada de ce parti politique roi de la démagogie sur ce monopole le plus scandaleux et le plus éhonté de Calédonie et le plus tyrannique et ruineux pour les Calédoniens ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE GÉRARD DE LA PLUS NULLE DES COMPAGNIES AÉRIENNES

– Le César de la plus mauvaise compagnie aérienne est attribué à… AIRCALIN !!! (applaudissements)

– (monte sur la scène) Je voudrais remercier tous les politiciens sans lesquels je n’aurais jamais pu monter cette arnaque. Merci à Air France qui a largué la Calédonie et m’a refilé le rôle de l’exploiteur. Merci à mes complices syndiqués et à mes producteurs du conseil d’administrateur sans lesquels Main basse sur la piste n’aurait pas pu être réalisé. Merci surtout aux dizaines de milliers de Calédoniens voyageurs et exploités sans lesquels notre compagnie n’aurait pas pu connaître un tel succès et de telles recettes.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Le foot, Benzema, le zika, le sida, Hanouna, les cailleras…nos plaies d’Égypte.

Leur villa se trouve sur le tracé d’une voie devant relier Nice au stade de football de l’Allianz Riviera. Les retraités ont été emmenés à l’hôpital.
LEPOINT.FR|PAR LE POINT, MAGAZINE
 ***

LIBERTÉ

Liberté, la plus belle des valeurs, la seule richesse, la seule chose qu’on demande à nos élus de nous garantir, liberté face à la force et aux violences qui veulent s’imposer, liberté face aux puissances de l’argent qui veulent commander. C’est tout mais c’est beaucoup Messieurs les politiciens ! On ne vous demande pas de mettre votre nez dans la culture, dans le sport, dans le nickel ! Juste d’assurer notre liberté, notre liberté de choisir nos idées, nos mots, nos mouvements, nos actions. Y’a moyen ? Ou c’est plus la peine du tout d’aller voter ?

Liberté, liberté de ne pas choisir Kanaky, de pouvoir dire OUI ou NON à Kanaky, parce que Kanaky c’est le clan, le groupe, le collectif, le mental, le palabre et le gestuel imposés, et parce que c’est l’absolu contraire de la liberté qui ne peut être qu’individuelle et personnelle.

Liberté, liberté de pouvoir circuler, voyager, sortir, sortir de cette île qui comme toutes les îles est une limite, une frontière, une enceinte, qu’il faut transcender, survoler, franchir parfois mais que le monopole abusif d’une compagnie d’aviation despotique impose comme prison aux plus petits, aux plus pauvres, aux plus faibles.

Représentants, élus, leaders politiques, il est de plus en plus difficile d’échapper à l’archipel Kanaky et de s’échapper de l’île des redites et du retour éternel. Si vous pouviez nous donner un vrai référendum et une vraie compagnie aérienne, ça serait bien…

Y’a moyen ? Ou c’est plus du tout la peine d’aller voter ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 19 min il y a 19 minutes

Le comité directeur de l’UC s’est-il fait caillasser à Saint-Louis ?

***
Un autre tweet especialy pour Mathias puisque qu’il semble les apprécier…

Photo de Losservatore Caledo.
***

PERLES (authentiques)

Une perle des Îles, DNB blanc :

Quelle est la devise de la France ?
– Liberté, égalité, fraternité.
Quelle est la devise de la Nouvelle-Calédonie ?
– À bas la justice coloniale.

no comment

Une perle de la Grande Terre, dictée :

« … pour accéder à cette sorte de baie attitude. »

L’habitude des plages ? En fait c’est zen ou violent la béatitude des baies ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

CE SOIR L’INVITÉE POLITIQUE DU DIMANCHE CE FUT NATHALY DALY

Et politique au bon sens du terme. En effet, à la fin de l’intervention et des réponses laborieuses de ce brave Gilbert Tein au nom du Sénat Coutumier, qui n’a comme d’habitude dans ce genre d’intervention à peu près rien dit et a blablaté comme blablatent tous les habitués et experts de la culture du blabla, pardon du palabre, Nathalie Dly ou plutôt Daly a posé la question forte (on nous saoule tant avec ces histoires de paroles fortes qui ne sont toujours que des paroles molles et vides), la question politique, la question vraie et audacieuse, en substance : « Votre charte du peuple kanak parle d’harmonie et d’équilibre, mais je n’y ai pas beaucoup vu et lu le mot femme, est-ce ça l’équilibre ? »

Le vieux a bredouillé des paroles inaudibles ou décousues mais la bonne question pro et courageuse avait été posée et pas seulement au chef du sénat mais à toute la communauté kanak où l’évolution de la femme mélanésienne dans et par la société moderne, globale, calédonienne, est un fait incontournable mais totalement ignoré dans la société traditionnelle et coutumière où elle reçoit plus souvent des gnons, voire pire, que de la reconnaissance au niveau du foncier, des décisions collectives et de son statut de fille, d’amoureuse, de femme, d’épouse, de mère, de veuve.

Bravo Nathalie. Les journalistes et autres intellos de la place, prenez-en de la graine et un peu plus de c…

Photo de Losservatore Caledo.
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo 101 like et 41 partage de LA question de Nathaly Nathalie Dly, et venant de tous bords, c’est bien, mais y’a pas grand monde d’habitude et même y’a personne pour dénoncer l’envahissement de tous les aspects de notre société moderne et libre par une coutume ancestrale contraignante, figeant, sclérosant et faisant régresser tous ses composants, et pas seulement le statut de la femme, tous les partis dits loyalistes ne pouvant pas s’empêcher de faire un cinéma d’une heure de coutume au début de chaque meeting pour mieux cautionner cette régression.

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 37 s il y a 37 secondes

Notre agriculture ‪#‎calédonienne‬ c’est la pénurie organisée, et qui c’est qui l’a dans l’oignon ? C’est nous !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

C’est la pénurie des observateurs-fouineurs de l’ONU, et qui c’est qui l’a dans l’oignon ? C’est l’UC !

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Une bonne table philosophico-gastronomique à ne pas louper.

Arnaud Viel, chef de La Renaissance, à Argentan, a obtenu sa première étoile au Guide Michelin le lundi 1er février. Son ami, le philosophe argentanais Michel…
LEJOURNALDELORNE.FR

***

BRÈVES ET TWEETS DE JANVIER 2016

breves

 

Meilleurs vœux apolitiques. Les politicards nous ayant épargné l’hypocrisie des leurs ici, ça nous portera peut-être bonheur.

 ***

NOS CERCLES DE FAMILLE À NOUS FRANÇAIS : OCCIDENT, CHRÉTIENTÉ ET FRANCOPHONIE

Je discutais il y a quelques jours avec des amis de choses diverses et variées et la conversation avait roulé sur l’Union Européenne. Une jeune dame très EELV affirmait que l’Europe ça existait, qu’elle le sentait, qu’elle le vivait, qu’elle se sentait quasiment plus européenne que française etc… Je me mis à réfléchir à ça en ajoutant une bûche dans le feu puis déclarai, en revenant vers l’autre bûche, que moi je ne le sentais pas , que je ne me sentais pas grand chose de commun avec les Lituaniens, les Croates et les Chypriotes juste parce qu’ils étaient dans l’UE et, m’enflammant un peu au contact des yeux incendiaires de mon interlocutrice, que l’Europe ça n’existait pas, que c’était une foutaise, juste une bande de bureaucrates, de planqués, d’élus à bon compte et de profiteurs à Bruxelles et à Strasbourg.

J’ajoutai qu’en tant que Français nous avions trois vastes et vrais cercles de famille, authentiques et anciens ceux-là, l’Occident, la chrétienté et la francophonie, que je me sentais de la famille des Australiens, des Israéliens, des Suisses… parce qu’ils partageaient avec nous la modernité, la science, la technologie, la laïcité, la démocratie occidentales, de la famille des Irlandais, des Argentins, des Russes… parce qu’ils partageaient avec nous la philosophie, la théologie, l’histoire religieuse, les valeurs chrétiennes, avec les Belges, les Gabonais, les Haïtiens… parce qu’ils partageaient avec nous notre magnifique langue française qui est à la fois une patrie, une maison, une culture et une âme.

Les pays qui sont à l’intersection de ces trois cercles, le cercle occidental judéo-gréco-latin, le cercle chrétien, le cercle francophone sont donc nos frères les plus proches.

Le cercle de famille eurocrate et bruxello-strasbourgeois n’existe pas plus pour les Français que les cercles de famille du Fer de Lance ou de la Commission du Pacifique Sud pour les archipels français de l’Océanie.

Photo de Losservatore Caledo.
***

CALEDONIA NAZIONE ENSEMBLE, UNE CERTAINE IDÉE DE LA NATION…

Quelle différence existe-t-il entre Jean-Guy Talamoni, homme fort de la Corse, et Philippe Gomès, homme fort de la Calédonie ? Aucune. Morceaux choisis, séquence citations nationalistes….

«Valls sait très bien que la nation Corse existe … »

« Dimanche, en votant pour les nationalistes, le peuple corse a dit que la Corse n’était pas un morceau d’un autre pays mais une nation. »

RTL, 23/12/2015, Jean-Guy Talamoni

« … il faut que la Nouvelle-Calédonie devienne une véritable
petite nation au sein de la nation française. »

« Cela signifie : affirmer notre identité, exercer des responsabilités
élargies et en même temps s’entendre sur un contrat de souveraineté
partagée. »

« …nous sommes des Français, mais pas tout à fait comme
les autres. »

« … il existe bien sûr un nationalisme calédonien. D’ailleurs, nous, on propose une petite nation, donc nation, nationalisme… »

Débat Philippe Gomès – Paul Néaoutyine, Park Royal, 17 avril 2009

Photo de Losservatore Caledo.
***

ODE À L’ORNE
ou JE VOUS ÉCRIS DU « TROU DU CUL DU MONDE »
ou LA CONNERIE D’UN TROU DU CUL DE PRÉSIDENT DE RÉGION

Pas trop futé le Hervé MORIN, nouveau président de la région unifiée de Normandie, quand il qualifie l’Orne, un de ses départements, de « trou du cul du monde ». Mais l’humoriste ornais François MOREL l’a cassé en beauté :

« Hervé Morin assure que selon lui l’expression n’est ni péjorative, ni méprisante. C’est bon à savoir ! S’il vous vient l’idée d’appeler M. Morin « trou du cul », sachez qu’il le prendra bien. »

Dans son billet, sur France Inter, vendredi 1er janvier 2016, François Morel est revenu sur une petite phrase d’Hervé Morin, lors de la campagne des Régionales en…
NORMANDIE-ACTU.FR
***

NON
Et bah non, tout n’était pas pardonné, tout ne fut pas pardonné, tout n’est pas pardonné…

Photo de Losservatore Caledo.
***

ET RE NON
Le relativisme, le pas d’amalgame et l’islamopétoche ont encore frappé, même à Charlie Hebdo. C’est pas Dieu l’assassin, Riss ! C’est pas Dieu qui a récidivé au Bataclan et qui met à feu et à sang tout le Moyen-Orient, c’est juste l’idole des mahométans, c’est juste la religion la plus con du monde et les religieux les plus cons de l’univers. Faut appeler un chat un chat et une charia une charia, les Charlie de Charlie !

Photo de Losservatore Caledo.
***

AU REVOIR ET BONNE ROUTE

Qu’on soit croyant, athée ou agnostique, voilà une magnifique chanson, qui tranche tellement sur la mocheté et la crétinerie de la une du Charlie de Riss. Grâce au Mon Père de Delpech les humains ne meurent pas comme des chiens. Il était une fois notre vie. Qui peut absolument refuser et rejeter le rêve d’un Il sera encore une fois la vie ?

L’un de nos plus grands chanteurs français fait son grand retour avec La fin du chemin, une chanson émouvante tirée du conte musical Dolly Bibble,…
YOUTUBE.COM
Commentaires
Christine Allix
Christine Allix la proximité du grand départ rend souvent extrêmement lucide, surtout quand, comme lui, on a eu le temps et on a accepté de se préparer… chapeau bas, l’artiste! et meilleurs voeux à toi Losservatore. Que cett année 2016 ne t’enlève ni l’impertinence ni l’esprit de rébellion qui te vont si bien!

Photo de Christine Allix.
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo Et meilleur vœux aussi, spécialement ornés et ornais.
***

DÈS 2006, C’ÉTAIT DÉJÀ DUR D’ÊTRE ENTOURÉ ET DÉTESTÉ PAR DES CONS

Un excellent documentaire ce soir sur France 5 : « Charlie 712 ». Cette histoire d’une couverture revient sur la préparation du numéro 712 de Charlie Hebdo, en 2006, dont la couverture caricaturait le prophète Mahomet.

Un reportage touchant, intelligent et no comment sur les heures passées par les Charlie à préparer le numéro spécial reproduisant les caricatures de Mahomet, à prendre en commun la décision de les publier, à choisir la une de ce journal, à le construire, à dialoguer et rire tout en sachant les risques encourus.

Des images très fortes quand on songe rétrospectivement que les gars étaient en train de programmer là l’explosion de leur journal et de signer aussi leur arrêt de mort, tout en plaisantant et en noircissant leurs feuilles, à la fois appliqués et joueurs, comme des enfants qui dessinent, des enfants nommés Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski…

Un reportage révoltant, qui a su dire et rappeler combien les acteurs politiques, médiatiques et religieux ont lâché, rabaissé et même dénoncé la démarche de Charlie : Chirac, Sarkozy, la gauche bien pensante, la plupart des médias, les cathos, et l’ineffable recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, menaçant déjà Charlie Hebdo et justifiant le soulèvement de rage mondial et unanime de tous les musulmans par un putride « Qui sème le vent récolte la tempête » qui aurait déjà dû lui valoir une déchéance de nationalité.

Daech n’existait pas encore mais la connerie mahométane était déjà généralisée…

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 17 s il y a 17 secondes

Réunir une commission sur l’insécurité à Thio c’est comme vouloir graisser les machines ou repeindre le pont du Titanic déjà à moitié submergé.

 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 9 s il y a 10 secondes

Chercher l’origine de la criminalité et des sabotages en Calédonie c’est comme chercher l’origine des terroristes en France. ‪#‎évidence‬ ‪#‎islamotrouille‬‪#‎kanakopétoche‬

***

CLARISSE HILTON LAFLEUR
ou
PAUVRE MEDEF

Que Calédosphère et Les Nouvelles Calédoniennes se disputent encore une fois avec cette histoire insignifiante de gamine Lafleur la palme du degré zéro du journalisme et du niveau-égouts des médias n’a rien d’étonnant. On s’en fout, on s’en tape grave du néant existentiel des Clarisse.

Juste deux remarques sur cette « affaire », au-delà du cas particulier de la bimbo à papa :

Des Clarisse en Nouvelle-Calédonie il y en a plein, mâles et femelles, héritiers, pédigrés, gâtés, benêts, simplets, bornés, tentant de combler leur vide intime par la consommation crétine, les soirées débiles, le luxe, les fringues, le bateau, la bagnole, les vacances à Broadbeach, le copain bonzé, la copine désabillée, les pages Facebook et Instragram où l’on montre aux copains et aux copines la consommation crétine, les soirées débiles, le luxe, les fringues, le bateau, la bagnole, les vacances à Broadbeach, le copain bonzé, la copine désabillée.

Derrière la pauvre petite fille riche je pense au pauvre groupe Lafleur, au pauvre patronat calédonien et au pauvre MEDEF qui pleurent sans arrêt famine et hurle à la mort contre ce fisc diabolique et ces infâmes impôts confiscatoires qui leur laissent à peine de quoi acheter un peu de haute couture, de yacht et de Maserati à leurs pauvres petites filles riches…

https://www.facebook.com/shut.up.and.be.a.barbie?fref=ts

Photo de Clarisse Lafleur.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 24 s il y a 25 secondes

Les commerçants calédoniens critiquent le calendrier scolaire qui facilite le shopping à l’extérieur. La CCI devrait interdire les vacances et les voyages et imposer une taxe Tontouta à 500 000 Fcfp pour la moindre sortie du territoire.

Photo de Losservatore Caledo.
***

LA UNE QUE MÉRITAIT CHARLIE ET QUE RISS A EU LA TROUILLE DE DESSINER

Photo de Losservatore Caledo.
***

ZINEB EL RHAZOUI A RAISON

Oui, Zineb El Rhazoui, dont la tête est mise à prix par l’état islamique et par tout le monde islamiste et islamique, a raison.
Oui, « La une de Charlie Hebdo est molle ».
Oui, « On va pas se laisser emmerder par des buveurs de pisse de chameaux ».

La une de Charlie Hebdo en mémoire de l’attentat du 7 janvier ne fait pas l’unanimité, y compris au sein de la rédaction où tous ne sont pas convaincus de la pertinence du choix de la caricature de une.
BFMTV.COM|PAR BFMTV
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 14 s il y a 14 secondes

L’amour est exclusif, celui de la nation aussi, la France tu n’aimes qu’elle et la bi-nationalité tu la quittes.

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

SI VOUS METTEZ CAP ORNE ET PASSEZ PAR CARROUGES…

… rendez visite à mon ami Jean-Pierre et à sa ferme ornée, et ornaise. Elle est un superbe résumé du bocage, il est un livre ouvert sur la nature. Et oui, on peut aimer la Basse Normandie et la Nouvelle Calédonie, c’est le même pays, le même peuple, la même nation !

Mais que sont donc ces jardins de la Ferme Ornée ? un jeu de mot avec le département de l’Orne ? certainement un peu, mais surtout un jardin, ou plutôt une t…
YOUTUBE.COM
***

FRANCE-LA-PASSOIRE
ou
LE PEU D’ALARME DE SAINT-TROPEZ

Comême ! La réalité dépasse la fiction dans l’amateurisme des gendarmes à Saint-Tropez… On arrête un type louche, vagabond et voleur à Saint-Tropez en 2013. Il n’a pas de papiers, il est en situation irrégulière, il donne un faux nom, une fausse date de naissance, un faux pays d’origine et..? Eh eh, Zéro est arrivé, zéro-gendarmes, zéro-Parquet, zéro préfet, sans se presser, sans se presser de chercher plus loin, en se pressant de libérer l’individu, en lui disant C’est pas très bien, faut rentrer chez toi mon egarçon… Et chez lui c’était l’islam radical et un peu plus tard Daech et le commissariat du XVIIIème pour y découper du flic… Il y a vraiment quelque chose de pourri au royaume de l’UMPS.

« Le Point » a pu consulter le dossier de l’homme abattu jeudi à Paris et qui affirmait se nommer Ali Salah. Sans papiers, il se présentait comme un SDF.
LEPOINT.FR|PAR AZIZ ZEMOURI
 ***

PLONGEES

Je croyais avoir touché le fond de la médiocrité parmi les gens du RUMP, je n’étais pas encore descendu parmi ceux de CE. Toutes mes excuses

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 20 s il y a 20 secondes

Calédosphère titre « THIO : DES MINEURS PARMI LES MEURTRIERS PRÉSUMÉS ». Ils en veulent vraiment aux rouleurs et aux mineurs les Gomès boys !

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 1 min il y a 1 minute

Avec un cyclone nommé 3615 Ula, la ‪#‎Calédonie‬ s’apprête à passer une nuit chaude… (la météo sur Minitel)

Photo de Losservatore Caledo.
***
Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 7 s il y a 8 secondes

Ce WE alors que des truffes visitaient des mosquées et leur misogynie crasse on cramait des églises à Fontainebleau.

Photo de Losservatore Caledo.
***

« C’EST JUSTE UNE PROVOCATION » QU’ILS DISENT, DOCTEMENT….

« C’est une stratégie de provocation dans le but de déclencher une guerre de religion. Il faut rester lucides et ne pas tomber dans le piège. » nous dit-on doctement et sentencieusement à propos du cramage des églises et du patrimoine inestimable de ce week-end… Donc dormons en paix, braves gens que nous sommes, même si nous nous réveillons brûlés et décapités dans une chapelle incendiée à Fontainebleau par exemple !...

L’autruche a encore frappé ! Je ne suis pas d’accord avec cette tarte à la crème de la « provocation », une bien tiédasse et timorée qualification pour ce qui est devenu une guerre généralisée contre le judéo-christianisme, qui s’apparente au « pas d’amalgame » pour sa pusillanimité, son déni de réalité voire sa complicité avec les innombrables agresseurs qu’on cache prudemment derrière deux ou trois « provocateurs ».

Les églises brulées en Seine et Marne s’inscrivent dans la démarche de milliers d’incendies d’églises dans le monde et dans la suite « logique » de milliers d’actes criminels contre notre civilisation et ses valeurs. Ce n’est pas une « provocation » isolée.

Dans la série de ces pudibonderies timorées nous avons aussi en boutique ce réflexe maniaque et très généralisé qui consiste à qualifier de fous, de « décérébrés », de tarés etc… les auteurs des attentats et les acteurs des guerres Daechiennes et Al-Quaïdesques (cf. Zazie dénonçant « l’action débile et abominable de quelques décérébrés » contre Charlie). Le monde a toujours compté le même lot de malades mentaux et de provocateurs. Les déchainements terroristes actuels ne sont pas davantage à mettre sur le compte de la « provocation » que sur une épidémie moderne de démence. L’accroissement du terrorisme et de la guerre au Moyen-Orient, qui dégouline maintenant de sang sur l’Europe, est à mettre en relation avec le réveil puissant et l’extension massive de l’islam dans le monde, point barre.

Que ceux qui ont peur des mots et des réalités continuent à cacher ce sein malsain qu’ils ne sauraient voir et à se cacher derrière leurs petits doigts dessinant de la provocation isolée et de la folie passagère : la guerre de religion est déjà là, a déjà lieu, la guerre contre notre civilisation, contre la civilisation, a bel et bien commencé.

Photo de Losservatore Caledo.
***

L’opposition de l’UCF au projet éducatif de Gomès n’a rien de criminel ou de séditieux et peut être écoutée. Ça n’empêche pas Caledonie Ensemble de traiter Philippe Blaise « d’extrême » et « outrancier », « d’anachronique » et « nauséabond », rien q’ça, n’en jetez plus la cour est pleine. La prochaine critique c’est le goulag stalinien ou la rééducation maoïste…

***
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 16 s il y a 16 secondes

Pour Gomès et Frogier « se retrouver sur l’essentiel » c’est se retrouver sur le partage du pouvoir et du gâteau.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 20 s il y a 20 secondes

On peut aimer la cuisine au beurre et les fest-noz sans pour autant parler connement de peuple normand ou de nation bretonne ! ‪#‎PetiteNation‬

 ***

OUI MAIS NON
ou
UNE ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE MAIS UNE ÉCOLE DU PAYS

Le seul truc à maîtriser pour un bon politicard c’est la capacité à dire tout et son contraire dans la même phrase sans que ça se voit trop, c’est tout un art, le seul objectif du politicard étant d’attirer à lui le plus grand nombre de truffes, quelles qu’elles soient, qu’elles soient pour le oui ou pour le non, pour la République ou pour le Pays, pour l’eau ou pour le feu, pour la carpe ou pour le lapin, pour la grande nation ou pour la petite, pour l’indépendance ou pour ses confins. Faut du talent ! Faut sûrement des prédispositions ! Faut vanter par exemple l’apartheid entre locaux et métros, non ! disons plutôt le soutien aux enfants du pays pour le vote et l’emploi dans un destin commun bien à part, tout en prônant l’indéfectible amour de la France et l’infinie solidarité avec tous les compatriotes français. Vous voyez, j’y arrive pas. Hum… j’étais pas doué pour la politique ! émoticône smile

Photo de Losservatore Caledo.
***

Pierre Frogier et Philippe Gomès sont pressentis pour le Prix Nobel de la paix 2016.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 14 s il y a 14 secondes

Il a encore neigé sur Yesterday-de-l’Orne.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Comme si ça datait d’aujourd’hui ! Thio-la-honte ça dure depuis 1984.

Photo de Losservatore Caledo.
***

ÇA SE KORSE

Les nationalistes indépendantistes korses qui ont élus à la région grâce aux divisions et aux compromissions des non indépendantistes (comme en Kalédonie) viennent d’inventer un truc en plus de remplacer le français par la langue lokale (comme en Kalédonie) et de faire trainer l’indépendance le plus longtemps possible le temps de soutirer à la France le plus de thune possible (comme en Kalédonie) : interdire l’accession à la propriété immobilière et foncière aux résidents de moins de 5 ans (ça, la Kalédonie n’y a pas encore pensé).

De même qu’on ne va pas manger chez des gens qui ont craché sur nos parents et qui leur ont fait du tort, si l’on a un peu d’honneur, je ne crois pas qu’on puisse aller faire du tourisme et apporter notre thune dans des régions et chez des gens qui crachent sur notre patrie et qui lui font constamment du tort.

Photo de Losservatore Caledo.
***

En hommage à Ettore Scola le Congrès de ‪#‎NouvelleCalédonie‬ nous rejoue Affreux, sales et méchants. Ah non, c’est pas un remake…

***
***

Ce que j’aime ici : la tradition chrétienne, le génie occidental, la nation française, la grande Normandie, la survie du passé, et l’omelette de la Mère Poulard.

Photo de Losservatore Caledo.

***

CHEZ LA MÈRE POULARD

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.

***

La Normandie, un océan de verts, un océan de bleu, un océan d’Histoire, un océan d’histoires brisées sur du sable clair…

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

LA BANDE DES QUATRE CONTRE LES TROIS COULEURS,
LA BANDE DES QUATRE VOLEURS DE RÉFÉRENDUM ET D’ÉLECTEURS

« Nous on croit qu’on peut commencer dès maintenant pour avancer le plus vite possible et ne pas laisser les Calédoniennes et les Calédoniens attendre trop longtemps une solution. » Meuh oui, pas la peine d’attendre le référendum pour commencer l’indépendance.

« …qu’on attende pas d’être au pied du mur avec un référendum bête et méchant. » Meuh oui, c’est bête et méchant la démocratie !

« Y’a quatre vingt dix pour cent des choses sur lesquelles on doit pouvoir se mettre d’accord. » Meuh oui, la paix, le bonheur, la santé, le beau temps, les petits oiseaux, le sourire, l’haleine fraiche, on est d’accord à 90% et même à 100% avec les indépendantistes ! Enfin… disons à 99% ou 98% si on compte le sourire et l’haleine.

« Pour nous y’a 3388 électeurs qui doivent être rayés et que l’anonymat pour ces personnes-là soit levé. » Meuh oui, et une étoile jaune et un billet de retour en bonus ?

Photo de Radio Rythme Bleu.
Radio Rythme Bleu

A quelques jours du Comité des Signataires, Sonia Backès – Les Républicains, Philippe Michel – Calédonie Ensemble, Roch Wamytan – UC, Charles Washétyne – Palika. étaient les invités du magazine Transparence ce midi sur RRB. A réécouter sur rrb.nchttp://www.rrb.nc/transparence

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 22 s il y a 23 secondes

Franchement, en douze ans, ça a changé quoi dans la vie des Calédoniens le remplacement de Lafleur par Gomès ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 7 s il y a 8 secondes

Franchement, en douze ans, le grand remplacement du RPCR par CE ça a apporté quoi à la Calédonie à part son grand remplacement par Kanaky ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 20 s il y a 21 secondes

En politique je me méfie encore plus des Monsieur Propre que des gros salingues des élections.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 11 s il y a 11 secondes

Les deux léopards de même sexe de la Haute et de la Basse Normandie se sont mariés. Merci Taubira ?

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 20 s il y a 21 secondes

Grèves, manifs, blocages et bordel bleu comme jamais en France en janvier 2016. C’est quoi un état d’urgence ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

BRÈVES ET TWEETS DE DÉCEMBRE 2015

breves

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 13 s il y a 13 secondes

La politique étrangère de Hollande et Fabius c’est plus du zig zag, c’est du drift.

Photo de Losservatore Caledo.
***

LA RÉVOLTE ET LES COMBATS SUICIDAIRES EN QUESTION

Après toute tragédie que faire, que penser, que dire ? Comment continuer à vivre ? Comment continuer à penser surtout ? S’arrêter de penser, admettre la fatalité implacable, le destin inexorable, les mises en scène absurdes de dieux impitoyables et de démons cruels jouant avec l’impuissance et la fragilité des mortels ?

Non, plutôt se pencher sur les vivants et non chercher à lire dans les cieux. Nous connaissons les mortels et les morts, nul n’a connu ni ne connait d’immortels. Nous connaissons les créatures, nul n’a connu de créateur. Chercher à comprendre l’incompréhensible dans ce monde, à penser l’impensable ici-bas et maintenant, tenter d’appréhender le néant et la mort au cœur des humains, même inhumains.

Autodestruction par la drogue, l’alcool et les violentes mises en danger mortel parfois criminel.
Renoncement à soi au profit des sectes et suicides collectifs.
Brigades rouges et jusqu’au-boutisme anarchiste et révolutionnaire.
Attentats suicides palestiniens et musulmans.

Quels points communs entre ces quatre démarches suicidaires ? Plusieurs :

Le dégoût nihiliste de la vie et du monde présent.
La vacuité de tout projet et de toute perspective d’amender ce monde.
Une mission, une cause, un idéal nihiliste de destruction du vieux monde et de soi-même avec.
L’indifférence froide aux dégâts collatéraux et aux autres morts.
La projection fantasmatique et la diabolisation d’un ennemi abstrait et vaste, aux visages peu différents : un système social sans rêves et sans âme, un monde matérialiste fermé et individualiste, le capitalisme et la marchandisation généralisée, les mécréants et les infidèles.
L’insertion sociale correcte des protagonistes de ces démarches suicidaires et leur appartenance à des classes moyennes et à des milieux sans difficultés lourdes.

Mais quand on a dit ça, on a dit quoi ? Pourquoi un type normalement instruit et inséré se met-il un jour, à un moment de sa vie, à abuser de l’alcool, de la drogue et de la vitesse au point de se tuer en voiture et de tuer des innocents ? Se met-il à monter des cellules terroristes et à tuer des patrons et des généraux ? Se met-il à se nier et à renier ses proches pour se fondre dans une église au point de s’y anéantir physiquement ? Se met-il à embrasser une guerre religieuse qui n’est pas la sienne et où il finira à coup sûr ?

Pourquoi ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LA DIVINE COMÉDIE

Photo de Losservatore Caledo.
***

IL A RAISON CE CURÉ NOM DE DIEU !

Et je dis pas ça par bigoterie. Je dis ça par sens de la propriété culturelle. Les crèches dans les mairies qui le veulent c’est juste la marque de notre culture et de notre identité nationale. Les traditions chrétiennes, même et peut-être surtout libérées de l’esprit religieux et de la crainte sacrée c’est l’Histoire et le socle de la France, cet évangile de liberté, de choix, d’engagement, d’amour et de respect de la personne qui seul pouvait générer l’esprit critique, les Lumières, la démocratie, la laïcité et la liberté de croire ou non. Que l’obscurantisme musulman dégage de tout l’espace public, oui, il n’a rien à voir avec la France, son Histoire et son âme, mais que cet imbécile de Barouin et ses lavettes de maires ne mettent pas les crèches dans le même sac à merde.

Et nos maires de Calédonie à qui on a payé cette balade à Paris vers l’AMF – Association des Maires de France – y’en n’a pas eu un seul pour l’ouvrir et pour dénoncer cette connerie, ou pour démissionner de l’AMF comme certains viennent de le faire ?! Non bien sur… La dépense de leurs petites vacances n’aura même pas été excusée par ce petit sursaut de réflexion personnelle… émoticône frown

FIGAROVOX/TRIBUNE- L’abbé Pierre-Hervé Grosjean réagit aux recommandations sur la laïcité de l’Association des maires de France.
LEFIGARO.FR|PAR PIERRE-HERVÉ GROSJEAN
 ***

ROLAND CAYROL COQUELUCHE DES ANTISIONISTES ET DES ANTISÉMITES

Et pas sûr que ça lui déplaise. Et pas du tout sûr que le plus plus minable dans ce débat ce fut Lévy, Mano ou Tillinac.

L’esprit collabo et antinational depuis des années c’est ça, l’esprit Cayrol et Joffrin pour ne citer que les plus emblématiques et les plus médiatiques. Ils ont même fait un petit ensemble et l’ont donné à Itélé : Askolovitch.

Cet esprit qui a encouragé et même généré le communautarisme, la haine de la France et le rejet de sa culture, la repentance nationale et la honte d’être français, l’excuse permanente fournie aux délinquants, aux criminels et aux islamistes par un prétendu rejet de jeunes issus de l’immigration et prétendument « laissés pour compte ».

Écouter ça aussi, même si celui qui a posté l’extrait radio n’est qu’un chien antisémite :

Roland Cayral s’en sort avec les honneurs face à ces trois minables sionistes :denis tillinac,elisabeth lévy,jean luc manot,écoutez leurs propos nauséeux et …
YOUTUBE.COM
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 10 s il y a 10 secondes

En France, ils ont Notre-Dame-des-Glands. En Calédonie, on a Notre-Dame-des-Glandes.

Photo de Losservatore Caledo.
***

HAROLD EN MODE MACHINE À DONNER LES BAFFES

Pif paf ! Ça a bien donné ce soir sur NC1, et une claque pour Gomès, et une gifle pour Germain, et une torgnole pour la justice, et une double tarte pour les Cornaille, et une mornifle pour Charlotte, presque !

Marrant et revigorant, comme les coups de bâton de Guignol. Et oui ! Il y a du guignol chez Harold. Et il n’y pas que lui qui en mérite des coups de bâton et de justice dans le petit théâtre politique calédocal…

***

Baladez-vous en compagnie d’Emmanuel Maubert chaque samedi à 16 heures 15 sur France 3 Paris Île-de-France, et le dimanche à 11 heures 30 sur France 3 Haute, Basse-Normandie et Centre-Val de Loire. Chaque week-end, Emmanuel vous fera…
FRANCE3-REGIONS.FRANCETVINFO.FR
***

ONFRAY DISAIT LA MÊME CHOSE EN JUILLET 2015

Mais Joffrin et tous ses chiens des medias et de la sous-pensée n’appelaient pas encore à le lyncher

Michel Onfray face à Jean-Jacques Bourdin en direct sur BFMTV 2015 La France à creér le terrorisme !…

***

ONFRAY DISAIT LA MÊME CHOSE EN SEPTEMBRE 2013

Mais Joffrin et tous ses chiens des medias et de la sous-pensée n’appelaient pas encore à le lyncher

« Syrie : tuer ou laisser mourir » C’était le thème de l’émission hebdomadaire de Manuela Salvi, « Haute définition », diffusée sur RTS le 8 septembre 2013. Michel…
BANQUETONFRAY.OVER-BLOG.COM|PAR QUATUOR
J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter

Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo https://www.youtube.com/watch?v=fGT9usi1198

YOUTUBE.COM
 ***

ONFRAY DISAIT LA MÊME CHOSE EN SEPTEMBRE 2015

Mais Joffrin et tous ses chiens des medias et de la sous-pensée n’appelaient pas encore à le lyncher.

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ « Il ferait mieux de rester caché. » C’est en ces termes que le…
***

ONFRAY SE RETIRE : LA GESTAPO DE L’APENSÉE FRANÇAISE A GAGNÉ ?

Les meutes de chiens de garde du néant intellectuel bobo-gaucho-parisien ont-elles eu la peau de Michel Onfray comme elles tentent régulièrement d’avoir celle de Zemmour et de Houellebecq ?

Ces bêtes noires de Joffrin et Libé écriront et publieront en Italie ! Un comble quand on se souvient que la France et ces mêmes faux intellos-bobos ont accueilli, abrité, protégé et publié Cesare Battisti le véritable terroriste italien des brigades rouges, lui !…

Retrouvez la dernière intervention médiatique d’Onfray au point 14 min 18 s sur la vidéo prise chez Ardisson.

Le philosophe Michel Onfray a confirmé hier soir dans l’émission de Thierry Ardisson qu’il donnerait sa dernière interview.
PAR LESOIR.BE
***

LES FONDAMENTALISTES DE L’ÉCOLOGIE REJOIGNENT LES FONDAMENTALISTES MUSULMANS

Ça y est ! On les savait déjà bien barrés les écolos, bien partis dans leur délire natureland, bien surexcités la main sur la gâchette verte, mais là ça y est, la cinquième colonne verte des anarcho-gaucho-écolos a rejoint la cinquième colonne islamo-facho, grossissant la troupe des ennemis de la France. Mêmes cagoules, même violence, même internationalisme, mêmes agressions contre la force publique.

Et tout ça quelques jours après les attentats, sur les mêmes lieux. Ensemble pour sauver la planète ??? En tout cas ces sauvages se mouillent ensemble pour couler la France.

***

FILLON RIME VRAIMENT AVEC COUILLON

D’après lui « une région où le Front National aura planté son drapeau » (apprécier la métaphore) ce sera « une région dans laquelle on n’aura pas envie d’investir, où on retiendra son souffle pendant les prochaines années ». Et il en rajoute avec l’apocalypse selon Saint François le couillon : « ça contribuerait à déstabiliser le pays, à le rendre de moins en moins gouvernable »

Ce type s’est couché comme un paillasson pendant 5 ans devant toutes les conneries de Sarko qui ne s’est pas privé de s’essuyer les pieds sur cette lavette, a été son complice pour venir lever ici le drapeau séparatiste, a été son complice pour démembrer la police et les services de sécurité, a laissé prospérer la délinquance, la criminalité, l’immigration sauvage et le péril islamique, bien plus déstabilisant pour le pays et bien plus effrayant pour les investisseurs que le FN, et c’est lui qui traite ce parti légal et ses 30 à 40 % de partisans en France d’Attila derrière le drapeau duquel plus rien ne repousserait ?!

Ma réflexion est un constat et absolument pas une prise de parti ni une approbation partisane : 1) l’UMPS a failli depuis des décennies sur la sécurité publique et sur la protection économique de la France ; 2) 30 à 40 % des électeurs sont prêts à voter pour le FN, sans que cette tendance soit ponctuelle et récente ; 3) Les gens du FN n’ont jamais zigouillé de journalistes de Charlie qui pourtant les ont beaucoup moins épargnés que les musulmans et n’ont jamais commis d’attentats ni de massacres, ni même de manifestations violentes comme celles des bobos-gauchos-écolos de Notre-Dame-des-Landes.

Alors Fillon, tu devrais pas plutôt respecter l’opinion d’un quart, voire d’un tiers du pays et t’occuper plutôt des vrais dangers et des vraies racailles ?!

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 11 s il y a 12 secondes

Dur de s’appeler Phuc Dat Bich en Australie. Il aurait dû venir en France où on ne parle ni l’anglais… ni le français !

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 15 s il y a 15 secondes

L’agence de l’énergie à 1 milliard, c’est encore une association avec attribution de subventions et d’emplois d’insertion PPIC à la clé ?

***

MAG CITOYEN ET PORTES OUVERTES ENFONCÉES

Il y avait un mag citoyen sur RRB ce mardi midi portant sur le transfert de l’audio-visuel en Nouvelle-Calédonie :

Citoyen du 01 12 2015 : Le transfert de l’article 27.

Christian Prost, fondateur de RRB.

Wallès Kotra, directeur régional de NC 1ère.

Patrick Blain, rédacteur en chef des Nouvelles Calédoniennes.

******

Le débat a été bien mené par Jean-François Bodin, et les interventions de Prost (contre ce transfert) et de Blain (plutôt pour) étaient intéressantes, précises, personnelles, engagées et instructives. Par contre celles de Walles Kotra n’ont été qu’un déversement constant d’hectolitres d’eau tiède, qu’une accumulation de tonnes de portes ouvertes enfoncées, que des kilomètres de rayonnages d’une bibliothèques de lapalissades ! Pfffff…

Pas capable de se mouiller un minimum et de dire si ce transfert serait un bien ou non pour la NC, pour les calédoniens, ou même seulement pour sa boite et son personnel : « C’est aux élus de le dire et de le décider. »
Juste capable de sortir ses habituels « Les médias doivent exprimer les gens du pays » et autre « La télé révèle l’identité du pays » et bla et bla… Sans oublier « Faut quand même penser que 70 000 personnes regardent le journal télévisé tous les soirs ! » (ben ouais y’en n’a qu’un…)

Parler pour ne rien dire à un tel degré c’est de l’art ! En cas de malheur, au moins, éviter son transfert à lui !…

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 14 s il y a 14 secondes

Grâce à Erdogan l’Union Européenne va gagner 2 pays de plus d’un coup : la Turquie et l’État Islamique. Ça f’ra 30 !

Photo de Losservatore Caledo.
***
***

DO KAMO : LES RIVERAINS N’ONT QU’À CHANGER LEUR VISION DES CHOSES !
ou
UN RÉSUMÉ DE LA PROBLÉMATIQUE CALÉDONIENNE

Pas très marrant d’habiter à la Vallée des colons du côté de la rue Taragnat et du lycée Do Kamo, depuis des lustres, et surtout cette année, de l’aveu même du directeur. On leur jette pas la pierre, aucun établissement scolaire n’est parfait, et rien n’est facile en la matière. Quand même, quelques records ont été atteints et ça ne semble pas en voie d’amélioration.

Mais ce sont les propos du responsable qui interpellent. Celui-ci nous déclare en effet benoitement dans Les Nouvelles de ce matin qu’il a « dit aux riverains et aux commerçants qu’ils devaient changer leur vision des choses ». Et il ajoute gravement que « dans le voisinage, certains comprennent, d’autres pas du tout. »

Rooh les méchônts ! Euh… ce serait pas plutôt aux élèves de changer leur vision des choses et leur comportement ?! Non ? Mais sinon le directeur pourquoi il leur demande pas de comprendre, eux, les lycéens ? Pourquoi il demande pas aussi à ses élèves qui comprennent pas du tout de comprendre comme tout le monde ? Hein ?

La dernière phrase qui me choque et que LNC a citée c’est ce « Le problème c’est que c’est un lycée kanak au cœur de la ville. » Euh, il est où le problème monsieur ? C’est la ville ? c’est le caractère kanak ???!!!

Ce serait pas plutôt la gestion du lycée et cette mentalité de renversement des responsabilités qui seraient un problème ?… émoticône frown En tout cas, voici une Calédonie difficile en miniature, un résumé de la problématique calédonienne et l’exemple type des problèmes mal posés.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Pour Palikadonie-Ensemble le transit du schéma de transition énergétique est difficile…

Photo de Losservatore Caledo.

***

SALAFISME SYNONYME DE DJIHADISME

Il est gentil notre Stéphane Lacroix, notre docteur de l’islam à Sciences Po, notre expert en langue et civilisation arabes, mais si son interview dans Le Point a le mérite de mettre sur la table les rapports entre le djihadisme et l’islam le plus pur, celui de la Mecque, celui de l’Arabie Saoudite vers lequel 2 milliards de musulmans se tournent, il n’arrive pas, par ses interminables descriptions alambiquées du sac de nœuds et de factions que constitue le monde musulman, qui fait évidemment le bonheur d’un chercheur, qu’il existe une différence fondamentale entre le coran, Mahomet, la Mecque et le djihad, donc le terrorisme.

Entre le premier jour de l’année lunaire où l’Hégire a lieu, ce qui correspond au 16 juillet 622, et le vendredi 13 novembre 2015 l’islam n’a pas changé, les musulmans n’ont pas évolué, de l’extrémité Ouest à la pointe la plus extrême orientale de leur monde, sauf quand ils ont cessé ou quasiment cessé d’être musulmans. Voilà ce que notre docteur Stéph Delacroix devrait dire, s’il voulait être un peu utile à ses étudiants et la lucidité des Français sur ces questions.

Accusé de double jeu, le royaume saoudien a-t-il une responsabilité dans la radicalisation du monde musulman ? Le chercheur Stéphane Lacroix répond.
LEPOINT.FR|PAR ARMIN AREFI
***

Photo de Jean-Louis Veyret.
***

TOUS LES MÊMES

Le royaume d’Arabie Saoudite ne tolère pas que l’on compare ses condamnations à mort de poètes aux exécutions commises par l’État islamique, et menace de porter…
NUMERAMA.COM|PAR GUILLAUME CHAMPEAU
***

LE DÉBAT D’IDÉES

Le débat d’idées se meurt en France. Le souffle des Voltaire, Chateaubriand, Hugo ne balaie plus le paysage politique national. Les affrontements Sartre-Aron et Sartre-Camus n’y ont plus d’échos. Un seul Onfray dernier des Mohicans intellectuels face à des dizaines de mohicons des émissions et à une pléthore de petits cons des rédactions.

Pourtant cet article impitoyable de l’anti-sioniste Serge Uleski Sur Agoravox à propos d’Onfray et de son retrait des médi

Afficher la suite

C’est quand on est attaqué qu’il faut faire face, se défendre et contre-attaquer ! Et non, battre en retraite ! ______________ (…)
AGORAVOX.FR

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL maintenant

Réchauffement islamique : en 2050 les températures augmenteront de 4 degrés et les musulmans de 1 milliard.

Photo de Losservatore Caledo.
***

ZORRO NE VA PLUS ARRIVER MAINTENANT. ALORS ON DANSE !

Incontestable et incontournable au niveau mondial, sur tous les continents, cette amplification de la guerre de civilisation que mène à l’Occident l’ensemble des pays musulmans et leurs deux milliards de fidèles répandus de l’Afrique du Nord-Ouest au Sud-Est asiatique, due aux stupidités, à l’incurie et à l’impuissance des diplomaties nationales et internationales et aux turpitudes des compagnies pétrolières multinationales, contre le voeu majoritaire mondial non musulman, avec la complicité des classe politiques nationales et internationales couardes, laxistes, démagos, collabos, opportunistes et électoralistes.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, qu’est-ce qu’on y peut ? Réparer ce qu’on a cassé maintenant ?! Allez mettre son nez dans ce merdier à la con ? Faire la guerre aux Ducon plutôt qu’aux Moncon ? À deux milliards de cons ? Pour se faire zigouiller, comme des cons ? Qu’ils se démerdent sans nos hommes et nos canons tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

Incontestables et incontournables au niveau national, en métropole, cette invasion et cette défrancisation de la France dues à une immigration incontrôlée, à l’exploitation abusive du système social français, au relativisme culturel des intellectuels, contre le voeu majoritaire national patriote, avec la complicité d’une classe politique nationale couarde, laxiste, démago, collabo, opportuniste et électoraliste.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, y’en a cinq millions, qu’est-ce qu’on y peut ? Les virer maintenant ?! Voter pour Ducon ou pour Moncon ? Pour se faire encore entuber, comme un con ? Qu’ils se démerdent sans nos votes et nos cautions tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

Incontestables et incontournables au niveau local, en NewCal, cette sécession et cette régression du pays passant d’une démocratie ouverte, prospère et évoluée à un communautarisme fermé, sectaire, autoritaire, doctrinaire, réactionnaire, suicidaire, dues à la trahison des élus, contre le voeu majoritaire local loyaliste, avec la complicité d’une classe politique locale couarde, laxiste, démago, collabo, opportuniste et électoraliste.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, qu’est-ce qu’on y peut ? Leur résister maintenant ?! Lécher le cul à Ducon ou cracher sur Moncon ? Pour rien, pour perdre son temps, et sa salive, comme un con ? Qu’ils se démerdent sans nos votes et nos cautions, sans même notre attention et nos réflexions, tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

Victoires de la Musique: votez pour Cheese « Album de l’année 2011 » Connectez-vous sur le sitehttp://www.lesvictoires.com jusqu’au 1er mars 20h
YOUTUBE.COM
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 6 h il y a 6 heures

Retrouver les loyalistes et les indépendantistes en Nouvelle-Caledonie est plus compliqué que de retrouver les bons et les méchants en Syrie

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE NOUVEAU MAIRE DE BOURAIL ?

Il n’y a plus personne à la Mairie de Bourail. Personne. Le village s’est fait tout p’tit devant un préfet / Qui fait « Nan nan ! » quand on le touche. Il saisit le tribunal administratif. Il fait casser les délibérations du conseil municipal. Il demande à la mère maire de faire marche arrière. Il est le grand sourcier de la ville, qui détecte et décrète ce qui est « une source supplémentaire de tensions au niveau local ». Plus personne dans l’hôtel de ville, le désert, les vents y soufflent dans une maison vide, y faisant rouler ces boules d’herbe sèche qui expriment la désolation dans les westerns de série B, qui pourront désormais être tournés à Téné. Le gringo Bouvier n’a eu qu’à s’installer dans un fauteuil vide. On a connu le pays moins complaisant avec le zore et l’étranger…

Bourail, symbole de résistance pendant la guerre de sécession de Calédonie, Cowboycity, héraut du « Drapeau FLN no pasaran ! », s’est couché, s’est rendu, de la maire actuelle à l’ancien édile, en passant par toute la population des fiers texans locaux et par ce candidat malheureux, pourtant tellement hostile au drapeau FLN pendant 5 ans avec son parti d’alors, qui a cette fois poussé le calcul électoraliste jusqu’à marcher derrière Boanémoi le jour de la grande réddition, pour accrocher l’étendard séparatiste au mât d’une mairie où il est encore conseiller loyaliste et où il fut un adjoint gomésiste radical.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

***

LE PETIT PONT DE BOIS ET LE GROS PONT DÉBILE : ARGENT JETÉ EN L’AIR (1)

Il était une fois au bout du Mont-Dore, à Plum, sur la Route du Sud, un petit pont de bois.. non ! un petit pont de béton, solide comême, mais un peu petit, ne laissant passer qu’un voiture à la fois, comme beaucoup, obligeant les automobilistes à ralentir ceci dit… Une Province Sud, très riche… vint à passer et décréta la fin du petit pont pour le remplacer par un truc à deux ou trois voies, ou plus si affinités, pour quelques dizaines, voire centaines de millions, comême… Bah… Bon… Soit…

Mais là ou l’histoire rebondit c’est quand la Province Sud, toujours aussi riche… d’idées sinon de thune, revient à passer dans le quartier, et décrète la démolition de la route, des parkings et des trottoirs en parfait état, quasiment neufs, à quelques mètres du petit pont debout, pour pas longtemps, devant une plage fréquentée par des dizaines et des dizaines de voitures le week-end, pour remplacer tout ça par un gymkhana de chicanes où deux voitures peuvent à peine se croiser, et qui ne laissera la possibilité que d’une seul passage à la fois aux camions et aux bus, pas plus, même si affinités… Le tout pour quelques dizaines voire quelques centaines de millions, encore.

Fluidifier la circulation sur le petit pont pour la bloquer cent mètres plus loin, faut nous expliquer, et surtout expliquer à nos impôts ! Parking y’en n’a plus, ou presque, c’est con, parking Kong. King des Kongs en tout cas le roi de cette débilopération.

Pour ralentir les chauffeurs abrutis de Goro qui se tirent des bourres ou font la course des fois à cet endroit c’était pas plus simple d’y mettre quelques dos d’âne et d’y poster des gendarmes avec ordre de confisquer les permis et les voitures des dits abrutis, ce qui les aurait calmés très vite, pour beaucoup moins que deux fois plusieurs centaines de millions.

Vous avez déjà aimé le délire des chicanes et des routes ni faites ni à faire à Saint-Louis sous le premier règne gomésien à la Province, vous adorerez le labyrinthe et le parcours d’obstacles de la plage Carcassonne sous le deuxième pontificat philippien.

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE PONT KING CON : ARGENT JETÉ EN L’AIR (2)
ou
UN ESPOIR DE NOMINATION DANS LES HITS DE LA COUR DES COMPTES

Chaque fois que je passe au Rond-Point Berthelot, à n’importe quelle heure, à midi à minuit, au soleil sous la pluie, je trouve pas ce que voudrais, pas comme aux Champs Elysées, je trouve pas la circulation fluide que les 2 milliards d’un pont gigantesque programmé par la mairie de Nouméa aurait dû m’offrir.

Ça bouchonne, lamentablement, à dix heures, à midi, à quinze heures, pendant qu’à deux pas ce monstre de pont en béton se morfond dans sa profonde et définitive solitude, sans une voiture, sans un vélo, sans même un piéton.

Ça bouchonne et je peste, je peste contre la peste de la débilité d’un exécutif imprévoyant et incompétent imaginant ce pont comme un gosse dessine la maison de ses rêves, épaulé par un autre exécutif foireux, impuissant et complaisant se couchant devant les diktats des deux ou trois commerçants du coin lui interdisant de toucher aux routes et de supprimer le rond-point et lui faisant un chantage mensonger à l’emploi, qu’il gobe bêtement au mieux, complaisamment au pire.

Il ne nous reste avec ce pont qu’un record dans la gabegie des deniers publics, voire une nomination parmi ces grands travaux scandaleux mondiaux comme cet aéroport loin de toute grande ville en Espagne, ce pont dans le désert jamais complété par des voies d’accès et cette autoroute s’arrêtant dans le désert aux USA.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 25 s il y a 25 secondes

Ce boulet de président des Comores s’est même fait remarquer ici ! Le président de CE aurait dû l’imiter à la COP21.

Photo de Losservatore Caledo.
***

MÊME DANS UNE CONFÉRENCE INTERGALACTIQUE IL S’INCRUSTERAIT !

Même dans une conférence intergalactique sur le climat interstellaire, ou sur l’avenir des planètes ou encore sur le vivre ensemble des petites nations extraterrestres dans la grande nation intersidérale, le député de Calédonie Gomès s’incrusterait et ferait tout pour se faire inviter et pour ramener sa fraise sur tous les sujets genre « Calédonie Ensemble propose un schéma efficace contre le refroidissement à terme des étoiles » ou « Je vous soumets une loi contre la réduction à 4 des canons laser hyper cosmique pour chaque habitant de la Voie Lactée, c’est une question de culture » ou encore « La Calédonie a un rôle essentiel à jouer dans le ralentissement de l’expansion de l’Univers et je compte bien l’affirmer ».

Il est probable aussi que notre élu de Dieu exigerait et obtiendrait que cette conférence soit appelée « Gom21 » et se déroule à La Foa, l’organisation des navettes entre les multiples constellations et les différents lieux de regroupement, Ouano, Téremba et le cinéma du festival, étant géré par sa mairie.

Photo de Losservatore Caledo.
***

nathalie renard @nrenard75 13 h il y a 13 heures

Édouard au nain d’argent ‪#‎PolitiqueAuCiné‬

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Pas mal…
————————-

De Villiers : « La classe politique est achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite »
VIDÉO. L’ancien candidat à la présidentielle règle ses comptes dans un livre paraissant aujourd’hui. Et ne mâche pas ses mots sur ses ex-confrères en politique.

******

Invité ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin, Philippe de Villiers, ancien candidat à la présidentielle et chef de parti, ne cache pas son dégoût de la vie politique, dont il s’est maintenant mis en retrait depuis quelques années. « Oui, dégoût, et surtout souffrance. J’ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j’en suis sorti avec le dégoût », déclare l’ancien député de Vendée en ouverture de son livre Le moment est venu de dire ce que j’ai vu (Albin Michel), galerie de portraits, souvent au vitriol, des responsables politiques croisés en trente ans de vie publique. « Moi, j’ai quitté la vie politique il y a six ans. Je ne veux pas que mon pays meure, et c’est pour cela que j’ai écrit ce livre », a-t-il confié sur l’antenne de BFM TV.

******
Achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite

Va-t-il jusqu’à penser que la France est en danger ? « Oui, elle est en train de mourir, elle s’effondre de l’intérieur. Elle devient une société multiculturelle. On apprend à l’école à haïr la France. On est dans une véritable invasion migratoire. Ce que j’ai vu, c’est que derrière le mensonge et la haute trahison s’organisait une conjonction inouïe entre l’intérêt et l’idéologie. » Sur les relations entre la classe politique française et les États du Golfe, Philippe de Villiers n’y va pas non plus par quatre chemins : « Sarkozy est, comme la classe politique française, fasciné par le Qatar. (…) La diplomatie française obéit à des consignes et des contrats. Nous sommes sous clé américaine. (…) La classe politique française fait attention à l’Arabie saoudite et le Qatar et est en grande partie achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite. »

******
Soutien à Morano

Interrogé sur les propos de Nadine Morano, Philippe de Villiers estime que « c’est absurde, ridicule ». « Pour moi, la nation est multiethnique mais uniculturelle. Aujourd’hui, la France n’est pas un pays de race blanche. Si on lui tombe dessus aujourd’hui, c’est parce qu’il y a une préférence musulmane. On est en train de fabriquer un Kosovo islamique. » Soutient-il pour autant Nadine Morano ? « Bien sûr que je la soutiens, je soutiens tous les gens qui sont victimes. Je sais ce qu’elle a voulu dire. Qu’est-ce qu’il faut dire ? Que la France est un pays de race noire ? On voit bien pourquoi il y a cette polémique : c’est parce que nos élites mondialisées ont fait un trait sur la France de la civilisation chrétienne. C’est la christianophobie. »

VIDÉO. L’ancien candidat à la présidentielle règle ses comptes dans un livre paraissant aujourd’hui. Et ne mâche pas ses mots sur ses ex-confrères en politique.
LEPOINT.FR|PAR LE POINT.FR
 ***

LA CALÉDONIE A PEUR

« La France a peur », avait lancé comme une bombe Roger Gicquel au soir d’un 18 février 1976. La Calédonie a peur aujourd’hui, aussi, et n’a plus confiance en ses forces de l’ordre ni en sa justice ni en sa répression ni en sa prison pour la protéger.

Reproduit ci-dessous, ce texte de Christine Allix dont je garantis la pondération et la crédibilité, me procure une introduction pour un article que j’envisageais depuis quelques jours et que je comptais intituler « LE TEMPS DE LA PEUR », ou bien « Il est venu le temps des trouilles viscérales, à défaut de celui des cathédrales ».

Observant dans les quartiers ces résidents soumis aux nuisances sonores et agressives de leurs voisins mais terrifiés à l’idée de protester ou de prévenir la police ou les gendarmes, « parce qu’ils viendront pas », « parce-que ça ne fera qu’empirer les choses », « parce que c’est pas tous les jours non plus », « parce que j’ai pas envie que ma maison brûle », je me disais qu’il était venu de temps de la peur.

Observant ces forces de l’ordre qui ne bougent pas ou qu’on empêche de bouger alors qu’il est connu et attesté que les biens volés et les voleurs se trouvent là et là, qui renoncent à arrêter ou à contrôler telle ou telle voiture en infraction patente pour se replier sur des contraventions mineures genre 10 km supérieurs à la limitation, et qui ferment les yeux sur le braconnage perpétuel et sur les cultures intensives et extensives de cannabis, je me disais qu’il était venu de temps de la peur.

Observant ces filles et ces femmes maltraitées, violentées et violées à raison de une sur quatre ou cinq mais épouvantées à l’idée de porter plainte et d’être exclues à jamais d’une communauté et d’un système machiste et cette campagne artificielle et démago sur ce phénomène, encore plus sourde, muette et aveugle comme les trois petits singes quant aux origines et aux responsables réels de ces crimes et cautionnant l’omerta patriarcale, je me disais qu’il était venu de temps de la peur.

Observant ces boutiques grillagées de Nouméa et ces commerçants tétanisés, ces entreprises et ces établissements publics où les faits avérés d’indiscipline, de violence ou de faute professionnelle sont ignorés, épongés ou passés sous silence sous pression syndicale ou collective, par crainte d’un blocage, d’un engrenage ou d’un conflit qui dégénère de la part de hiérarchies angoissées, de responsables pétrifiés, de patrons apeurés, je me disais qu’il était venu de temps de la peur.

Christine Allix nous disait : « Ce qui frappe aujourd’hui, en Calédonie, c’est le sentiment d’impunité qui sévit. Comme si tout était permis, comme si les lois n’étaient faites que pour les autres. Et au-delà de ce sentiment, le plus insupportable, c’est la résignation générale, le fatalisme qui semblent animer la plupart de nos concitoyens. Comme si on ne pouvait rien y faire ni rien y changer. Inquiétant. » Impunité oui, dans certains cas, impunité de ceux qui font peur. Lois pour les uns et pas pour les autres, oui, pas pour « ces autres qui font peur ». Fataliste et résignation oui, dans tous les cas, chez ceux qui ont peur.

Il n’est vraiment pas très commun le destin des justiciables calédoniens et il n’est vraiment pas très partagé l’avenir de chacun devant la loi et oui, il est venu le temps de la peur viscérale.

******

Christine Allix
12 h · Modifié ·
« Baie des Citrons, 6h ce matin. Je bois un café en lisant les dernières nouvelles du week-end. Une bande de jeunes rentre vers le centre-ville. je n’y prête pas plus attention que ça,le fait étant courant le dimanche matin… Je suis en train de découvrir les conséquences du réchauffement climatique pour la Calédonie version locale du « jour d’après » ( émoticône smile ), quand soudain, mue par je ne sais quel pressentiment, je lève la tête et je vois deux des jeunes en question tenter de forcer l’une des portières de ma voiture… Sous mes yeux! Et sous ceux des promeneurs du jour. Je me lève d’un coup et les interpèle. Le jeune me jette alors un regard de défi et me fait signe que c’est bon, il lâche l’affaire… N’ayant pas mon téléphone sur moi, je demande au patron de prévenir la police, ne serait-ce que pour empêcher les jeunes de visiter ainsi toutes les voitures qu’ils rencontrent… Le patron me dit ok et se rassoit tranquillement avec son pote pour terminer son café tout aussi tranquillement.
Ce qui frappe aujourd’hui, en Calédonie, c’est le sentiment d’impunité qui sévit. Comme si tout était permis, comme si les lois n’étaient faites que pour les autres. Et au-delà de ce sentiment, le plus insupportable, c’est la résignation générale, le fatalisme qui semblent animer la plupart de nos concitoyens. Comme si on ne pouvait rien y faire ni rien y changer. Inquiétant. »

Photo de Losservatore Caledo.
***

MÉTAPHORE

Si l’on veut un tant soit peu « s’en sortir » et « sauver la bête » il faut avoir le courage de regarder les choses en face et de ne pas mettre des lunettes roses ou sa tête dans le trou comme une autruche morte de trouille :

1) La sécession, la trahison et la régression de la NC sont là et l’encéphalogramme du loyalisme est quasiment plat.

2) La trouille est générale en NC et l’encéphalogramme du courage des loyalistes est quasiment plat.

Il faut commencer par là si on veut faire quelque chose et arrêter de se gargariser avec des « Le peuple va réagir » et autre « Jamais les Calédoniens n’accepteront ça ».

Après, quand on a eu le courage et la lucidité de présenter les choses comme elles sont aux gens, aux malades, de ne pas leur raconter des salades « optimistes » et de leur dire que les choses sont à peu près complètement foutues, on peut peut-être effectuer ainsi un « massage cardiaque » ultime et provoquer ainsi le sursaut vital et quasi miraculeux qui réveillera l’animal.

Photo de Losservatore Caledo.
***
POLITIQUE POLITICHIENNERIE décembre 6, 2015 admin Laisser un commentaire Sonia Backes, je retiens : « Il faut que les citoyens croient en certains politiques. » « Nous sommes sans doute très imparfaits. » « Nous nous battons pour que la France…
LOSSERVATORE-CALEDO.COM
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 4 min il y a 4 minutes

La France a L’UMPS, la Caledonie a le RUMP-GOMÈS, autre couple de faux frères faux moines, mais la Calédonie, elle, n’a plus de patriotes.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 3 s il y a 4 secondes

À l’Île des Pins face au républicain Hilarion Vendegou, les 3 listes indépendantistes Palika, UC et Calédonie Ensemble vont-elle fusionner ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

LES GARÇONS QUI CRIAIENT AU LOUP

Vous connaissez cette fable du petit garçon qui s’amusait à crier au loup afin d’attirer l’attention des villageois et qui à force de répéter ces fausses alertes ne fut pas secouru lorsque le loup arriva vraiment au village? Cette histoire n’est peut-être bien qu’une histoire, mais elle soulève tout de même un point: lorsque le danger est inexistant, n’en exagérez pas l’importance, car vous risquez de ne pas être écouté le jour où vous serez en véritable danger…

******
Depuis hier soir le petit garçon a été remplacé par les grands gars cons du PS et des Républicains, le garçon Cambadélis et le garçon Estrosi remportant la palme du cri au loup le plus con. Et ils crient tellement au loup contre le grand méchant FN qu’on ne s’entend plus hurler à l’invasion des islamistes.

Ils ont tellement crié au loup contre les Le Pen depuis des décennies qu’ils n’ont pas été foutus de voir ce qui était réellement en train de bouffer la France et qu’ils n’ont pas été foutus de la protéger contre les multiples crocs et vagues du terrorisme. Et ça vient donner des leçons de république et de démocratie !

Et ça crie au loup contre 30 à 40 % des Français qui ne veulent plus d’eux sans se demander pourquoi cette petite moitié de la nation ne veut plus de leurs sales tronches de branleurs et de menteurs. Ces Français-là sont en colère, disent-ils, on peut les comprendre, mais ils se font abuser, et ce parti qui les trompe n’a pas de solutions et va ruiner l’économie. Et mon cul c’est du poulet congelé ?! Deux députés pour le premier parti de France ?! Et ça vient donner des leçons de république et de démocratie !

Comme si eux ils en avaient eu des solutions à l’UMPS depuis plus de 30 ans de partage du pouvoir, comme si eux ils n’avaient pas ruiné l’économie et mis la France en quasi faillite et cessation de paiement depuis plus de 30 ans de partage du pouvoir. Les Républicains locaux seraient bien inspirés de se démarquer de ces clowns et de ralentir leur culte du cul du chef et de ses trous du cul.

Je ne fais pas là la réclame du FN, loin de là, je n’en parle même pas, mais je constate que la France a envie de sortir un peu avec ce parti et qu’elle est grave dégoutée des fiancés de la famille PS, de Mitterrand à Hollande et des soupirants de la famille UMP, de Chirac à Sarko. Et je dis juste que la moindre des choses et le minimum de décence pour ces bandes de loosers de droite et de gauche ce serait de dire aux Français qu’ils ont perdu, qu’ils ont échoué, qu’ils regrettent, qu’ils ont fait des conneries, qu’ils ont d’autres projets, et qu’ils arrêtent de dégueuler sur le FN pour maquiller leur néant, ce FN étant bien moins dangereux que la délinquance et la criminalité généralisées par leur politique et que les invasions islamistes et terroristes également favorisées par leur politique.

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE MOMENT EST VENU DE DIRE CE QUE J’AI VU AU RUMP ET À CALÉDONIE ENSEMBLE

Nân ! J’déconne ! Quoique… Pour l’instant il faut absolument lire l’excellent « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » de Philippe de Villiers. Voici en apéritif une page que j’adore, extraite du portrait de Chirac, l’homme pour qui il n’y a qu’une date à retenir dans l’Histoire : « C’est 1664… Kronenbourg. » (cliquer pour lire)

Photo de Losservatore Caledo.
Photo de Losservatore Caledo.
***

CE QUI ÉTAIT BIEN EN CALÉDONIE

Ce qui était bien en Calédonie c’était d’abord la Calédonie, ce pays à part, pas comme les autres, avec une histoire pas possible, inclassable, indéfinissable, ni grand ni petit, ni beau ni laid, ni chaud ni froid, ni montagneux ni maritime, ni moderne ni sauvage, ni grave ni léger, ni gentil ni méchant, ni riche ni pauvre, un truc unique, compliqué, prenant, attachant, pas une île comme ces autres îles qui ressemblent toujours à toutes les autres îles, pas une île ordinaire où les habitants sont forcément tout aussi ordinaires que leur île, une île unique au monde qui vous rendait unique au monde, un peu comme dans l’histoire compliquée de la rose et du petit prince.

Ce qui était bien en Nouvelle-Calédonie c’était les gens, tous les gens, parce qu’ils avaient tous une histoire à eux, rien qu’à eux, tous, une histoire compliquée de voyage, de mariage, de métissage, une histoire multipliée par deux par les histoires de voyage, de mariage, de métissage des parents et par quatre par les histoires de voyage, de mariage, de métissage des grands parents, parce qu’ils se connaissaient tous entre eux les gens, ou bien parce qu’ils connaissaient forcément des gens que les gens qu’ils rencontraient connaissaient aussi, qu’ils se rencontrassent à la plage, au lavage ou en voyage, parce qu’ils étaient braves et souriants sans sourire pour rien, les gens, quand ils se croisaient sur le bord des pistes ou aux carrefours, où ils se laissaient le passage avec des gestes de braves gens.

Ce qui était bien en Calédonie ce n’était pas la mer et les pages, tant de mer et tant de plages, sauf parfois une petite baie perdue et cachée au bout du monde où l’on pouvait croire qu’on était les seuls et les premiers. Ce qui était bien en Calédonie ce n’était pas la ville, raide et brûlante, sauf parfois tôt le matin dans le souffle frais d’une terrasse devant un café pris auprès de l’eau et des robes à fleurs de la belle saison, sauf parfois en fin de journée sous les rayons alanguis et oblique dorant les rues apaisées où l’on causait et fumait tranquillement pendant que se fermaient les boutiques. Ce qui était bien en Calédonie ce n’était pas les montagnes rouges et brûlées, sauf parfois ces nids de verdure, au creux d’une vallée douce, humide et profonde, et ce cours d’une rivière cristalline encore juvénile, entre herbes tendres, gravier fin et rochers gris, buvant sa source au cœur d’un chaîne pénétrée, gagnée et méritée par des heures de marche harassante.

Photo de Losservatore Caledo.
***

« … DE VIN, DE POÉSIE OU DE VERTU, À VOTRE GUISE ». OUI CHARLES, SAUF DE POLITIQUE !

Je croyais qu’on avait battu tous les records et atteint des sommets inviolables dans l’indignité et la turpitude politiques en Nouvelle-Calédonie avec les coucheries tarifées des loyalistes avec les indépendantistes et celles des serviteurs partisans avec leurs maîtres et avec la litanie des formules mensongères de racolage indépendantiste genre « Tu viens, chéri, voir mon beau destin commun ? » ou « Tu montes mon chou ? On va se partager l’avenir !… » ou « Allez venez Milord citoyen, goûter un peu mon vivre ensemble !… » ou encore « Reviens avec moi Le Jour d’après, mon ange, j’te ferai un prix… »

C’était déjà costaud dans le racolage, la déchéance et la débauche, et bah nan ! on pouvait faire encore mieux, et l’UMPS l’a fait en France ! Vals appelle les socialistes à coucher avec les candidats Républicains qui leur vouent le plus grand mépris. Le Foll fait la retape devant les écolos et l’extrême gauche qui l’ont tabassé lors de leurs dernières passes en osant dire qu’ensemble ils sont le premier parti du pays. Estrosi mets ses bas résilles de « résistant » et vient tapiner devant les socialistes de PACA qu’il a injuriés deux jours auparavant.

Toutes ces « filles » de l’UMPS jurent aux clients électeurs qu’elles ont l’expérience et les meilleures solutions au lit de la République, qu’ils jouiront mieux la prochaine fois, mieux que les autres fois où ils ont pas pris leur pied, que de nouvelles venues sur le trottoir feraient exploser le marché et qu’avec elles le client peut s’en payer deux pour le prix d’une, à gauche et à droite du plumard ! Et les autres tapineuses de chez les julots Hollande et Sarko se battent entre elles dans leurs « maisons » d’intolérance à coups de sacs à main basse et de talons aiguilles pour imposer leur solution pour mieux embobiner le client.

Franchement… je crois qu’il vaut mieux arrêter de mater la politique et les putes et s’enivrer d’autre chose. « Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous. » Oui Charles, sauf de politique !

Photo de Losservatore Caledo.
***

LE JOUR D’APRÈS À MONCON CE SERA ÇA, ENTRE AUTRES…

Plus de règles, plus de lois, plus personne pour les suivre et les faire appliquer. Trafics et combines, luttes d’influence, menaces de vengeance, pratiques de violence. Pas vraiment la peine de faire des rencontres citoyennes à répétition à la con pour le deviner…

Deux réactions comême sur cette histoire de bingo :

– d’abord un éclat de rire intergalactique en entendant ces trafiquants dire qu’il font ça pour le social, pour aider les pauvres et les étudiants boursiers.
– ensuite une question à propos des dizaines d’autres bingos sauvages à pognon dans tous les quartiers : pourquoi celui-là et pas les autres ?

Réunies sous la bannière du collectif « Non à la fermeture de notre activité de loisir », les joueuses du…
LNC.NC
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 19 s il y a 19 secondes

Si Ochida rachetait Bicochoc ce serait un peu le MEDEF qui rachèterait la FINC quand même, non ? ‪#‎Cacalédonie‬

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 16 min il y a 16 minutes

Gomès et Frogier qui signent leurs noces de nickel mais divorcent avec la France c’est comme cette noce UMP-PS qui cocufie autant la patrie.

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 3 min il y a 3 minutes

La Pécresse en stress après les attaques de Bartolone elle est jamais dans la détresse quand on traite aussi les FN de racistes et fascistes

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 9 s il y a 10 secondes

Pour savoir à qui remettre la coupe du truc le plus con-pourri du monde j’hésite vraiment entre le foot, la politique et les concours de miss.

Photo de Losservatore Caledo.

***

ZORRO DE OUACO (OU DE KOUTIO, OU DE DUCOS…). SACRÉ ZORRO ! émoticône smile

Toujours la même histoire ici. Des vilains Jojo le bouffi qui poursuivent la pauvre Calédonie. Un Pierrot le bouffi qui la coince près de la scierie, et qui très méchamment lui dit « Si tu m’donnes pas le pouvoir, en moins d’deux
Je vais t’couper en deux ». Ou bien Un Philippo le bouffi qui la coince près d’une cabane et qui lui dit « Donne-moi ton Jour d’après eh, poupée ! Ou j’te transforme en purée ». Ou bien un Paulo le bouffi qui dans un sac fourre la pauvre Calédonie en disant : « Donne-moi ton nickel, eh, boudin ! Ou j’vais t’balancer sous l’train ».

Et alors ? Et alors ?! Et alors le plus marrant c’est que même ici, toujours et encore, y’a des Zorro, des grands Zorro pour arriver, sans s’presser, des grands Zorro, des beaux Zorro, avec leur ch’val et leur grand chapeau, avec leur flingue et leur grand lasso, avec leurs bottes et leur vieux banjo… émoticône smile

Ah ! Ah ! Sacré Zorro, va !
Ah ah ah ah

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 1 min il y a 1 minute

« C’est illégal de mettre des corps-morts hors du plan d’eau autorisé. Même si on le tolère. » Et tout est comme ça en ‪#‎NouvelleCalédonie‬

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 6 s il y a 6 secondes

Après les cadeaux fiscaux du Gouv de Calédonie aux uns, les autres doivent s’attendre à une sévère série de tontes.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 1 min il y a 1 minute

Frogier et Gomès se pacsent nickel, le MEDEF rachète la FINC, le PS donne l’investiture aux Républicains. Dieu et Satan couchent ensemble ?

Photo de Losservatore Caledo.

***

CETTE BOITE IMPOSÉE AUX CALÉDONIENS DEVRAIT REVENIR AUX CALÉDONIENS

500 millions, un peu plus un peu moins, comme prix de vente de cette boite à chocolat de daube qu’on a imposé aux Calédoniens depuis 1979, les autres produits chocolatiers importés ayant été bloqués ou contingentés ou bien ayant été taxés à un tel point que la même tablette de Lindt coûte 4 fois plus cher ici qu’en métropole. Tout en devant se taper un produit 4 fois moins bon, ou plutôt 4 fois plus mauvais.

Donc les Calédoniens ont payé intégralement de leur poche la valorisation de cette entreprise contre ce produit médiocre en vente quasiment forcée, sans compter le milliard annuel de chiffre d’affaire que les patrons ce cette usine à machin marron se sont mis dans les fouilles depuis des décennies. Donc il serait logique que cette boite protégée et payée par les Calédoniens reviennent aux Calédoniens et soit territorialisée, calédonisée, citoyennisée, nationalisé. Qui sait ? Le produit ressemblera peut-être alors un peu plus à du chocolat !

Photo de Losservatore Caledo.
Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo http://losservatore-caledo.com/?p=4402

LOSSERVATORE-CALEDO.COM
***
L’intellectuel français a décidé de quitter le champ médiatique. C’est regrettable pour le débat public, estime Vincent Engel.
PAR LESOIR.BE
 ***

FONCTION PUBLIQUE CALÉDONIENNE : DES CONCOURS À LA CARTE (LA BONNE CARTE SI POSSIBLE…)

« Un double concours devrait ainsi être mis en place : l’un pour les personnes remplissant les conditions de citoyenneté et de résidence et un autre, ouvert à tous. » nous dit-on (NC1).

Ok mais y’a déjà des doubles concours dans ce domaine. Par exemple, en Nouvelle-Calédonie, il existe deux concours pour devenir professeur des écoles : le concours dit externe ; le concours dit externe spécial « langues kanak ». Ces concours sont composés des mêmes épreuves que celles des concours nationaux auxquelles s’ajoutent : une épreuve de culture océanienne et kanak pour le concours externe ; des épreuves en langues kanak pour le concours spécial.

Donc si j’compte bien on arrive déjà à trois : un concours kanak, un concours zoreille et un concours pour les ni zores ni kanak. What else ?…

Le projet de loi de pays sur l’emploi local dans la fonction publique en Nouvelle-Calédonie, acté mardi, prévoit des conditions de citoyenneté et de résidence. Si…
NOUVELLECALEDONIE.LA1ERE.FR
***

FERMONS LES YEUX SUR L’APARTHEID
ou
C’EST QUOI AU JUSTE « UN ENFANT DU PAYS » ?!

« C’est bien si les enfants du pays peuvent prioritairement intégrer cette fonction publique », nous dit Cynthia Liegeard mercredi soir sur NC1, après que David Meyer nous ait tranquillement annoncé « Aujourd’hui, on pense que le nombre de Calédoniens a augmenté par rapport au passé. L’objectif de notre organisation est de tendre vers 100% de Calédoniens ».

Euh… c’est quoi au juste un « enfant du pays » ? C’est quoi au juste un « calédonien » ? Quelqu’un peut me dire ? Quelqu’un a la référence ? Quelqu’un a le test ?

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 2 min il y a 2 minutes

Ce que tous les élus de ‪#‎Calédonie‬ disent à un jeune Français désirant y passer un concours de la fonction publique.

Photo de Losservatore Caledo.
***

VOILÀ C’EST FINI

« Voilà, c’est fini
On a tant ressassé les mêmes théories
On a tellement tiré chacun de notre côté
Que voilà c’est fini »

Autant ne plus avoir d’illusions sur les petits restes de patriotisme de ces quelques uns qui ne sont qu’un petit reste de fonds de commerce en faillite. Au moins c’est clair, c’est propre. La machine est en route, ça tourne tout seul, c’est reposant. Comme disait l’Antigone d’Anouilh : « Et puis, surtout, c’est reposant, la tragédie, parce qu’on sait qu’il n’y a plus d’espoir, le sale espoir ».

Photo de Losservatore Caledo.
***

PARTI UNIQUE CALÉDONIE (PUC)
ou
Y’A PAS DE PLACE POUR PLUS D’UN PARTI EN CALÉDONIE

Sonia Backes disait y’a pas longtemps qu’il n’y a avait pas de place pour 3 partis loyalistes en Calédonie. Y’a même pas la place pour 2, Sonia ! Y’a même pas la place pour des partis loyalistes du tout, puisque y’a plus de partis loyalistes ! plus de différences ni de places différentes entre les loyalistes et les indépendantites. Y’a juste de la place pour un seul grand machin indépendantiste en NCK, genre le Parti Des Calédoniens (PDC) ou Le Parti Des Enfants du Pays (PDEP) !…

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Bien sûr il est un peu fou le Guaino, mais il parle souvent plutôt bien. Pas comme ces lavettes de Bertrand, d’Estrosi ou de Bartolone.

Manuel Valls a appelé à voter à droite dans trois régions, pour faire barrage au FN. Une décision qu’Henri Guaino n’admet pas.
TEMPSREEL.NOUVELOBS.COM|PAR PAR CAROLE BARJONVOIR TOUS SES ARTICLES
 ***

FANTASTIQUE RENOUVELLEMENT DE LA CLASSE POLITIQUE FRANÇAISE

Après avoir été mis en deuxième et troisième position derrière le FN au premier tour, la droite et la gauche républicaines, comme on dit, effectuent une fantastique révolution et opèrent des changements inouïs : Hollande reste président et futur candidat, Vals reste premier ministre, Le Drian reste ministre de la défense tout en restant président de région, Bartolone revient au perchoir comme avant, Cambadélis reste premier secrétaire, Sarkozy reste président de son parti tout en restant candidat de droit divin à la présidence du pays, tout en restant chef d’une opposition qui ne s’oppose plus à rien, tout en restant Sarkozy, Juppé reste Juppé, éternel ex premier ministre et perpétuel futur quelque chose, Fillon reste Fillon, éternel ex premier ministre et perpétuel futur on ne sait quoi.

Y’a pas à dire, tout tout a changé, rien rien n’a continué. Les Français voulaient du changement, ils sont servis. Et aucune raison, aucune, que ce « changement » ne change au cours des prochaines années et des prochaines élections.

Photo de Losservatore Caledo.
***

EUX NON PLUS ILS N’ONT PAS CHANGÉ…
ou
QUAND LES PRÉSIDENTS D’UNIVERSITÉ PRÉFÈRENT LA PROPAGANDE À LA RÉUSSITE DE LEURS ÉTUDIANTS

Non ils n’ont toujours pas changé ces universitaires encore soixante-huitards cinquante ans après Jésus Cohn-Bendit. Toujours gaucho-politicards et toujours mauvais bergers politicards pour leurs étudiants qu’ils feraient mieux de faire travailler, progresser et réussir plutôt que de leur laver le cerveau avec leur propagande mondialiste, tiers-mondiste et anti nationale.
Pas étonnant que l’Université française occupe les derniers rangs dans les classements. Pas étonnants que les familles et les étudiants qui le peuvent fuient les facs pour les filières prépa et grandes écoles.

Cinq présidents d’université ont exprimé leur défiance face au FN à l’issue d’une réunion mardi 8 décembre.
LEMONDE.FR

***

PRESENTATION Du 4 décembre 2015 au 3 janvier 2016 le bocage normand se parera de ses plus beaux habits de lumière pour la joie des plus grands et des plus…
VILLAGESILLUMINES.FR
 ***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 6 s il y a 6 secondes

L’exclusion de Kosciusko-Morizet et la suspension de Platini me navrent autant que la non diffusion de Miss France en Calédonie ‪#‎Jdéconne‬

***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 2 min il y a 2 minutes

Kosciusko-Morizet @nk_m découvre,mais un peu tard,que l’UMP de Sarko est stalinienne. Mais bébé, tous les partis politiques sont staliniens!

Photo de Losservatore Caledo.
***

Tweets Tweets & réponses Photos & vidéos
L’OSSERVATORE CALEDO @LOSSERVATORECAL 36 s il y a 36 secondes

C’est décidé, je vais faire comme Bartolone et Estrosi, je vais faire de l’apolitique autrement.

 ***

« Partir avant qu’on meure »

Pas fan de Julien Clerc mais cette chanson….

***

C’est de l’humour malais ou j’ai mal compris quand j’ai entendu « Have a good crash ! » en montant dans mon avion de la Malaysia Airlines ?

Photo de Losservatore Caledo.

Commentaires

Gerard Guittat
Gerard Guittat Jamais 2 sans 3 dit on !!!
Alors soyez prudent Losservatore Caledo !!!
Honni soit qui …..malais y pense !!!
Quel malaise en Malaisie !!!
 

***

Les usines à gaz ne produisent logiquement qu’une seule chose : du vent.

Désespérant de faire adopter en douceur la réforme du collège, l’Éducation nationale utilise désormais la force et les menaces. Propositions de contournement.
LEPOINT.FR|PAR JEAN-PAUL BRIGHELLI
 ***
NOËL ME FAIT PROFONDÉMENT CHIER A chaque fois, c’est pareil, les mêmes symptômes, les yeux qui larmoient, la peau qui rougeoie, le nez qui flamboie. Bref, la bonne vieille allergie des fêtes qui me poursuit, année après année, chaque décembre, allant crescendo tout le mois durant, tel un calendrier…
DOMTOMNEWS.COM|PAR DOMTOMNEWS
***

2015, LA FRANCE ET LA CALEDONIE RÉINVENTENT LE MACCARTHYSME

Gare à çeux qui s’éloignent de la pensée unique UMPS en France et RUMPCE en Caledonie et qui mettent en doute la doxa mondialiste hollando-sarkozyste à Paris et la ligne kanako-nationaliste de l’axe goméso-frogiériste à Nouméa. La chasse aux sorcière est ouverte, enquêtes, fichages, chômage et censure pour les artistes et les intellectuels, blocage et placards pour les fonctionnaires, flicage et éviction dans l’entreprise.

Photo de Losservatore Caledo.

***

Ils nous aiment, nous non plus.

Photo de Losservatore Caledo.
 ***

Ils nous aiment, nous non plus. (Bis)

Photo de Losservatore Caledo.
***

DÉCHÉANCE DE GRANDE NATIONALITÉ POUR LES SALES TRAÎTRES DE LA PETITE NATIONALITÉ

À ce compte-là, j’en connais beauccoup au Palika-Lédonie Ensemble et au Rassemblement-Union Caledonienne qui méritent largement la déchéance de nationalité, le retrait de leur passeport français et un bon coup d’arrêt à leur sale double jeu d’agent double.

Photo de Losservatore Caledo.
Commentaires
Losservatore Caledo
Losservatore Caledo « La communauté nationale est ouverte à ceux qui adhèrent à ses valeurs. » répète désespérément Hollande à ses gauchos-bobos de députés socialistes pour qui la nation n’a pas pas grande valeur. Euh François, répète-le aussi pour nos députés et nos sénateurs de Nouvelle-Calédonie, des fois que… Mais ne te fais pas trop d’illusions comême…

Losservatore Caledo
Losservatore Caledo « La déchéance de nationalité est une sanction que la Nation est légitimement en droit d’infliger à celui qui l’a trahit au point de la renier. » nous serine Hollande. Ben ouais François on est d’accord, mais quand est-ce que que tu sanctionnes celui qui trahit régulièrement la Nation a l’ONU, celui qui a souillé le drapeau de notre Nation indivisible en le recouvrant d’un drapeau séparatiste, celui qui prostitue notre Nation aux indépendantistes contre un peu de pouvoir sur une petite nation réduite et dégradée, tout ceux qui trahissent notre devise nationale de liberté, d’égalité et de fraternité en excluant du travail et du vote les Français en Nouvelle-Calédonie ? Hein Francois ?!..

***

LES VŒUX FRELATÉS DES POLITICARDS CALÉDONIENS

Nos « chers » politiciens, nos « chères » politiciennes, ils nous ont déjà saoulés de Joyeux Noël ! et de Bon réveillon ! sur tous nos murs et tous nos écrans, à toutes les sauces et sur tous les airs, sauf sur l’air de la vérité et à la sauce de la sincérité, mais ils vont remettre ça dans pas longtemps avec des Bonne année à tous les Calédoniens ! déchirants de fausseté et des Meiileurs vœux de bonheur et de prospérité ! mielleux et collants de tartuffererie électoraliste.

Bien insolents et obscènes tous ces souhaits hypocrites des élus quand on sait que dès le 2 janvier ce sont eux que vont pourrir notre année et détruire notre bonheur et notre prospérité.

Photo de Losservatore Caledo.
***

SILENCE, GOMÈS DÉFRICHE !..

« Défricher en commun une solution pour sortir de l’accord » nous sort le roi des formules creuses et de la poudre aux yeux. Bonimenteur 1er a encore frappé. Le tournage de La vérité si je mens IV ou V a débuté. Éclairage et défrichage sont les deux mamelles de Gomès. Le vote du peuple, son choix majoritaire, son expression, le référendum, la démocratie c’est de la merde pour le prince de la tchatche, c’est du couperet et de la guillotine. Circulez, y’a rien à voir, on défriche. Il se croit dans la jungle de Calais mon con ?! Quoiqu’avec lui la République et la démocratie sont autant foulées aux pieds en Caledonie que là-bas. La politique était déjà de la basse magouille en Caledonie, c’est désormais de la haute trahison.

Photo de Losservatore Caledo.
***

PARTIR UN SOIR DE NOËL
ou
LA GRANDE NATION DES OCÉANIENS FRANÇAIS DE METROPOLE

Les océaniens français de métropole, ils sont des centaines, des milliers, wallisiens, mélanésiens, tahitiens, ils sont militaires, employés, artisans, fonctionnaires, ils sont en Bretagne, à Paris, dans le Sud, dans les Alpes, depuis dix ans, vingt ans, quarante ans, ils s’y sont mariés et y ont bâti leur maison et leurs enfants ont toutes les couleurs et tous les accents de la grande nation française, qui les a accueillis et les accueille, les aide et les protège comme elle accueille, aide et protège tous ses enfants, d’Océanie ou de Bretagne, sans distinctions, sans restrictions.

Chez les océaniens français de métropole, quand l’un d’eux s’en va, un soir de Noël quelquefois, à l’heure où l’on attend plutôt l’arrivée d’un enfant dans une crèche et de cadeaux sous un sapin, après toute une vie d’océanien français de métropole, c’est par la grande nation française qu’il est entouré, sous les drapeaux de ses anciens frères d’armes, avec les prières chrétiennes universelles, dans les chants polynésiens enflammant une fraîche église de granit, parmi des amis bretons émus et emplis aussi de ferveur océanienne et c’est en terre de France, de Bretagne ou d’Aquitaine qu’il descend et choisit de reposer, loin de son île natale mais pour toujours au cœur d’une patrie qu’il sentait et savait sienne, sous toutes les latitudes, et au sein d’une nation qu’il reconnaissait comme sa maison, aussi étendues soient ses fondations et ses racines.

La grande nation des océaniens français de métropole et de tous les Français, de métropole et du monde entier, elle est une et indivisible et il n’y existe pas plus de petites nations qu’il ne doit exister de divisions au sein d’une famille, de distinctions entre les enfants d’une fratrie, de factions dans une armée. La grande nation des océaniens de métropole c’est la grande nation de tous les Français, simplement, le vrai destin commun, simplement, s’exprimant fort par une messe océanienne à Locminé, dans la foule d’un enterrement à Saint Avé, c’est la vraie devise partagée, la liberté de partir, revenir, étudier, travailler, s’exprimer partout dans la patrie, l’égalité de tous les Français, de toutes couleurs, d’Océanie et d’ailleurs, devant tous les droits et tous les devoirs de tous les Français, la fraternité entre tous les frères de notre grande nation, qu’ils arrivent, partent ou reviennent, qu’ils naissent, vieillissent ou meurent.

Photo de Losservatore Caledo.
***

Je dénonce le budget CE-FLNKS, je le critique amplement et sévèrement, je soulève davantage de points négatifs que de points positifs, donc je vote pour. Tout est bien logique madame la marquise…

(Le parti Calédonie-Ensemble a-t-il menacé de porter plainte pour diffamation si l’on critiquait et votait contre son budget ?)

Photo de Union pour la Calédonie dans la France.
Photo de Union pour la Calédonie dans la France.
Photo de Union pour la Calédonie dans la France.
Union pour la Calédonie dans la France a ajouté 3 photos.

Budget 2016 de la Nouvelle-Calédonie adopté aux premières heures ce matin au Congrès. Philippe Blaise s’est exprimé au nom de l’UCF qui a voté pour une attitude responsable et une économie stable.

 ***